Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Perfect World

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Avec Perfect world, l'auteur aborde la difficile question du handicap. Dans notre monde trop cruel, comment est-il possible de s'aimer et de construire une relation saine et durable quand tout semble vouloir vous en empêcher ?


Handicap Josei ou Redikomi Kodansha

Tsugumi a 26 ans et travaille au sein d'une entreprise de design d'intérieur. Un soir, lors d'une soirée de travail, quelle est sa surprise de retrouver autour de la table Hayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. Certaine que jamais elle n'aura la force (et l'envie) de fréquenter un homme "au corps amoindri", la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle…

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Octobre 2016
Statut histoire Série en cours (10 tomes parus au Japon, série en cours) 10 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Perfect World
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

10/09/2017 | Erik
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un peu déçu par ce manga qui traite d'un sujet important (les handicapés et leur place dans la société). Je pensais que cette série allait me toucher comme d'autres mangas qui traitent de sujets sociaux comme A Silent voice ou Le Mari de mon frère. Il y a des bonnes scènes et cela se laisse lire, mais je n'ai pas ressenti beaucoup d'émotion durant ma lecture et je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. Parfois, on dirait juste un énième shojo où le seul truc original c'est que l'homme dont est amoureux l'héroine est en chaise roulante. Le dessin manque de personnalité. Au final, ce n'est pas mauvais, mais malgré mon enthousiasme au départ j'ai vite trouvé que ce n'était pas passionnant à lire. Je trouve que le sujet a été mieux traité dans Real.

25/11/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

C'est la première oeuvre de la mangaka qui réussit son entrée en la matière sur un sujet très sensible. Il s'agit de la vie amoureuse de personne handicapée. Notre beau héros n'a par exemple plus l'usage de ses jambes suite à un accident de voiture. Le thème est celui d'une certaine forme de sensibilisation sur les personnes handicapée et les obstacles qu'elles doivent rencontrer dans une société qui les ignorent ou pire qui a pitié d'eux. Je n'ai pas trop aimé l'entrée en matière de ce récit où l'héroïne retrouve son premier amour lors d'une soirée professionnelle. Fort heureusement, la suite sera fortement intéressante. La qualité graphique ne sera pas la première qualité de cette oeuvre bouleversante, poétique et sociale. Cependant, le dessin reste correct même s'il manque de précision notamment dans les décors. J'ai par contre bien apprécié le réalisme des situations car rien n'est occulté ou enjolivé. En effet, on se prend réellement d'amitié pour le couple qui devra traversé bien des épreuves pour pouvoir vivre leur relation pleinement et sereinement. La belle héroïne qui travaille dans une société de décoration intérieure va t'elle sortir avec un handicapé ? Aura t'elle la force d'affronter avec lui le regard des autres et de la famille ? Pourra t'elle fonder une famille ? Va t'elle le regretter en vieillissant? Bref, de douloureuses questions qui se posent dans cette romance... En conclusion, une belle série qui va en se bonifiant de tomes en tomes. Cependant, il faudra sortir les mouchoirs. Le public du livre et film Nos étoiles contraires apprécieront. Je voudrais également dédié cet avis à un collègue très sympa qui a malheureusement perdu également l'usage de ses deux jambes. C'est avec de telle lecture qu'on peut retrouver la force de se battre contre les préjugés sur le handicap.

10/09/2017 (MAJ le 12/11/2017) (modifier)