Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Beastars

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 5 avis)

Entre les carnivores et les herbivores, l'ambiance chauffe...


Akita Shoten Animalier Les meilleurs mangas policiers Racisme, fascisme Shonen Sociétés animales

À l’institut Cherryton, herbivores et carnivores vivent dans une harmonie orchestrée en détail. La consommation de viande est strictement interdite, et les dortoirs sont séparés en fonction des régimes alimentaires. Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes… mais la culture ne peut étouffer tous les instincts. Quand le cadavre de l’alpaga Tem est retrouvé déchiqueté sur le campus, les méfiances ancestrales refont surface ! Legoshi est la cible de toutes les suspicions. Parce qu’il était proche de Tem, parce qu’il est une des dernières personnes à avoir été vues en sa compagnie, et surtout… parce que c’est un loup. Pourtant, sensible et timide, il fait son possible pour réprimer ses instincts. Hélas, ses efforts sont vains face au vent de discrimination qui souffle sur le pensionnat… Le seul qui pourra apaiser ce climat de terreur est le Beastar, le leader de l’école. Pour l’heure, les candidats se préparent, les élections approchent... Le favori n’est autre que le cerf Louis, étoile incontestée du club de théâtre auquel appartient Legoshi. Bien décidé à remettre les carnivores à leur place, il fait mine de ne pas craindre les crocs acérés du loup gris. Mais peut-être serait-il mieux avisé de ne pas le sous-estimer ! (texte : Ki-oon)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Janvier 2019
Statut histoire Série en cours (terminée en 22 tomes au Japon) 19 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Beastars

18/01/2019 | Spooky
Modifier


Par Gaendoul
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaendoul

J'ai pas mal entendu parler de ce manga et c'est donc sans la moindre appréhension que je l'ai feuilleté dans un magasin. J'ai tout de suite eu envie de l'acheter (et j'ai pris directement les 5 tomes sortis, je découvre d'ailleurs à l'instant que le tome 6 est sorti...mon dieu les magasins sont fermés!!! :'( ). J'ai alors découvert un univers riche et des personnages intéressants, loins des clichés. Ce monde où herbivores et carnivores cohabitent tant bien que mal cache bien des secrets, que Legoshi va découvrir au fil de cette histoire. Lui, le grand carnivore, est un peu à part...en effet, il est assez taciturne et ne comprend pas vraiment le comportement de certains autres de ses camarades voire ne s'y intéresse pas. Certains sont motivés par le fait de devenir le Beastar, d'autres par la domination des herbivores, les petits herbivores comme les souris tentent surtout d'arriver à la fin de la journée sans encombre, etc. Tout est bien maîtrisé et la psychologie des différents personnages est cohérente et intéressante. Le dessin, quant à lui, est bon et dynamique, personnellement je l'ai bien apprécié. Il n'est certes pas très "précis" mais je pense que cela donne un style au manga et permet de faire passer les émotions des protagonistes plus facilement. Bref, j'attends avec impatience de lire la suite et je recommande vivement cette lecture!

30/09/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

Après des années à trouver que les nouvelles séries shonen étaient au mieux moyennes, je suis bien content de voir émerger des séries comme celle-ci et The Promised Neverland qui ont un scénario qui est autre chose que du sous-Dragon Ball. Ici, on fait la part belle à la psychologie des personnages et c'est bien traité. L'auteure aborde plusieurs sujets dont le racisme, la sexualité, les problèmes d'adolescents, etc....et les maîtrisent bien. Elle exploite bien son univers animalier où les carnivores doivent surveiller leurs instincts et ne pas dévorer les herbivores. Les personnages sont intéressants, complexes et même attachants même si certains sont de vrais cons pour le moment. J'aime surtout Legoshi le loup et sa relation avec la lapine Haru. Le seul truc qui m'a gêné dans le scénario est que le récit commence avec l’assassinat d'un herbivore par un mystérieux carnivore et, passés les premiers chapitres, on dirait que tout le monde à l'école s'en fiche un peu. Le dessin est bon même si parfois on dirait que certaines cases ne sont pas terminées (comme le dit Spooky, on dirait de l'esquisse) ce qui peut être un peu troublant au début.

18/06/2019 (modifier)