Berceuse assassine

Note: 3.89/5
(3.89/5 pour 89 avis)

Telenko est chauffeur de taxi, il est cardiaque, stressé et déprimé.


BDs à offrir BoDoï Handicap Institut Saint-Luc, Liège Les Meilleures Trilogies New York Points de vue Taxi Driver

Telenko, chauffeur de taxi dans des quartiers pourri, rempli de gens qui le sont encore plus, va voir son médecin. Il fait de la tachycardie. Il ne va pas bien mais cela ne l'empêche pas de faire son boulot malgré tout. Il est marié à Martha ils se haïssent tout les deux. Elle doit se déplacer en fauteuil roulant depuis son accident. Joe voudrait divorcer... mais comme dit Martha qui refuse :"On ne divorce pas d'une femme à roulette". Joe, qui écoute son cœur s'arrêter de temps à autre pense alors à la tuer... Joe aura-t-il assez de courage pour l'abattre? Sera-t-elle facile à éliminer?

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 1997
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Berceuse assassine
Les notes (89)
Cliquez pour lire les avis

12/10/2001 | Tartopom
Modifier


Par Jérem
Note: 4/5

3 personnages, 3 haines, 3 volumes et 3 points de vue… L’idée d’avoir le point de vue d’un personnage différent par album n’est pas nouvelle mais elle se révèle ici diablement efficace. L’intrigue, noire, très noire, est passionnante et la subjectivité de la narration, outre de complexifier l’histoire, ajoute un vrai plus. Les personnages, peu nombreux, sont particulièrement travaillés et crédibles. Les dessins sont à la hauteur du scénario, c'est-à-dire magnifiques. Le rendu de ce New York sombre et violent est remarquable. Je suis, par contre, déçu par le 3ème tome. Peu rythmé et nettement moins intéressant que les deux premiers volumes, il laisse un peu le lecteur sur sa faim, bien qu’il conclut logiquement la trilogie. Berceuse assassine est un excellent polar dont je recommande vivement la lecture.

28/01/2015 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur sloane

Véritablement excellent ! D'abord cette histoire vue sous trois angles différents, au niveau scénaristique c'est très bien construit, cela nous permet de comprendre les motivations des uns et des autres, leurs réactions face aux événements. Le récit est noir, très noir, il y a des moments très forts entre Telenko et sa femme où l'on sent la haine entre les deux. Même si l'univers est différent, j'ai pensé au film ''Le Chat'' avec Gabin et Signoret. Même si les choses sont assez explicites, à la fin de ma lecture j'ai repris l'ensemble et j'ai trouvé intéressant de retrouver les personnages d'abord secondaires qui prennent une place plus importante par la suite. Disons le, si j'ai été pris par ce récit, c'est non seulement par l'histoire mais aussi grâce à la qualité graphique avec des cases qui rendent parfaitement l'atmosphère âpre, glauque, triste. Les taches de couleurs, notamment le taxi mais surtout les motifs tribaux Navajo, viennent souligner le reste. Voilà donc une trilogie où l'ambiance monte peu à peu, une tension s'installe et chaque tome apporte son lot de révélations. Tous différents, ils n'en forment pas moins quelque chose d'unique. Dans la catégorie du polar noir et glauque, à faire découvrir ou à relire.

30/10/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Les récits vus sous différents angles, ça peut être très bon, je garde un souvenir frappant d'un épisode réalisé par Hitchcock sur sa série TV Alfred Hitchcock présente, intitulé "I saw the whole thing", où différents témoins donnaient leur version d'un accident, et le Maître traitait le sujet d'une façon virtuose. Je partais donc confiant avec cette Bd, mais malheureusement, je fus déçu. C'est pas l'histoire en elle-même qui importe le plus, elle est plutôt banale, ordinaire, sans grand intérêt et m'a passablement ennuyé, non, c'est le concept du récit justement qui est intéressant, vu sous 3 angles différents : 3 personnages, 3 destins brisés qui forment une trilogie en forme de thriller à la mécanique narrative innovante, mais qui n'a pas réussi à me séduire véritablement. A quoi ça tient ? une ambiance un peu glauque et terne ? sans doute ; un côté déprimant ? certes ; une fin décevante ? sûrement ; plus quelques menus détails indescriptibles qui s'ajoutent ça et là. On m'avait tellement parlé en bien de cette Bd, que j'en attendais beaucoup, et finalement, il en ressort une semi-déception. Dès le début du second tome, j'avais envie d'en finir, heureusement que ça se lit assez vite grâce à de longues pages sans dialogues. Certaines scènes sont même stupides et ne servent à rien, comme celle où Dillon tue ce chien à coup de pierre, ou celle où Telenko descend dans l'égoût chercher le flingue... Seul le dessin me plaît et m'empêche de mettre une note plus basse, j'aime bien cette sorte de bi-chromie où les tons sépia sont rythmés par les jaune et noir du taxi de Telenko, le tout participe grandement à l'errance des personnages. Dommage qu'il n'y ait pas une histoire plus forte pour aller avec.

31/12/2013 (modifier)
Par fab11
Note: 3/5

Je ne vous cacherai pas que je n'ai pas autant été séduit par cette série que la plupart des aviseurs du site. J'ai passé un moment sympathique mais je m'attendais à beaucoup mieux de la part de ces deux auteurs. Je pensais que le scénariste de la superbe série Soda aurait réussi à me faire accrocher un peu plus aux tribulations de ces trois personnages dans la belle ville de New-York. Pourtant le concept de cette série était très intéressant , un tome par personnage et surtout par point de vue. Les deux premiers tomes m'ont beaucoup plu, grâce bien sûr à des personnages étonnants malsains et finalement très attachants, avec une petite préférence pour Telenko ce chauffeur de taxi assez surprenant. Mais c'est le troisième et dernier tome qui m'a fait décrocher de cette trilogie. Je trouve le scénario de ce dernier légèrement tiré par les cheveux. Cette histoire de vengeance est aussi improbable que surprenante. Par contre cette série se lit rapidement et sans ennui, alors je ne vais pas essayer de décourager d'éventuels lecteurs d'autant que les intégrales sont très belles notamment grâce à des couvertures accrocheuses. Par contre j'ai beaucoup apprécié le dessin de Ralph Meyer qui est à mon avis réussi. D'ailleurs j'avais déjà aimé son travail sur d'autres série en particulier dans Asgard dans laquelle il fut associé à Xavier Dorison quelques années plus tard. Je ne vais donc pas être trop méchant avec cette trilogie qui risque de plaire aux passionnés de polars et de récits originaux et dont je conseille la lecture.

23/11/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Le Grand A

J’ai grandement apprécié le dessin de Ralph Meyer que je connaissais grâce à XIII mystery et Asgard et je trouve pour le coup que Berceuse Assassine surpasse ces 2 dernières sur tous les plans. Je ne saurais pas trop dire en quoi, peut être un dessin plus détaillé, une mise en couleur recherchée. Cette dernière me fait penser à Sin City où tout est noir et blanc sauf sur certains objets clés qui sont colorés. Ici le jaune est la couleur dominante (les taxis new yorkais, les béquilles…) mais le reste est également plaisant. Côté scénario ça démarrait plutôt bien avec l’histoire de Telenko dans un premier temps, ensuite sa femme dans le second album. L’histoire de ces deux personnages brisés moralement et physiquement par la vie et par eux-mêmes est vachement prenante. On est dans un thriller oppressant. Par contre l’apparition de l’indien dans le 3ème tome m’a décontenancé. Son histoire s’intègre elle aussi dans le récit et dans la vie des deux personnages précédents mais je ne sais pas… j’ai le sentiment que ça a cassé le rythme des 2 précédents volumes car Telenko et sa femme n’apparaissent quasiment par dans cet ultime album. Ajouté à cela un dénouement qui m’a laissé carrément sur ma faim et on se retrouve avec une série intéressante, très bien réalisée, mais qui laisse dubitatif pour ma part. Je conseille l’achat pour l’intégrale histoire d’avoir un bon one-shot. Mais prit séparément les tomes n'ont que peu suscités mon intérêt.

05/08/2013 (modifier)
Par DamBDfan
Note: 4/5

Très bonne série à ne pas manquer. Le dessin est excellent et le scénario n'est pas prévisible et réserve de bonnes surprises sans oublier le découpage très original. Le personnage de l'indien est attachant et exemplaire. Bluffé par cette BD. Indispensable.

16/07/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Raconter une même histoire successivement et selon plusieurs points de vue peut s’avérer une bonne idée scénaristique lorsque c’est bien fait. Ce qui est plutôt le cas ici. Cela dynamise le récit. Surtout que le point de départ, un couple désuni par les liens du mariage, qui nourrit une haine réciproque de toutes les rancœurs nées d’une vie vécue comme un échec, est assez glauque. Et pas forcément original. C’est donc trois tomes qui se lisent bien, même si j’avoue avoir trouvé l’ensemble un peu long. Le troisième tome m’a paru le plus intéressant dans l’absolu, même si plus décalé par rapport aux deux premiers. Au final, sur une trame banale, une histoire dont je vous recommande la lecture. Pour méditer sur les vertus du divorce…

22/05/2013 (modifier)
Par dut
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Quelle bonne surprise pour moi cette trilogie ! Tout d'abord j'adore l'ambiance polar noir de ce New York un peu glauque, un peu sombre. Et ce jaune qui vient juste faire le contraste qui va bien, j'aime ! Le dessin est parfait avec ces couleurs, Vraiment une réussite graphique. Quelle bonne idée de traiter l'histoire du point de vu de 3 protagonistes de l'histoire (1 par tome). Ça nécessite un scénario béton et bien maitrisé, et c'est le cas ici. Les 2 premiers tomes fonctionnent vraiment par pair, et le 3ème vient se rajouter dessus et vient rajouter un peu d’épaisseur et de background aux personnages de Martha et Telenko, tout en rajoutant l'histoire de Dillon. Tout se recoupe entre les 3 tomes, c'est vraiment bien foutu ! J'aime bien ce genre "d'astuces scénaristiques" Je vais pas trop en rajouter, les nombres d'avis hyper positifs ici devraient finir de vous convaincre que lire Berceuse Assassine...

30/11/2012 (modifier)
Par Chéreau
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Une excellente trilogie, fondée sur le procédé désormais classique des regards croisés. Trois personnages différents vivent la même séquence d'événements, dans chacun des trois albums. Et on découvre, par le regard des autres, ce que chacun peut avoir à cacher, y compris à soi-même. Le premier tome nous emmène à la suite de Telenko, chauffeur de taxi devenu cardiaque à force de subir la haine de son épouse paraplégique. Pourquoi cette haine ? Et pourquoi Telenko s'obstine-t-il à rester avec elle, alors qu'il la trompée assidûment ? On ne le découvrira pas dans ce premier tome. Mais une série d'événements, en faisant déborder le vase de sa rancœur et de sa frustration, vont briser la routine mortifère de Telenko... Les personnages, tendus et musculeux, évoluent dans un décor aux teintes délavées, dans une ville à la misère poisseuse qui fait songer à Gotham City. Peu d'espoir et d'optimisme pendant l'essentiel de cette série, mais pas de temps morts non plus. Le suspense est très habilement construit et on parvient à s'attacher à ces personnages abîmés par la vie, malgré leurs mensonges et leur acharnement à faire les mauvais choix. Un léger bémol sur Martha, l'épouse de Telenko, que j'ai trouvé peut être un peu trop univoque. Idem pour le personnage de Dillon. Mais l'impression générale est très bonne. Une série à lire et à recommander. Un des meilleurs polars BD que j'ai pu lire.

27/07/2012 (modifier)
Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

C'est vraiment une trilogie curieuse que celle qu'on a ici. Une de celles que j'aime bien. L'intrigue, sans revenir dessus, est juste parfaitement bien maitrisée, et le troisième tome élargit parfaitement le cadre, donnant encore une nouvelle dimension à la trilogie. Le dessin est bon et complète à merveille le récit. Dans l'ensemble, une excellente BD, très bien menée et prenante, qui fait poser plusieurs questions et donne à réfléchir. Ce qui n'est pas pour me déplaire. Un bon 4/5 !

06/04/2012 (modifier)