Vei

Note: 4.33/5
(4.33/5 pour 3 avis)

Mythologie Scandinave à la sauce Suédoise.


Auteurs nordiques La BD au féminin Mythologie Mythologie germano-nordique

Sauvée de la noyade par un bateau viking, Vei se retrouve au centre d’un jeu cruel opposant les Géants de Jötunheim et les Dieux d’Asgard. Pour assurer sa survie et celle de son peuple, elle va devoir affronter les plus puissants guerriers des Ases et déjouer les pièges tendus par Odin, leur roi.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Mai 2021
Statut histoire One shot (Recueil des 10 chapitres) 1 tome paru
Couverture de la série Vei © Ankama Editions 2021

L'avatar du posteur gaspardfait

J'ai adoré cette lecture. D'abord le livre est très beau. La couverture m'avait tapé dans l'œil. Le dessin est très graphique et coloré. Il y a de superbe pleines-pages qui sont magnifiques. L'histoire se passe dans la mythologie nordique. Foncez si comme moi vous aimez les récits mythologiques. Mention spéciale pour quelques pages au milieu de la BD qui, d'un coup, font une pause dans le récit, pour reprendre toute la génèse de la mythologie nordique. Il est question d'un tournoi entre dieux, dans lequel chaque camp envoie des combattants. Cela pourrait vite devenir redondant, mais l'histoire est très bien équilibrée entre l'intrigue même de ce tournoi; les combats, des histoires familiales; des histoires d'amour... J'ai passé un super moment !

18/03/2022 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Une couverture que je trouve très réussie, un coup de cœur de mon libraire suivi d’un avis enthousiaste de Tomdelapampa sur ce site, il n’en fallait pas plus pour que je me laisse tenter… sans trop savoir dans quoi j’allais fourrer le nez. En effet, allez savoir pourquoi, la couverture avait tendance à me suggérer un récit exotique tourné vers l’Inde alors que la présentation de l’album me parlait de mythologie nordique. Bonjour le grand écart ! Bon, à la lecture, pas de doute possible : nous sommes en pleine mythologie nordique mais le choix des couleurs apporte une lumière à laquelle on ne s’attend pas forcément quand on aborde ce genre de sujet. Et au niveau du déroulé de l’intrigue, si on retrouve quelques personnages connus, il faut bien avouer que nous sommes très loin des lieux communs ! En effet, les auteurs nous plongent au milieu des géants, vaincus par les dieux mais pas disparus pour la cause… et toujours attachés aux humains. Le récit se développe alors autour d’une « championne » humaine protégée par un géant et s’étant liée d’amitié avec un viking venu conquérir ses terres. Les liens qui unissent les différents personnages et le rôle complexe donné à Loki figurent très certainement parmi les points forts de cette série. Après une longue présentation de cet univers et des enjeux de l’opposition entre dieux et géants, le récit prend la forme d’une succession de combats dans l’arène. Là, j’ai cru que j’allais finir par me lasser, mais la trame ne cesse d’évoluer et le final permet de surprendre le lecteur tout en ouvrant une série de questionnements sur le bien et le mal. Bon ! Je suis loin d’être un spécialiste de ce type de récit de fantasy à l’Américaine mais je pense que celui-ci se situe dans le haut du panier. Pour son originalité, pour l’évolution de ses personnages, pour son dessin et pour sa conclusion. Pour moi, c’est plus qu’un bête « pas mal ». Franchement bien, donc !

09/03/2022 (modifier)
L'avatar du posteur Tomdelapampa

Très sympa ce one shot. Et plutôt étonné qu’il soit passé un peu inaperçu ... il a bien des qualités et sa sortie remonte à plusieurs mois maintenant. Je ne suis pas un grand expert en mythologie scandinave, mais j’ai trouvé cette vision du Ragnarök très originale, elle bouscule toutes mes connaissances et certitudes de ce petit monde (exit l’image d’Épinal de Thorgal, Siegfried, Marvel et consort), et ça fait du bien. La bonne idée du récit est de se situer sur Jötunheim - le monde des géants, et de placer en antagoniste les Asgardiens. On va y suivre Vei, jeune humaine guerrière native de la terre de Géants, ballotée au milieu des enjeux entre Dieux et Géants. L’histoire se divise en 10 chapitres, et s’enchaîne de manière fluide, j’avais une crainte de la redondance de l’effet « Valkyrie Apocalypse » en milieu de tome mais les auteurs s’en sortent bien, et nous emmènent vers un final que j’ai trouvé très réussi, un peu doux amer, qui doit beaucoup à sa scénariste je pense. Pour le dessin, on est sur du comics ++, lisible, fin et détaillé ... peut être un design un peu trop sage mais l’ensemble est plus que satisfaisant, l’osmose est là entre parties écrites et graphiques. A noter que les auteurs sont suédois, qui de mieux pour cette relecture d’un classique nordique. Enfin un mot sur l’édition, comme à son habitude, Ankama nous offre un bel écrin au dos toilé, stylet tissu et au prix relativement modique pour une œuvre de plus de 200 pages.

24/01/2022 (modifier)