Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Blanche-Neige (Tabou)

Note: 4/5
(4/5 pour 4 avis)

une version polissonne des célèbres contes de Grimm


Contes de fées revisités Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre Les Contes des frères Grimm

Blanche-Neige découvre que la reine cache un précieux trésor enfermé dans une tour gardée par les 7 nains, et qui n'est autre que Raiponce elle va tenter de délivrer la jeune fille mais la tâche s'avère rude, vu que la reine n'a pas l'intention de se laisser faire... finalement la reine et les 2 jeunes filles qui s'entendent à merveille, sont prisonnières du prince charmant (qui n'en a que le nom) et doivent se soumettre à ses caprices pervers sous peine d'être tuées.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2015
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Blanche-Neige (Tabou)
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

05/03/2017 | Agecanonix
Modifier


Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Ami(e)s des contes de fées bonjour! L'auteur Trif nous propose non pas un mais deux contes dans cette trilogie jubilatoire. L'histoire de Raiponce et de Blanche Neige et tout y est comme dans les versions policées que nos chères têtes blondes connaissent sans oublier les versions de tonton Walt. Des nains qui se voudraient libidineux mais qu'hélas pour eux l'isolement a rendu bien niais face à la gente féminine, un prince charmant plus adepte du viol que de la chanson de gestes, une méchante reine mère affublée d'un atout physique fort avenant mais mortel, j'en passe et des meilleures. Et bien sûr une Raiponce et une Blanche Neige adeptes des amours saphiques. Le tout est fort bien amené, un scénario costaud nos deux héroïnes mêlant, à tous les sens du terme, leurs atouts pour se dépêtrer des mauvais coups du sort. Y en a qu'ont pas de pot. Un dessin sympa qui donc fait la part belle à ces dames, même critique que pour le Cendrillon du même auteur, des traits parfois un peu gras à mon goût. Plus érotique que pornographique ces aventures se lisent plaisamment, la part belle est faite aux corps féminins, ces messieurs étant plus discrets, ou le dessinateur, sur leurs avantages.

02/01/2018 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Après son adaptation de Cendrillon - Tabou, Trif se lance dans celle de Blanche-Neige. Ayant plutôt apprécié la première, j'étais curieux de voir ce que celle-ci allait donner. Et ma foi, j'ai trouvé cela encore plus réussi ! Trif va encore plus loin dans son détournement du conte, intégrant même un personnage tiré d'un autre récit avec le personnage de Raiponce. Mais ce qui fait la saveur toute particulière de cette transcription, c'est que les personnages sont développés complètement à rebrousse-poil ! Nos deux jeunes protagonistes (ba oui Raiponce s'incruste pour la tête d'affiche) ne vont pas mettre longtemps à découvrir le pouvoir de leurs atouts féminins, la Reine est une fieffée sal*pe qui ne donne pas dans la dentelle pour conserver sa beauté et son trône, quant au Prince "Charmant" il est tout sauf ce que laisserait supposer ce qualificatif ^^ Bref, Trif, s'amuse comme un petit fou à repasser ce conte au mixeur, en assaisonnant le tout d'une pointe de piment érotique bien sentie et d'un humour faisant le lien entre tout cela pour notre plus grand plaisir ! A quand le prochain ?

29/11/2017 (modifier)
Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

Bon, c'est un peu de la gourmandise, mais cet auteur arrive décidément à faire des BD tellement drôles que je ne peux m'empêcher de les aimer. Parce que c'est encore une fois une idée très bien exploitée : refaire le conte de fée en version érotique, avec en prime des personnages complètement différents. J'avais déjà beaucoup apprécié ce que l'auteur avait fait sur son Cendrillon, et là c'est au même niveau : ni mieux, ni moins bien. On a encore un détournement du conte de fée de A à Z (le pire étant sans doute qu'il arrive à mettre tous les éléments du conte tel qu'on le connait) et des personnages encore plus méchants (si, si, c'est possible). Entre la marâtre qui est une croqueuse d'hommes, des nains naïfs (et ignorants) et un prince tout sauf charmant, une Blanche-Neige et une Raiponce bien moins ingénues qu'on ne les connait, c'est tous les personnages qui sont revisités. Et avec de l'érotisme, s'il vous plait ! L'auteur arrive à tourner tout ceci en dérision dans un cadre érotique où les filles ont tendance à se dénuder très facilement, mais sans que ça ne vire jamais au pornographique, alors même que c'était facilement faisable. On reste sur du soft, et pourtant agréable à l’œil (bon, les femmes sont un peu toutes bien fichues, mais bon, c'est le genre ...). En bref, une agréable série, qui arrive à me faire exploser de rire en gardant ce côté érotique et en usant (et abusant) des codes du conte de fée (on y retrouve même le baiser d'amour, mais pas entre les mêmes protagonistes). Cet auteur est vraiment très doué pour le genre, et je me demande s'il compte s'arrêter là ! En tout cas, je serais ravi de découvrir d'autres BD du même genre.

13/11/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Cette relecture des contes de Grimm fait suite à Cendrillon - Tabou paru en 2012 et 2013 et qui est je crois devenu un best-seller de la BD érotique, hissant par la même occasion le nom de Trif comme un des meilleurs auteurs du genre. Cette fois, il récidive avec l'histoire de Blanche-Neige, à laquelle se greffe celle de Raiponce, prouvant à merveille que les adaptations de conte réputées souvent difficiles, peuvent être une réussite, on en a la preuve ici, et c'est pas triste croyez-moi ! Finies les pures jeunes filles, finis les princes trop charmants et les nains bien sages, tout est déboulonné de sa réputation bien proprette, celle qu'on a tous eu d'après les films de Disney ; déjà, les contes avaient pris un sérieux coup dans la tronche avec la série de films Shrek, mais là, l'auteur verse carrément dans la provoc érotique, mêlant le sensuel au fantastique avec brio. Les personnages sont détournés en fonction de leur rôle : Blanche-Neige et Raiponce entretiennent une liaison charnelle et sont très accordées pour des séances saphiques, la reine est une salope narcissique et perverse qui utilise les hommes comme des jouets avant de les jeter, c'est une vraie femme fatale qui tombera dans le piège du prince qui lui se révèle être un obsédé sexuel pas galant du tout... restent les nains qui sont de petits êtres lubriques avec des sexes turgescents, surtout Simplet. Cette bande m'a rappelé les Bd italiennes que je lisais pendant mon service militaire en 1978, "Contes Féerotiques" et autres "Contes Satyriques" qui détournaient de façon beaucoup plus libidineuse les contes de Grimm, tout était basé sur le corps des femmes opulentes, c'était fait pour exciter les jeunes adultes et les ados que nous étions alors. J'ai un peu hésité pour classer cette Bd dans une catégorie, mais le ton est plus érotique que pornographique, d'où son classement en "érotique" plutôt qu'en "strictement pour adultes". C'est un érotisme certes assez audacieux, mais si on y regarde de plus près, Trif ne surexploite pas les corps de rêve de ses héroïnes, pas plus qu'il ne dessine des scènes de sexe gratuites ; les séquences salaces se comptent sur les doigts de la main, mais elles sont quand même intenses, et c'est plus l'ambiance érotique qui suscite l'excitation. L'intérêt se porte aussi sur les dialogues et le scénario, agrémenté d'humour, aussi évidemment sur le dessin policé et soigné, où Trif réussit une mise en page agréable et de belles ornementations décoratives avec les cheveux de Raiponce. Voici donc encore une jolie réussite de l'éditeur Tabou, un conte pour les grands entièrement revisité, auquel je n'ai pas peur d'y mettre les 4 étoiles, ce qui est assez rare pour une Bd de ce type.

05/03/2017 (modifier)