Elya et sa tribu

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

En s'installant dans le Sud avec sa famille adoptive, Léo, un petit fauve préhistorique, découvre un nouveau territoire où il fait chaud et où vivent des animaux inconnus. Mais face aux oiseaux qui rôdent autour du campement, il est inquiet. Une partie documentaire sur les espèces et la sédentarisation complète l'ouvrage.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans La BD au féminin Préhistoire

Vers 12 000 avant notre ère, Elya et Léo, le petit hyaenodon, sont inséparables. Suivant les parents de la fillette, ils quittent les terres enneigées et migrent vers le sud. Bientôt, ils s’installent dans un lieu baigné de soleil, boisé et habité par une faune aussi variée qu’inconnue. Mais l’enfant et son animal apprivoisé découvrent rapidement qu’une bande d’oiseaux géants terrorise les environs. Il n’est pas question pour eux d’être dévorés : la résistance commence. Elya et sa famille se sont installés près de la rivière. Mais un jour, il n'y a plus aucun poisson dans la rivière : impossible de pêcher ! Elya et Léo se lancent dans l'enquête et remonte le courant. Que vont-ils trouver en amont ?

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Mars 2021
Statut histoire Série en cours 2 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an

Couverture de la série Elya et sa tribu © Auzou 2021
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

07/01/2023 | bamiléké
Modifier


L'avatar du posteur bamiléké

Je ne suis qu'à moitié satisfait par cette nouveauté jeunesse. Toutefois il y a beaucoup de bonnes choses dans la série de Milena. Tout d'abord l'autrice met l'aventure préhistorique au niveau de ses jeunes lecteurs. Milena incorpore dans son récit une multitude d'informations sur la faune, sur les nécessités de la vie (les migrations), sur les progrès et l'inventivité (le feu, les outils) des hommes pour survivre dans ces milieux hostiles. Son récit n'est pas du tout guimauve car elle y ajoute des moments de tension avec des épisodes de chasses ou de combats contre des prédateurs. Un petit carnet de Léo en fin d'ouvrage explique de façon simple et pédagogique certaines étapes importantes de la vie préhistorique. Le graphisme est adapté aux enfants assez jeunes 6/10 ans dans un style plus ou moins réaliste en fonction des personnages. Son graphisme cherche surtout à privilégier le dynamisme de l'histoire et le lien qui existe entre Elya et Léo, sorte de gros doudou sauvage. Milena assume le parti pris de mélanger les animaux et les époques. Cela me gêne un peu mais cela permet de provoquer des situations spectaculaires. Ce qui me gêne aussi est de présenter les prédateurs comme des "méchants" qui pensent devenir végétariens après leur déconvenue. Il ne faut pas oublier que la série s'ouvre sur une chasse aux mammouths effectuée par nécessité par les super prédateurs que sont les gentils parents d'Elya. C'est ce petit côté qui me dérange mais la lecture reste plaisante et avec de bonnes idées pour les enfants.

07/01/2023 (modifier)