Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Dessous de Pointe-Noire

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Pointe-Noire au Congo, deux amies cherchent à s'en sortir en séduisant les Européens célibataires qui pourraient les emmener en France.


Afrique Noire Les auteurs africains Maisons closes et prostitution

Au cœur de Pointe-Noire, cité économique du Congo et porte océane de l'Afrique centrale, la prostitution est devenue ces dernières décennies une activité économique comme les autres du fait de la pauvreté et du chômage. Naomie et son amie Yevline cherchent à s'en sortir en séduisant les Européens célibataires qui pourraient les emmener en France, nouveau paradis fantasmé par la jeunesse locale. Mais si elle réussit parfois, cette stratégie a aussi un prix dont ces jeunes femmes n'ont pas toujours conscience. (Quatrième de couverture)

Scénariste
KHP
Dessinateur
KHP
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Juin 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Dessous de Pointe-Noire
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

24/03/2020 | sloane
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Après plusieurs participations à des collectifs, KHP ou Koutawa Hamed Prislay nous propose sa première BD en solo avec la volonté de pointer les problèmes de son pays, le Congo. Comment se sortir de la misère ? À cette question Naomie et sa copine Yevline ont répondu en choisissant la prostitution. Cependant pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit ici de trouver de riches expatriés occidentaux, français de préférence ce pays étant perçu comme un eldorado. L'espoir des deux amies c'est de trouver celui qui s'attachera à elles au point de les emmener avec lui en Europe, dans tous les cas loin du Congo, pour trouver une vie meilleure. L'intrigue avance doucement et le renversement de situation ne surprend pas beaucoup. C'est plus la description et le regard porté sur la société de Pointe-Noire, le monde des expatriés qui est intéressant dans cet album. Quelques mots sur le graphisme qui est impressionnant. KHP dessine entièrement au stylo-bille. En dégradés de noir et blanc, de gris et blanc, l'ensemble est graphiquement assez beau. L'histoire est au final intéressante en mettant ainsi le focus sur une situation bien méconnue dans nos contrées, même si l'ensemble manque parfois un peu de profondeur et reste assez convenu. En fin d'album, un petit dossier retrace le parcours de cet auteur et nous présente une facette de la BD africaine.

24/03/2020 (modifier)