Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Deathfix

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Vous pensiez que le foot, ce n'était pas truqué ? Deathfix va tout vous expliquer...


Football Gangsters Russie

Vous pensiez que le foot, ce n'était pas truqué ? Deathfix va tout vous expliquer... Gus est un entraîneur expérimenté tout ce qu'il y a de plus motivé pour encourager son équipe, le « Moscou Sporting Club ». Confiant dans ses joueurs à l'approche de la Coupe du monde, il entend bien mener sa team à la victoire écrasante. Malheureusement pour lui et ses sportifs, le milieu du football n'est pas celui des Bisounours, et sous les crampons des chaussures se cachent de nombreux arrangements, menaces, chantages et autres pots-de-vin. Trucages et argent sale : les joies du business ! Surtout que, quand les ordres viennent « d'en haut », difficile de les refuser, sous peine de passer un très mauvais quart d'heure. Gus n'a pas le choix. S'il veut conserver sa place - et ses dents -, il doit obéir.

Scénariste
Nix
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Janvier 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Deathfix
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

20/01/2019 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Derrière une couverture qui ferait plus penser à un album d'humour se cache un polar dans le milieu du foot Russe, avec matchs truqués, homophobie et mafia chinoise. Même si le ton reste léger, c'est un véritable thriller et un plutôt bien ficelé qui plus est. Il prend pour héros l'entraîneur hollandais de l'équipe du Moscou SC. Celui-ci est tiraillé entre les manigances du président de son club, ami intime de Poutine qui joue avec les résultats de son équipe au gré de ses arrangements avec ses autres amis oligarques, et les Chinois qui veulent eux aussi truquer ses matchs à coups de pots-de-vins et de menaces. Le jour où son homosexualité va être découverte par les Chinois, l'entraîneur va se retrouver dans une situation aussi délicate que mortelle. C'est un récit prenant et qui ne manque pas d'une petite touche d'humour. Le style du dessin rappelle celui de Riad Sattouf et permet d'alléger une histoire qui autrement aurait quelques côtés plutôt sombres. C'est un album assez épais mais qu'on lit d'une traite sans s'en rendre compte car la narration est accrocheuse, l'idée originale et le récit bien mené. Et le pire c'est que l'intrigue reste assez réaliste malgré ses quelques extravagances.

20/01/2019 (modifier)