Hoka Hey !

Note: 4.13/5
(4.13/5 pour 8 avis)

- Il brandissait son arme et hurlait à la face de ses ennemis "Hoka Hey". - Hoka Hey ? ça veut dire quoi ? - Ça veut tout simplement dire "en avant".


Futurs immanquables Indiens d'amérique du nord Les prix lecteurs BDTheque 2022 One-shots, le best-of Sioux et Cheyennes [USA] - Middle West

Dès 1850, les jeunes amérindiens étaient internés de force dans des pensionnats catholiques pour les assimiler à la nation américaine. En 1900, la population des natifs en Amérique du Nord avait diminué de 93%. La plupart étaient morts de nouvelles maladies importées par les colons, d'exterminations subventionnés par l'état, et lors des déportations. Georges est un jeune Lakota élevé par le pasteur qui administre sa réserve. Acculturé, le jeune garçon oublie peu à peu ses racines et rêve d'un futur inspiré du modèle américain, en pleine expansion. Il va croiser la route de Little Knife, amérindien froid et violent à la recherche du meurtrier de sa mère. Accompagné de ses deux comparses, celui-ci arrache Georges à sa vie et l'embarque dans son périple. Au fil de leur voyage, l'homme et le garçon vont s'ouvrir l'un à l'autre et trouver ce qui leur est essentiel : l'apaisement de la colère par la transmission de sa culture pour l'un et la découverte de son identité et de ses origines pour l'autre.

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Octobre 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Hoka Hey ! © Rue de Sèvres 2022
Les notes
Note: 4.13/5
(4.13/5 pour 8 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

02/11/2022 | Cacal69
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Le dessin est très beau et la luminosité de la colorisation apporte un petit plus non négligeable. Le résultat est tout simplement superbe, avec de grandes illustrations qui sont autant de fenêtres vers cet ‘ailleurs’ que tout lecteur de bande dessinée recherche. Le temps d’une lecture, j’ai été dans ces plaines du far west, chevauchant aux côtés des personnages. Le scénario est aussi classique qu’efficace, porté par des personnages attachants. Les blancs ont ici le sale rôle alors que les indiens Lakota nous apparaissent comme justes dans leur obstination à garder leur identité et à ne pas se plier devant la loi du plus fort. Le caractère désespéré de leur quête, annonciateur d’une fin inéluctable, stimule d’autant plus notre empathie. La progression est très bien dosée, tant au niveau des caractères qui se dévoilent petit à petit qu’au niveau de la relation qui va se nouer entre Little Knife et Georges ou qu’au niveau de la fuite en avant de l’équipée peu à peu rattrapée par un implacable tueur à gage (et même ce dernier se verra doté d’une personnalité moins évidente qu’il n’y paraissait au premier regard). La fin en deux temps est des plus réussies, jouant de notre espérance en un avenir apaisé et de notre envie de justice. C'est le genre de fin que l'on garde en mémoire tant elle éveille en nous des sentiments contradictoires. Franchement, je n’ai aucun reproche à formuler. Alors culte ? Oui ! D’abord parce que c’est un album que j’ai adoré, ensuite parce qu’il semble faire l’unanimité alors même qu’il sort un peu de nulle part.

10/01/2023 (modifier)
Par Pasukare
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Pasukare

Merci papa Noël pour cette magnifique BD que j'ai trouvée sous le sapin le 25 décembre ! J'ai eu un coup de cœur pour l'objet en lui-même en flânant en librairie : une couverture sublime, des grandes et superbes planches que j'ai feuilletées rapidement et qui laissaient présager le meilleur à la lecture et ce fut le cas ! Le récit ne fait de cadeau à personne et donne la part belle à la liberté, aux grands espaces, à l'introspection et aux questionnements sur la nature profonde de chacun face à ses origines. Et on en prend plein les mirettes à chaque page, du grand spectacle. Un bien beau voyage à faire sans hésiter !

05/01/2023 (modifier)
Par Jeïrhk
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Jeïrhk

Excellent ! D'habitude je préfère la lecture sur papier mais pour celui-ci j'ai eu la chance de pouvoir le lire sur un grand écran et ce fut une agréable surprise ! Les cases sont très grandes, ce sont des petits chefs d'oeuvres chacunes. J'ai eu l'impression de voir un film. Si je ne mets pas 5/5 c'est parce que malgré un scénario très bien maîtrisé, le scénario dans sa globalité n'apporte rien de nouveau pour quelqu'un qui a l'habitude de lire ou voir des films sur ce thème, les moments choc de la lecture sont assez prévisibles. Mais ça n'empêche pas de passer un très bon moment et de passer par plein d'émotions ! Hoka hey !

28/12/2022 (modifier)
L'avatar du posteur Tomdelapampa

Terrible, magistral et superbe, un sacré bon album !! Une réalisation de haute volée pour un western qui vous charmera. Seul à la barre, Neyef envoie du lourd, j’ai pris un plaisir fou à parcourir cette œuvre. Je ne peux que conseiller et vous invite à le glisser sous le sapin. Une aventure fluide qui prend son temps, on s’attache à suivre un quatuor improbable et charismatique, composé de 3 indiens Lakota et d’un Irlandais. C’est très bien construit entre phases contemplatives, actions et dures vies au far west. J’ai enquillé les pages avec un sourire béat, aidé en ça par un graphisme que je considère de toute beauté. A mes yeux, l’auteur a franchi un sacré palier. Un style lisible et détaillé, une narration maîtrisée, le tout est magnifiquement rehaussé par des couleurs du plus bel effet. Ah ces jeux de lumières (voyez la galerie) perso je me suis pris une claque, le grand format des planches est un sacré plus pour savourer. Encore une réussite du label 619, changement d’éditeur mais toujours autant de soin sur la qualité du bouquin, du chouette boulot, je recommande chaudement, une belle surprise de 2022.

19/12/2022 (modifier)
Par doumé
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur doumé

Quelle belle surprise, un western classique comme je les aime, construit sur un scénario qui nous emmène à travers l'immensité des plaines américaines. L'originalité de cette bd sont les héros, une bande composée d'indiens et d'un Irlandais avec chacun un passé douloureux. L'auteur dénonce la misère des émigrants et les conditions de vie dans les réserves indiennes et décrit un pays où la loi du plus fort est la plus respectée. Le format de 224 pages permet à l'auteur entre deux actions de faire un retour en arrière pour cerner les personnages et comprendre leurs choix de vie. Une belle chevauchée à travers les plaines, les forêts et les montagnes, Neyef nous transporte dans des décors magnifiques en dessinant des panoramas avec de superbes couleurs. Une vision idyllique de la nature qui tranche avec la cruauté et le désespoir des hommes qui y vivent. Un scénario plein de rebondissements et de surprises, un régal.

28/11/2022 (modifier)
Par Cacal69
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Cacal69

Un superbe western. Hoka Hey est le cri de guerre des indiens Lakota. Changement d'éditeur, mais la qualité est toujours présente avec le label 619. Dos toilé et pagination importante. Je vais commencer par le dessin qui m'a transporté dans ces paysages grandioses de l'ouest américain. Un trait fin, précis et foisonnant de détails. Les couleurs sont tantôt chaudes pour les vastes plaines, tantôt froides dans les forêts avec juste quelques rayons du soleil qui transpercent la canopée. Les effets de lumière sont à tomber par terre. Une mise en page cinématographique pour une immersion totale dans un Far West sauvage et immense. Un western qui met en lumière un peuple parqué dans des réserves. C'est dans l'une d'entre elles que vit Georges dans le Dakota, jeune amérindien de la tribu Lakota élevé par un pasteur et sa route va croiser un trio improbable. Un irlandais allergique au savon, une indienne qui cache son visage derrière un foulard et Little Knife, un guerrier Lakota au tempérament sanguin. Georges, bien malgré lui, va accompagner cette troupe en quête de vengeance. Mais un chasseur de primes est à leurs trousses. Le long périple ne sera pas de tout repos, la violence et la mort seront du voyage. Une narration qui alterne les moments d'action et ceux plus calmes qui permettent d'approfondir les relations qui se nouent entre Georges et ses trois acolytes. Des personnages attachants aux passés torturés. Un récit qui est aussi le prétexte pour montrer la tentative des États-Unis d'anéantir un peuple par l'absorption, de transformer en "blanc" tous les amérindiens par la culture et la religion. Un album sur le déracinement et sa place dans ce nouveau monde. Neyef a fait un travail remarquable de recherches sur la culture des Lakota, un mode de vie très proche de la nature. Elle est formidablement retranscrite et par les temps qui courent, on ferait bien de prendre exemple. Mais aussi un monde avec quelques coutumes barbares. Un scénario maîtrisé de bout en bout. Un album pour les aficionados du western, mais aussi pour tous les autres. Coup de cœur. Hoka Hey !

02/11/2022 (modifier)