Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

La Quête de l'Oiseau du Temps

Note: 4.25/5
(4.25/5 pour 118 avis)

Suivez Pelisse et Bragon dans cette terrible quête pour sauver Akbar. A voir aussi : La Quête de l'Oiseau du Temps - Avant la Quête


Best of 1980-1989 Dargaud Les meilleures séries courtes Les Roux ! On en parle... Serge Le Tendre

Aux temps anciens, les dieux régnaient en bonne entente sur Akbar. Leur magie était puissante et respectée. Cependant, un jour l'un d'entre eux tenta de renverser ses pairs pour s'emparer du pouvoir force. Il s'appelait Ramor. Sa félonie fut dévoilée et échoua!! Avec l'aide de leur grimoire, les dieux libérèrent un terrifiant enchantement! Les forces magiques s'affrontèrent dans un combat démoniaque! Finalement, Ramor fut vaincu par l'enchantement. Fou de rage, il fut aspiré au coeur d'une conque, sa prison. Longtemps après, les dieux vieux et fatigués se retirèrent dans un monde secret. Las!... Ramor oublié dans les méandres de la conque demeura. Il grandissait en haine et attendait l'heure fatale de la délivrance!! Et cette heure approche. Alors la destruction et la mort domineront Akbar. L'enchantement qui retient prisonnier Ramor le maudit s'achèvera... la nuit de la saison changeante! Mara la princesse sorcière a retrouvé le grimoire des dieux et l'a déchiffré... l'antique incantation qui lia Ramor à la conque lui est enfin accessible, mais l'incantation est longue, beaucoup trop longue! Seul l'oiseau du temps lui permettra d'arrêter le temps et ainsi d'achever l'incantation avant que Ramor ne s’échappe et sème la terreur sur Akbar. Elle envoie Pelisse, sa fille, et Bragon, une vieille connaissance, à la recherche de cette oiseau mythique. Leur parcourt sera semé d'embûches, et les ennemie seront nombreux... ils vont heureusement rencontrer en chemin divers compagnons qui les accompagneront dans cette quête désespérée: Bulrog, guerrier défiguré qui connaît bien Bragon pour avoir été son élève dans le passé, et l'inconnu masqué, peureux mais tellement attachant.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1983
Statut histoire Série terminée (voir aussi "Avant la Quête") 4 tomes parus
Couverture de la série La Quête de l'Oiseau du Temps

24/04/2001 | Alix
Modifier


Par Thobias
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Chef d'oeuvre de l'Héroic-fantasy et de la bd tout simplement. Le scénario est brillant et le dessin ne cesse de s'améliorer au fil des albums jusqu'à devenir sublime dans les deux derniers. Seul regret: les couleurs un peu défraîchies du premier album, une ressortie avec une nouvelle coloration serait judicieuse. Tous les personnages sont réussis et certains sont franchement fascinants (le rige et Mara la princesse sorcière en tête). Le tome 4 est le meilleur et clôt magistralement cette saga magique qui me hantera à jamais.

22/05/2014 (modifier)
Par jul
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Ah la quète de l'oiseau du temps ... Une série culte qui m'a marqué à vie (même si maintenant je ne suis plus fan de Loisel comme c'était le cas à l'époque). J'ai fait le tour. Il n’empêche que cette "petite" saga (4 tomes c'est quand même peu) a marqué toute une génération et bien plus encore. Tout d'abord c'est la 1ère série d'héroic fantasy française, loin de l'ambiance des américains Conan ou Corben. Et puis le dessin de Loisel ... Inimitable, très chaleureux mais avec des accès de violence. Ses personnages sont immédiatement reconnaissables avec beaucoup de personnalité. C'est du Loisel quoi. A l'époque mon album préféré était Le Rige mais maintenant c'est plus L'oeuf des Ténèbres et puis Le Temple de l'Oubli. Ces 2 albums sont déments. Le Temple de l'Oubli tout d'abord ; avec son temple de l'oubli donc dans lequel il y a les petites créatures qui t'hypnotisent en te faisant perdre la mémoire. C'est génial comme idée. Et puis j'aime beaucoup l'aspect des gardiens du temple. Et puis surtout L'oeuf des Ténèbres: mon album préféré. La montagne avec la gardienne nue au milieu de ses volatiles. Les dessins sont superbes. Et puis la course poursuite à la fin avec les barbares cannibales puis quand ils se réfugient dans la bibliothèque et qu'ils coupent la main de Balrog... pour moi c'est surtout ces scènes (et puis d'autres) qui font la puissance de La Quête ... Après je ne suis particulièrement archi-fan des personnages. Pelisse, Bragon et les autres ne m'ont pas marqué autant que certains lecteurs apparemment. Mais ils s'incorporent vraiment bien à l'histoire. et je pense que ce qui a fait (entre autre) le succès de cette série c'est qu'il n' y a pas de héros cliché que l'on peut retrouver dans l'héroic fantasy (le barbare, le nain, l'elfe, la princesse guerrière). Enfin si mais ils ont tous un "défaut". Bragon est un vieux chevalier, Pélisse est un peu trop plantureuse (quoique canon c'est sûr), Balrog moche et le l'inconnu un peu crétin ... Le Rige est vieux lui aussi. de plus dans les 4 tomes il n' y a pas vraiment de "combats de ouf contre des orqs ou autres monstres. Non l’intérêt est ailleurs. Plus dans les ambiances et l'originalité des situations. C'est ce qui fait tout le charme de cette série. C'est le côté "européen" J'ai également acheté "L'Ami Javin" à sa sortie. J'avais bien aimé mais rien à voir avec la série originelle donc je n'ai pas acheté la suite.

11/04/2013 (modifier)
Par Yannis
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Yannis

En Fantaisie, il existe une multitude d'oeuvres. Mais celle-ci reste parmi les meilleures. Les aventures de Pélisse et de Bragon se dévorent littéralement d'un tome à l'autre et le dénouement surprenant renforce cette impression. Le dessin participe beaucoup à l'ambiance et à la qualité du monde présenté. Le seul bémol revient aux couleurs qui ont un peu vieilli mais c'est pour chipoter. Une oeuvre à lire obligatoirement et dans l'idéal à posséder.

09/04/2013 (modifier)
Par fab11
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Et voilà je l'ai enfin lu le chef d'oeuvre de la Fantasy. Je ne sais pas pourquoi j'étais persuadé de l'avoir lu il y plus de vingt ans, eh bien non. Je connaissais Pelisse et sa superbe plastique mais à part ça j'étais incapable de résumer cette superbe série et pour cause ! Comme certains j'ai profité de la sortie relativement récente de la dernière intégrale en date (qui est trés belle d'ailleurs) pour me lancer dans cette quête qui malgré son grand âge ne m'a pas du tout déçu. J'ai trouvé l'univers de cette histoire riche en détails, les personnages sont tous attachants et les décors (trés divers) sont superbes. Loisel est un dessinateur talenteux, heureusement pour cette série qui je pense n'aurait pas eu le même succés avec un autre. Que peut-on dire de "méchant" sur cette série culte si ce n'est que le début de l'histoire (les deux premiers tomes) est un peu languissant. Mais heureusement plus la quête avance plus le scénario devient intéressant, avec bien sûr une fin surprenante. Alors oui je ne peux que reconnaître que cette série fait partie de celles qui sont à mon avis indispensables à lire, alors je ne pouvait pas lui mettre une note inférieure à 5/5. Je vais quand même essayer d'attendre que la série "Avant la quête"soit terminée pour m'y plonger , c'est juste que j'attends toujours qu'une série soit finie pour la lire. Finalement je crois que cela ne sera pas possible car je vais de ce pas chez mon libraire acheter les trois tomes déjà parus.

14/08/2012 (modifier)
Par Seb94
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Ca y est ! J’ai enfin lu ce grand classique du monde de la B.D. Ce pas je l’ai franchi grâce à la dernière intégrale en date, qui offre une nouvelle colorisation des deux premiers tomes. Jusque là, à chaque fois que je feuilletais les premières planches, j’étais complètement bloqué par les couleurs, vraiment trop vieillottes à mon goût, ce qui m’incitait toujours à reposer l’ouvrage. Cette intégrale, par ailleurs enrobée dans une jaquette superbement illustrée, est donc une excellente initiative, en redonnant un coup de jeune à cette série, elle m’a permis de découvrir un univers et des personnages des plus emblématiques. Cela commence doucement, la mise en place met un peu de temps, mais l’attrait va en grandissant au fil des tomes. Les deux derniers tomes sont d’ailleurs les plus intéressants et la conclusion est des plus originale et inattendue. L’univers créé est vraiment très bien construit et détaillé, les différents personnages ont un caractère fouillé et intéressant. Au fil de la lecture, ont comprend mieux leurs aspirations, et leurs évolutions pour certains s’avèrent assez surprenantes et inattendues. Comme beaucoup, j’ai vraiment été fasciné par le Rige, personnage mystérieux et charismatique, qui marque de son empreinte cette belle aventure. Le dessin de grande qualité est à l’image du récit : plus on avance, plus il se bonifie. Nombreuses séries commencent sur les chapeaux de roue et ensuite ne tiennent pas toutes leurs promesses. C’est ici l’exact contraire, le plaisir de lecture se bonifie au fur à mesure de l’avancée de l’histoire. J’avais peur que cette série soit trop datée, mais il n’en est rien, j’ai d’ailleurs pu constater qu’elle a inspiré de nombreuses séries plus modernes. Pour ma part j’en redemande et je vais me pencher rapidement vers le préquel « Avant la quête ».

13/05/2012 (modifier)
Par rincevent
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Il y eut avant "La quête de l'oiseau du temps" et après. Avant : l'heroic fantasy française n'existait pas ou n'était qu'une pâle copie américaine. Après : elle existe et a acquis directement ses lettres de noblesse. Depuis il existe de bonnes séries mais elles sont et seront toujours comparées à "La quête de l'oiseau du temps". Le graphisme somptueux n'a pas pris une ride en pratiquement 30 ans. L'histoire est tout simplement parfaite. Cette série est absolument indispensable dans toute bibliothèque de BD digne de ce nom. Vous ne me verrez pas souvent noter une BD car je trouve cela trop suggestif. Mais celle ci est tout simplement hors norme.

27/12/2010 (modifier)
Par Arno
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Bon alors là je ne suis plus objectif du tout ! C'est quand même la série originale qui m'a vraiment fait aimer la BD et passer à autre chose qu'Astérix et Tintin (attention je ne renie rien !). La "pré-série" (ça se dit ?) qui sort en ce moment est vraiment fidèle aux éléments déjà mis en place à l'époque, et le dessin, bien que les dessinateurs changent à chaque nouvel album, garde une continuité bienvenue. En un mot, un MUST !

04/06/2010 (modifier)
Par GiZeus
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Bon allez, tabula rasa de mon précédent avis que j'estime ne pas être à la hauteur de cette magnifique série. Les paroles s'envolent et les écrits restent, peut-on entendre ici et là. Quoi qu'il en soit, mon avis ci-présent restera cette fois ci intact, à l'instar du sentiment que m'inspire cette magnifique épopée salvatrice. Mais que m'inspire donc cette série ? Eh bien pour commencer, je dirai que l'ambiance est tout bonnement exceptionnelle. On a vraiment l'impression de vivre une quête grandiose. Tout, à part éventuellement le dessin vieillissant, y contribue. Le ton est épique, mais également jalonné de passages comiques, les personnages charismatiques, hauts en couleurs. D'ailleurs, le duo Pélisse-Bragon a véritablement marqué l'Histoire de la Bande Dessinée. Tous deux possèdent en effet un caractère bien trempé, une psychologie savamment étudiée qui ne peut que les rendre attachants, même lors des relectures occasionnelles. Par extension, la compagnie formée par ces sauveurs restera inoubliable tellement la chaleur dégagée par cette troupe les rend si attirants. De même, l'univers d'Akbar jouit d'un bon background. Chaque région visitée est l'occasion d'étayer cet univers, de lui insuffler une âme. Durant cette quête, on aura ainsi le loisir de croiser différents indigènes, souvent ennemis d'ailleurs. L'histoire, il faut bien en parler un peu, est prenante. Ne brillant pas forcément par son originalité, l'histoire se distingue par ses autres atours évoqués ci-dessus, et également par un rythme soutenu. Mais surtout, la fin est peut-être la plus réussie qu'il m'ait été donné de voir. Originale, émouvante, parfaite, le choc est tel que l'on en ressort changé. Mais malgré tout, le constat n'est pas vraiment parfait. Je retiendrai quelques broutilles comme un découpage parfois hasardeux (je me suis quelques fois trompé dans le sens de lecture), même critique pour les phylactères, et surtout un dessin daté, point sur lequel il n'est pas besoin de revenir. Cependant, il serait dommage que ces défauts anecdotiques vous empêchent de découvrir la richesse de cette fabuleuse saga.

14/03/2009 (MAJ le 23/11/2009) (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

C’est parfait, tout simplement … Le duo Loisel / Le Tendre nous prend par la main pour un grand voyage riche en émotion. Après un départ mouvementé et quasiment burlesque (l’humour est omniprésent au début de cette série), la quête gagnera en émotion et en profondeur tout le long de ces quatre tomes pour se terminer d’une manière incroyablement touchante (j’en ai encore les yeux embués). L’univers créé par le duo d’artistes est d’une merveilleuse richesse et d’une belle inventivité. Les personnages secondaires sont souvent excellents (le Rige, par exemple) et peu d’éléments de cette quête me semblent gratuits tant chacun contribue à la construction du récit. Bien sûr, le thème de la quête est tellement classique que les auteurs n’évitent pas certains clichés, mais ils parviennent à les détourner. Et le plus bel exemple en est donné par ce Mystérieux Inconnu, l’élément humoristique du début, le maladroit qui se met toujours dans des situations inextricables et qui quittera cette quête empli de maturité et de sagesse. Graphiquement, le premier tome est encore assez brouillon à mes yeux. Le trait de Loisel est encore incertain et les planches sont couvertes de traits, au détriment de leur lisibilité. Mais l’artiste allait rapidement évoluer vers un style plus net tout simplement excellent. Ses créations graphiques sont majestueuses et permettent au lecteur que je suis de rentrer dans ce monde à la fois fantastique et proche du nôtre. Que dire d'autre que "culte" ?

21/10/2009 (modifier)