Universal War One

Note: 4.34/5
(4.34/5 pour 141 avis)

Dès 2050, les nouvelles facilités qu'à l'homme à s'arracher de sa planète ouvrent une ère de colonisation du système solaire alliée à un incroyable boum économique. Des 12 milliards de terriens, près de 500 millions partent dans l'espace. A voir aussi : Universal War Two


Auteurs complets Best of 1990-1999 Derrière les murs Guerres interstellaires Lanfeust Mag On en parle... Quadrants Science-Fiction, le best-of Soleil Voyages dans le temps

Suite à cela l'ONU devient la tête d'une fédération terrestre chargée de veiller sur le système solaire : en 2067 est fondé l'UECG : United Earthes Central Government... et l'armée qui accompagne tout état : l'UEF, United Earthes Force. En font parti tous les états et fédérations terrestres, les stations orbitales Alpha, Bêta, Gamma, Delta et Epsilon, les colonies de la Lune, Mars et Vénus. Les autres colonies des satellites de Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton restent sous régime administratif privé des neufs CIC, Compagnies Industrielles de Colonisation. Début du tome 1: Un petit vaisseaux scout en provenance de Saturne se dirige vers une sorte de mur de ténèbres. Il semble avoir perdu tout contact radio avec le reste de l'humanité. Les deux pilotes se stabilisent à proximité du mur. Malgré la trouille du prénommé Mario, ils larguent une sonde accroché par un filin vers le mur. La sonde pénètre dans les ténèbres. Soudain, le filin se tend. Tandis que la peur du premier pilote tourne à la panique, le second, Balti, a le réflexe de rallumer les moteurs du vaisseau. Le filin se consume et libère le scout Mario le trouillard engueule son compagnon, lui demandant pourquoi il n'a pas simplement largué le filin. Balti lui dit que c'était plus sûr de s'éloigner du mur avec les moteurs. Les réacteurs ont laissé de grandes traces sur les ténèbres. Mario, paniqué à l'idée que ça aurait pu lui sauter à la gueule, insulte "les putains de héros", "cette putain de guerre" et "cette putain d'armée". Un vaisseau de chasse Trihedron rattrape à ce moment le Scout. Son pilote, le captain June Williamson rappelle à l'ordre Mario, lui signalant qu'il est à nouveau au contact radio. Le Scout est alors entouré d'une escadrille de chasse complète. "Allez, les enfants, on rentre à la maison" L'ensemble rentre vers la gigantesque IIIème flotte spatiale de l'UEF, en orbite autour de Saturne. Trame générale: Coupant le système en deux, LE MUR est apparu. Si grand, si sombre, insondable. Pourtant, l'escadrille Purgatory a réussi à en forcer l'entrée, mais a payé cette première victoire de la vie d'un de ses pilotes. Et lorsque enfin les survivants parviennent à détruire définitivement le mur, ils disparaissent avec lui. Au coeur de cette étrange odyssée, le destin leur offrira même la terrible chance de rejouer leur propre histoire. La première Guerre Universelle pourrait-elle être évitée ?

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 1998
Statut histoire Série terminée 6 tomes parus
Couverture de la série Universal War One © Soleil 1998

17/09/2001 | brunelle
Modifier


Par Al Macino
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Que dire ?! Quand le dessin magnifiquement maîtrisé met en lumière un scénario aussi prenant et bien huilé on ne peut que s'incliner devant tant de talent. Tout y est : des personnages bien choisis aux traits psychologiques intéressants. Une histoire passionnante, une ambiance à couper le souffle. Jamais BD ne m'avait tant fait rentrer dans une histoire. A ne pas rater!

21/11/2012 (modifier)
Par Samuel
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Comment dire avec des mots simples ? Ah oui... juste parfait ! Pour tout avouer, je déambulais chez mon vendeur de BD en quête : - d'une série finie - avec un scénario (qui se tienne sur tous les volumes) - des dessins à mon goût - et tout ça plutôt SF - Fantasy Je ne peux que remercier mon libraire ! C'est vrai que je ne suis pas forcément un lecteur invétéré (de BD), mais je me demande encore comment j'ai pu faire pour passer au travers.

08/03/2012 (modifier)
Par zébu
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Une oeuvre majeure du genre. Avec dessins de très bonne facture, assez réalistes et de belles couleurs. Mais toute la force de cette série réside dans son scénario haletant, prenant, très bien ficelé, à la fois complexe et limpide qui traite pèle mêle, de voyage dans le temps, de la folie des hommes et de leurs côtés les plus sombres, de la destinée, de fatalité, d'amour, d'ultra libéralisme, de libre arbitre.... Bref, une série incontournable, impressionnante de maîtrise, que tout bdphile qui se respecte doit posséder absolument.

17/11/2011 (modifier)
Par McClure
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur McClure

Je ne connaissais pas Universal War 1 avant de baguenauder sur ce site. J’adore le space opera depuis ma première vision, enfant, du Star Wars originel. Cette série (que j’ai intégralement lue ;)) est une vraie œuvre majeure. Graphiquement, il n’y a rien à redire, c’est de très bonne facture, trait classe et racé, les décors, planètes etc. sont superbement rendus. La mise en couleur est du meilleur effet également, elle sert bien toutes les parties du récit, de l’introduction en « flashback » à l’émergence finale des CIC. Mais la vraie réussite se situe au niveau du scénario. C’est grandiose, on sent là la maîtrise de l’histoire, avec une tenue du suspense et des informations qui parviennent au compte goutte (sauf sur les 2 derniers tomes), les rebondissements, crédibles, intelligents, qui remettent en question systématiquement ce que l’on croit savoir, c’est du vrai grand art. On est pris par le menton (ou le nez c’est selon) et l’auteur nous emmène où il le souhaite. Vraiment une très belle histoire. Je mettrais un (petit tout petit) bémol, je pense que la fin aurait du être plus brutale et rester sur la manipulation de Mario. La fin ressemble à mes yeux (toute proportion gardée) à celle d’Abyss de Cameron, ou comment chercher une happy end là où elle ne s’impose pas. Mais c’est vraiment peanuts comparé à la grande qualité de l’œuvre. Les personnages eux sont profonds, avec leurs fêlures, leurs faiblesses. C’est juste parfois un peu too much dans le « j’ai un passé de merde », mais c’est globalement très fouillé. Bref, ça vaut largement son 5*.

26/10/2011 (modifier)
L'avatar du posteur Fanfan Villeperdue

Difficile de commenter cette série sans divulguer une partie de l'histoire... Disons simplement que le scénario est très léché ! À bien y réfléchir, les personnages ne sont pas si crédibles, mais on y croit, comme on croit aux figures des grands mythes ou des grandes tragédies par ce qu'ils ont d'exemplaire, que l'exemple en question soit admirable, détestable ou simplement effrayant. L'ambiance graphique réaliste sert très bien l'histoire. Si je ne mets que 4 étoiles, ma note maximale en première lecture, c'est sans exclure d'en rajouter une la prochaine fois, qui ne sera peut-être pas dans si longtemps !

17/02/2011 (modifier)
Par azerty
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Je relis cette petite série, et je retrouve les plaisirs de lire un chef d'œuvre du neuvième art ! UW1 .... Une Merveille ! Un scénario FABULEUX ! On va de surprise en surprise, on ne s'ennuie pas, on est tout de suite captivé par l'histoire. En effet, on commence en plein milieu de l'action, on découvre les personnages sur le tas. Le résultat donne une entrée en matière vraiment prenante ! Un scénario merveilleux, on voyage, entre les étoiles, avec les personnages. Les scènes sont parfaitement tournées : crédible, instructif bref efficace ! De plus l'histoire me semble plutôt réaliste, merveilleuse mais tellement terrifiante... Une merveille ! Les dessins sont travaillés, les expressions du visage sont (presque) toujours bien faites. Cette bd nous livre des planches époustouflantes. Un travail irréprochable. Vraiment rien a dire. Une bd délicieuse à consommer sans modération. Une des merveilles qu'il faut posséder absolument.

22/12/2010 (modifier)
Par Cécilia
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Le titre ne m'attirait pas (bof, une histoire de guerre ?), mais en surmontant ma première crainte j'ai découvert une BD IN-CRO-YABLE ! Le graphisme me plaît beaucoup et je trouve les personnages très attachants, mais c'est surtout l'histoire et le scénario qui méritent le détour ! Je n'arrive toujours pas à comprendre comment l'auteur a pu imaginer un scénario aussi bien ficelé et intéressant. Chapeau bas ! Je dois avouer que ce n'est pas toujours facile de suivre, car les voyages dans le temps sont un peu complexes, mais on s'y retrouve malgré tout. Une BD à lire, à relire et à faire découvrir !

06/10/2010 (modifier)
Par Stéphane
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Tout a été dit et redit dans les commentaires précédents. Un MUST de la SF à la française. Un scénario minutieusement ficelé et préparé avec une fin en apothéose qui vient conclure les 6 tomes. De la BD qui donne des frissons comme on aimerait en avoir plus souvent. Félicitations Mr Bajram ! Et vivement une suite avec UW2... J'ai appris d'ailleurs que la série allait être éditée chez nos copains d'outre Atlantique : alors ça si c'est pas de la reconnaissance ! Simplement sensationnel.

22/08/2010 (MAJ le 22/08/2010) (modifier)
Par Elsmador
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Je n'ai finalement rien à rajouter à tous les avis précédents. Le premier mot qui m'est sorti de la bouche en refermant le tome 6, c'est un "OUAHHH !!!" les yeux écarquillés, la petite larmouillette à l'oeil. Le scénario est à ce point génial qu'il nous fait perdre l'équilibre à chaque tome avec l'apothéose au tome 6. Sans rentrer dans les détails pour ne pas trop SPOILER, je suis quand même embêté par la trame de l'histoire, qui par moments me fait l'effet d'un serpent qui se mord la queue avec le passage dans le temps(FIN SPOILER, très minime je vous l'accorde...). Mais comme je n'ai pas essayé de me faire un nœud au cerveau, pour comprendre le pourquoi du comment, qui n'est de toute façon pas démontrable, ayant simplement de passer un excellent moment de lecture, je ne peux que mettre la note maximale à cette série, qui est l'une des premières de science-fiction que j'ai vraiment apprécié.

13/06/2010 (modifier)
Par Chéreau
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Je vais faire court, ce que je pense de cette série ayant déjà été écrit par d'autres. Un très bon scénario, donc, construit avec rigueur et astuce. Des rebondissements là où il faut et un découpage rythmé mais qu'on arrive à suivre. Les prétextes scientifiques utilisés sont suffisamment maîtrisés pour qu'on y croit, même si certains dialogues explicatifs ont un côté "yaourt scientifique". -SPOILER- Je regrette aussi la ficelle toujours efficace mais facile du paradoxe temporel - FIN DU SPOILER-. Un dessin énergique, un peu trop maniériste à mon goût, mais maîtrisé. Des cadrages et des découpages de page superbes, complétés par une belle colorisation. Le point plus faible, effectivement : des personnages un peu caricaturaux et qui ne sortent pas de leurs stéréotypes. Des dialogues de série B hollywoodienne, parfois trop naïfs. Allez, un très bon moment quand même. Bravo !

06/06/2010 (modifier)