Touch

Note: 4.5/5
(4.5/5 pour 4 avis)

Ce récit singulier met en scène un triangle amoureux entre deux frères jumeaux et leur amie d'enfance sur fond de sport et de drame.


Adolescence Comédies romantiques Frères et soeurs Jumeaux, jumelles Le Baseball Mitsuru Adachi Shogakukan Shonen Sport

Ce récit singulier met en scène un triangle amoureux entre deux frères jumeaux et leur amie d'enfance. C'est l'occasion pour l'auteur de traiter d'un thème particulièrement difficile : le travail de deuil. Kazuya est l'archétype du garçon parfait : beau, intelligent, généreux et doué en sport. Son frère Tatsuya est son opposé direct : fainéant, au sale caractère, et loin d'égaler les talents de Kazuya. Tous deux éprouvent des sentiments forts pour Minami Asakura, leur ami d'enfance, mais Tatsuya, persuadée que celle-ci préfère Kazuya, décide de s'effacer pour laisser le champ libre à son frère. Pourtant, alors que le championnat de base ball du lycée doit battre son plein prochainement, un drame épouvantable va bouleverser le destin de ces trois personnages. Un grand classique de la tragi-comédie sentimentale, réalisée par le maître du genre au Japon.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2005
Statut histoire Série terminée 26 tomes parus
Couverture de la série Touch
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

22/06/2005 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Ro

Je reprends complètement mon avis (écrit à l'époque de la sortie du premier tome en France) maintenant que j'ai lu l'intégralité de la série. Malgré un démarrage un peu laborieux dans les tous premiers tomes, je suis complètement tombé sous le charme par la suite. C'est fou de penser qu'Adachi était déjà aussi au point au niveau de ses histoires, de son dessin et de sa narration pour cette série qui était pourtant l'une de ses premières. On est placé dans un contexte qu'Adachi maîtrise et a parcouru en long, en large et en travers dans ses différentes oeuvres. Sport, romance et personnages peu loquaces mais rapidement attachants. Quand j'ai entamé Touch, j'y voyais un mélange de 2 autres séries plus récentes du même auteur : Rough (pour l'ambiance sportive) et Katsu (pour la romance complexe et le jeune homme qui se découvre un talent sportif). La trame de départ met en scène 3 personnages : 2 frères jumeaux et leur amie d'enfance. Les 2 frères se révèlent amoureux de la fille mais, à première vue du moins, l'un des deux a un net avantage sur l'autre. En effet, Kazuya est le gendre idéal, très propre sur lui, sérieux, et surtout incroyablement doué pour le base-ball qui est l'une des passions de la belle Minami. A l'inverse, Tatsuya fuit toute responsabilité, joue les flemmards et s'efface volontairement derrière son frère. Mais ça ne le rend pas moins charmant et surtout aussi doué que son frère s'il le désire. Pendant plusieurs tomes, ce triangle amoureux et sportif va créer nombre de situations cocasses et pleines de tendresse. Quand on s'y est habitué, l'humour pince-sans-rire d'Adachi est franchement drôle. Bien amenés, originaux, les gags m'ont souvent fait rire. Mais ils ne sont qu'un des ingrédients de l'oeuvre qui met aussi en avant la compétition sportive et l'amour. Et aussi bien pour l'un que pour l'autre, le récit est vraiment très bon, mature, imprévisible et agréable. Le récit change brutalement avec le drame du tome 7. Par la suite, le récit gagne en émotion ce qu'il perd un peu en humour. Les gags restent mais se font moins présents au profit d'un engagement sportif et émotionnel plus complexe et intense. Le dessin est celui d'Adachi. Pour l'apprécier, il ne faut pas craindre de voir des personnages assez ressemblants les uns aux autres et des visages aux expressions assez neutres quelque soit la situation. Son style n'était pas encore aussi maitrisé que dans ses mangas récents, mais moi j'apprécie bien, même si différencier Tat-Chan et Kat-Chan m'a été bien difficile dans les premières pages (normal, ils sont jumeaux). Une fois habitué à son style, je trouve sa narration graphique vraiment excellente, notamment dans les moments de silence, de surprise ou d'incompréhension, une narration qui fait ressortir l'originalité et l'humour si particulier des récits d'Adachi. Beaucoup de psychologie et d'études de relations entre les personnes donc dans cette série. Je me suis laissé happer par le récit au bout de quelques tomes pour ne plus le lâcher par la suite. J'ai rigolé, été triste par moment, j'ai compris la complexité des relations amoureuses qui y sont mises en scène (les personnages ont des comportements parfois frustrants mais finalement très réfléchis) et j'ai ressenti cette forte envie de voir Meisei arriver au Koshien pour tout ce que cela implique. Un scénario à la fois complexe, mature et original. Incontestablement le chef-d'oeuvre de Mitsuru Adachi, d'autant plus que c'était là son premier manga vraiment célèbre.

22/06/2005 (MAJ le 09/09/2013) (modifier)

Touch est l'œuvre de Adachi que j'apprécie "le moins", tout en étant vraiment très bien. J'adule cet auteur, et il manque dans Touch la maîtrise dont fait preuve Adachi dans ses œuvres ultérieures, notamment dans la narration (pleine de qualité, mais pas assez dramatique dans les moments sombres, et un poil trop guillerette tout le temps). En ce sens, j'ai été constamment un poil "déçu" par Touch, même si ce titre romantique flotte une tête au dessus de beaucoup d'autres mangas du même style chez d'autres auteurs. En bref, Touch c'est génial, mais comme c'est moins bon à mes yeux que les autres titres de l'auteur que l'on connait en France, je mets une étoile de moins. Le titre par lequel il faut à mon avis commencer, pour ensuite embrayer sur d'autres un peu plus matures.

28/07/2010 (modifier)
Par Gaston
Note: 5/5
L'avatar du posteur Gaston

Je ne suis pas un grand fan de mangas sportives, mais il m'arrive d'aimer certains titres et dans ce genre Adachi est le maître. Touch est une de ses meilleurs séries que je place juste en dessous de 'Rough'. On a droit à une histoire qui mélange bien le drame, l'humour, le sport et la romance. Les personnages sont attachants et intéressant, les émotions passent bien (j'aime bien la subtilité dont sait faire preuve Adachi) et j'ai même ressenti de la tension durant plusieurs scènes, notamment durant les matches de baseball. Le dessin d'Adachi est un des préférés. Bref, à lire si on aime cet auteur.

11/08/2007 (MAJ le 15/08/2009) (modifier)
Par Altaïr
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Merci d'avoir posté ce manga, parce que s'il n'est pas attrayant au premier abord, c'est un monument du manga qui se cache ici !!! Un de ces rares mangas au succès historique qui a marqué des générations de lecteurs au Japon ! Alors bien sûr, il n'est pas évident de juger de la qualité de l'oeuvre sur ce premier tome, tout se joue sur la longueur. Touch, c'est trois ans (et 26 tomes !) d'évolution progressive de personnages sensibles et réalistes, un passage en douceur de l'adolescence à l'age adulte, par petites touches, avec le sport (base-ball, boxe et GRS principalement) comme lieu d'accomplissement personnel. Tatsuya et Minami sont des personnages inoubliables ! Et puis Touch, c'est aussi le manga où Adachi a acquis petit à petit son style "moderne", tant dans le dessin que dans la narration : le style du début, je le trouve personnellement un peu vieillot. Mais le dernier tome est très proche au niveau graphique de son manga suivant, Rough. Une dernière chose : l'adaptation en dessin animé de ce manga était passée à la télévision dans le temps, sur la 5, sous le nom de "Théo ou la batte de la victoire"... Edit après parution du tome 22 en France : Quel plaisir de lire en français une série que je connais par coeur en VO, et de trouver l'histoire toujours aussi touchante et passionnante ! Quand on relit le tome 1 après ce tome 22, on ne peut s'empêcher de mesurer tout le chemin parcouru par Tatsuya et Minami tout au long de cette histoire qui touche à sa fin. Tout a été tellement subtil et progressif qu'on ne s'en est pas trop rendu compte, mais c'est un fait : Tatsuya est désormais quasiment un jeune adulte, qui n'a plus que peu à voir avec l'irresponsable adolescent du début. Les autres personnages ne sont pas en reste : tous les personnages secondaires sont soignés et attachants dans leur quête d'eux-mêmes, et même s'ils ne volent pas la vedette au couple de héros, ils contribuent à faire de "Touch" un manga unique et, n'ayons pas peur des mots, un petit chef d'œuvre. S'il n'y avait qu'une seule oeuvre d'Adachi à lire, ce serait celle-ci : ne la manquez pas ! Et, surtout, lisez là en entier tant cette série forme un tout cohérent, avec un vrai début et une vraie fin.

22/06/2005 (MAJ le 25/05/2009) (modifier)