Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Goodnight paradise

Note: 4.5/5
(4.5/5 pour 2 avis)

Un polar palpitant qui explore les recoins les plus sombres de la société moderne.


Auteurs italiens Los Angeles [USA] - Côte Ouest

Quand Eddie, un sans-abri de Venice Beach, découvre le cadavre d'une jeune fugeuse, il décide de retrouver les coupables. Il semble être le seul à se soucier de cet assassinat et à vouloir vraiment résoudre l'affaire. Son enquête l'amène à déterrer les secrets les plus noirs de la ville.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Avril 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Goodnight paradise

11/07/2021 | Yann135
Modifier


Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Il y a peu je rencontre l'excellent Yann 135, l'homme habituellement pondéré, calme et civilisé me semblait être dans un état de vive excitation. Je m'approche de lui pour les salutations d'usage, mais que nenni le bougre faisant fi de celles-ci, part dans une logorrhée que je ne puis faire cesser. Et oui il vient de finir la lecture d'une BD "Goodnight Paradise" et ses propos sont tout simplement dithyrambiques. Afin de couper court au propos de ce fidèle chroniqueur de notre site bien-aimé je lui assure que je vais me procurer l'ouvrage qui l'a mis dans cet état de presque épectase et posté illico un avis. Lecture faite et oui je me dois d'aller dans le sens de Yann 135. Que c'est bon!. Les amateurs de polars y verront surement une influence manifeste d'auteurs tels que James Ellroy, Kem Nunn et j'en oublie. Imaginez Venice Beach ses longues plages, son remblai et ses cocotiers, l'image du bonheur (?). Derrière la façade rutilante il existe tout un monde interlope ou tous les trafics drainent les paumés, ceux que la ville ne veut pas voir. Parmi eux Eddie dont le principal souci est de trouver de quoi se payer ses bières quotidiennes. Qu'une junkie soit retrouvée morte dans une poubelle avec son chien et voilà notre homme qui décide entre deux comas éthyliques de résoudre le mystère. Entre junkies, promoteurs véreux, c'est tout un monde qui se dévoile sous nos yeux dans un scénario tiré au cordeau. Tout cela est haletant et c'est en titubant comme sonné, comme Eddie que nous déambulons dans les rues de Venice Beach. Au scénario il faut saluer le travail de Joshua Dysart, le dessin d'Alberto Ponticelli est excellent accentuant par son trait les visages ravagés de ses protagonistes. Tel Yann 135 je ne vais pas m'agenouiller devant cette œuvre mais lui donner un franchement bien à mon sens amplement mérité. Faites tourner.

16/07/2021 (modifier)
Par Yann135
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Yann135

Au bowling vous jouez pour faire des strikes ! Dans ma quête de BD, je fouille, je furète, je chine pour trouver l’album qui cochera toutes cases. Je veux voir toutes les quilles tomber. Avec « goodnight paradise » - oui Messieurs Dames - tous les items qui font une BD sublime sont réunis. Graphisme délicat et détaillé, découpage rythmé, scénario efficace qui ne s’essouffle pas, de nombreux rebondissements, colorisation juste, des décors soignés, un épilogue que tu ne vois pas arriver ou encore des personnages fouillés. Une lecture d’une seule traite bien évidemment avec le sentiment d’avoir été un lecteur privilégié. Tu fermes cette BD avec la sensation d’avoir découvert un album sublime qui restera une référence. Magique moment durant lequel le monde s’est arrêté me permettant d’atteindre l’extase. Je m’agenouille donc pour dire un énorme bravo à Joshua Dysart et à Alberto Ponticelli pour cette œuvre magistrale. Vous pouvez / vous devez vous procurer cet album en espérant que mon ressenti sera le vôtre. 5 étoiles bien évidemment. Je ne dirais pas « culte » peut être un peu démesuré comme notation mais énormissime BD !

11/07/2021 (modifier)