Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Jacques Renne

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Les aventures du jeune commandant Jacques Renne, officier dans l'aviation de chasse française


Aviation

Dans les années 60, le commandant Jacques Renne est pilote dans l'armée de l'air française, il fait équipe avec son ami René Duny, d'abord son mécano puis qui devient officier. Affectés tous deux sur une île du Pacifique à une escadrille chargée d'expérimentér un Mirage à décollage vertical, leur route croise souvent de jolies filles mais aussi des espions prêts à tout pour s'emparer de plans stratégiques.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1998
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Jacques Renne

15/05/2021 | Agecanonix
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

J'ai souvent dit dans ces colonnes que les séries d'aviation m'ennuyaient, sauf Tanguy et Laverdure et aussi "Jacques Renne" parce que je la lisais lorsque j'étais pré-ado, je n'étais pas encore lassé, ce n'était pas une bande d'aviation de guerre, et c'était très plaisant. Je me suis aperçu récemment et totalement par hasard que cette Bd avait fait l'objet d'une publication en album en 1998, je n'ai pas lu ces 2 albums mais j'ai encore en mémoire ce que je lisais quand j'avais 11 ou 12 ans, je fais donc appel à ma mémoire car j'en ai relu un peu avant d'écrire cet avis. Ces 2 albums reprennent des récits parus en 1967 en bande complémentaire dans le petit format Zorro, édité par la Société Française de Presse Illustrée (SFPI) ; il s'agit de la première création de Francis Bergèse qui signait alors Bergès, une bande d'aviation déjà qui marque ses débuts dans la bande dessinée, et déjà son talent graphique frappe l'esprit. C'est d'ailleurs ce qui m'a vivement étonné lors d'une relecture il y a 4 ou 5 ans dans les pockets Zorro qui me restent, de voir un tel soin et une telle qualité chez un dessinateur qui débutait, et à plus forte raison dans une bande de petit format, et en bande complémentaire, c'est à dire qu'elle figurait en second après la bande vedette qui était Zorro. Mais n'allez pas croire que tous les petits formats sont minables, il y avait certes chez certains éditeurs du travail à la chaîne, en studio, et aussi de très bons dessinateurs qui pouvaient parfois prendre le temps de soigner leur travail, c'est donc le cas pour Bergèse qui de plus élabore de bons scénarios. Il s'agit en fait de 3 grands récits étalés pendant un an, de février 1967 à février 1968, découpés par chapitres ; le pocket Zorro étant un mensuel, ces 3 récits feront l'objet de 13 épisodes en tout. Il est amusant de voir la complicité et l'interaction entre Renne et Duny qui est très proche de celles de Tanguy et de Laverdure dans le feuilleton télé et dans la Bd lorsqu'elle est reprise par Jijé à peu près à la même époque. On y retrouve un peu le même ton insouciant (sans les farces énormes qui n'appartiennent qu'à Laverdure), quelques situations humoristiques, quelques jolies Tahitiennes, et des aventures qui se déroulent parfois dans un climat d'espionnage. Predestiné au métier de dessinateur d'avions, Bergèse a longtemps illustré les boites de maquettes Heller, puis a repris Buck Danny après la mort de Victor Hubinon en 1983, où son dessin s'est encore amélioré. Sans compter l'adaption de la bande anglaise Biggles. Il a aussi avant cela, travaillé pour les publications Fleurus dans les petits périodiques J2 Magazine, Fripounet et Formule 1. Encore une fois, je suis content quand une Bd de petits formats trouve enfin une édition en album, celle-ci le mérite pour sa qualité narrative et graphique malgré son noir et blanc, elle est parue quand même grâce à la célébrité acquise par Bergèse sur Buck Danny, sinon elle serait restée totalement méconnue, mais j'espère qu'elle pourra sans doute intéresser les amateurs de bandes d'aviation.

15/05/2021 (modifier)