Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Max et Zoé

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Lino propose à ses enfants, Max et Zoé, de l'accompagner pour livrer des roues à un port, d'où part un bateau qui doit les livrer sur une île... Ils partent ensemble dans un camion nommé « Cambouis » et qui parle…


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Davodeau

Lino propose à ses enfants, Max et Zoé, de l'accompagner pour livrer des roues à un port, d'où part un bateau qui doit les livrer sur une île...Ils partent ensemble dans un camion nommé « Cambouis » et qui parle… En chemin, « Cambouis », qui contient les roues, est volé, Mais dans le camion, il y avait Max, le frère de Zoé. Max qui est resté seul à l'intérieur du véhicule sème la cargaison afin que sa famille le retrouve. Une course-poursuite s'engage à travers le désert et la montagne jusqu'à la mer. Privé de moyen de transport dans le désert, Lino va bénéficier de l'aide inespérée de son ami Renard qui, à bord de son aéronef (qui parle lui aussi), leur permettra de remonter la piste des voleurs. Ayant retrouvé Max et abandonné les voleurs, la cargaison est livrée à temps grâce à l'avion. Ouf !!!

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1999
Statut histoire Une histoire par tome 5 tomes parus
Couverture de la série Max et Zoé
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

06/01/2003 | nao
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Davodeau qui fait de la bande dessinée jeunesse, il fallait que je lise ça ! Le dessin a été fait par un autre, mais cela ressemble au style de Davodeau avec un style un peu plus comique. Comme je m'y attendais, les scénarii sont simples et je commence à en avoir un peu marre. Quand des gens comme Franquin ou Peyo s'adressaient aux enfants, ils ne le faisaient pas avec des histoires dont on peut résumer les péripéties en deux-trois lignes. Enfin, cela reste tout de même divertissant par moment. J'imagine que les enfants vont bien aimer le fait que les animaux et les véhicules parlent. Les personnages sont toutefois stéréotypes et aucun n'est vraiment mémorable. Le genre de série que je lis sans vraiment ennuyer mais dont j'oublie l'existence après quelques jours.

30/11/2011 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

D'une série jeunesse à l'autre, il y a quand même des différences flagrantes. Celle-ci est pourtant signée par un grand nom de la bande dessinée mais elle m'a laissé totalement insensible. Point de grâce et de beauté... Point de poésie et de finesse... Le vide sidéral d'une histoire naïve sans véritable consistance et désespérément plate. Comme dans le dessin animé de Pixar à savoir Cars, les véhicules sont des personnages à part entière. Oui, mais ils ne m'ont pas fait vibrer. Les enfants s'y intéresseront vraisemblablement. J'aurais peut-être voulu quelque chose en plus en tant que parent que je n'ai pas découvert dans cette série.

09/06/2008 (modifier)
Par nao
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Il se passe plein de choses formidables dans le monde de la bd jeunesse. Terminé la bande dessinée pour enfants à la Dupuis... heu... genre gros nez, « humour » ... Max et Zoé est tout le contraire, une très belle série enfantine qui fait la part belle à l'aventure, sans oublier pour autant d'être sensible et humaine. Cette petite BD de 32 pages, à la "Delcourt" est une merveille pour nos petits chérubins. L'histoire est pleine d’humour et bien moralisatrice. Cette série est vive et alerte. Les deux bambins ont la joie de vivre. L'intelligence du scénario et des textes, la lisibilité et la beauté des dessins en font d'ores et déjà un classique incontournable tout comme Un drôle d'ange gardien, Genz Gys Khan, Toto l'ornithorynque … Même si l’histoire n'est pas d'une originalité renversante, les dialogues sont d’une grande fluidité, permettant au lecteur de se faire emporter par ce récit superbement mené de bout en bout. Joub, par son trait semi-réaliste, se révèle un excellent graphiste de l'univers de l'illustration pour enfants. Les planches sont nettes et les couleurs simplement superbes. Pour conclure, un album riche, fin et jubilatoire, qui fait rêver à ce que peut être une bande dessinée "jeunesse" de demain, ambitieuse dans ses buts et humaine dans son contenu. En plus quand vous la lisez, au public concerné, rien que son sourire « banane » vous remplit de bonheur. Vivement que je sois un enfant... Tout frise une perfection presque indécente dans cette série… NB : je vous jure, je ne couche pas avec les auteurs. Le coup de cœur attend le lecteur, que ce dernier soit jeune ou moins jeune.

06/01/2003 (modifier)