Sept Héros

Note: 3/5
(3/5 pour 5 avis)

Sept super-retraités pour sauver le monde


Sept... Super-héros

Le monde l’ignore, mais les super-héros existent. Aujourd’hui retraités et brisés par la vie, ils s’apprêtent bien malgré eux à livrer leur plus grande bataille… et à en payer le prix fort. Hector possède un don inestimable… Un super-pouvoir qu’il refuse d’utiliser et dont le gouvernement, qui vient de mettre la main sur lui, compte bien découvrir l’origine. Contraint d’intégrer un centre spécial placé sous haute surveillance, ce vieil homme discret et brisé par la vie va faire la rencontre de cinq autres « super-retraités »… bien décidés à s’évader au plus vite. À leurs côtés, Hector rencontrera enfin, contraint et forcé, son véritable destin… [Texte de présentation de l'éditeur]

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Août 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Sept Héros
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

26/08/2016 | Eric2Vzoul
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Et bien dites moi je désespérais un peu de cette collection, la plupart des titres que j'y ai lus ne me faisaient finalement ni chaud ni froid, le genre vite lu vite oublié. C'est donc plutôt une bonne surprise que ce titre qui nous conte une histoire qui, en soi, n'est pas extraordinaire mais a tout de même le mérite d'aborder la vieillesse des super héros, chose qui n'est pas si courante dans le genre. Ces petits vieux n'ont certes pas la verve comique des Vieux Fourneaux mais ils ont un petit côté attachant. Sans faire dans la grande psychologie de bazar, nos héros pointent quelques vérités sur la nature du super héros justement et sans atteindre des sommets d'analyse il y a deux trois trucs sympas. La construction est bien faite. Encore une fois, dans ce style de série il faut attendre un peu pour que les choses se mettent vraiment en place mais pour le coup cela ne m'a pas trop gêné. Divertissant en somme, je garde cet opus comme l'un des meilleurs dans la collection "Sept".

24/10/2018 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un album sympathique à défaut d'être mémorable. J'ai été un peu surpris par le scénario. Je pensais que le gouvernement allait former une équipe de super-héros et les envoyer dans une mission dangereuse, mais en faite le gouvernement veut étudier leurs pouvoir. Cela donne des scènes intéressantes. Toutefois, il manque quelque chose pour que je trouve le tout passionant à lire. Le rythme est lent jusqu'à ce que l'action débarque et la fin est un peu abrupte. J'aurais aimé voir ce qui se passe ensuite. Le dessin est pas mal.

24/12/2016 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est un récit qui se passe un peu en vase clos par rapport à l'extérieur. Du coup, on attend tout au long de ce récit une action spectaculaire qui n'arrive pas. A la fin, nos héros super-retraités auront sauvé le monde mais pas de la manière dont on s'attendait. C'est toujours le même procédé qui est utilisé à savoir celui du vilain super-méchant. Bref, une intrigue où l'on peut vitre s'ennuyer comme dans une maison de retraite à moins de jouer au scrabble. Maintenant, c'est une production made in France qui n'aurait rien à envier au comics des super-héros américain. Le dessin est fort bien réussi. Il y a du dynamisme dans le cadrage. Certes, la psychologie de chaque personnage tend un peu à se développer mais pas assez dans un one-shot d'une soixantaine de pages. C'est presque un peu long à se mettre en place. On a l'impression d'un cahier de charge a été rempli. Bref, on reste un peu sur sa faim.

27/11/2016 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Voilà sans doute l'album le plus intéressant que j'ai lu dans les dernières parutions de cette collection. Mathieu Salvia (au scénario) nous propose une histoire très agréable et fluide, agrémentée du dessin de Philippe Briones, efficace et en complète adéquation avec le scénario. Alors oui, certains diront que ces super héros en âge de retraite c'est pas vraiment nouveau et que le sujet a déjà été traité, mais c'est ici fait de façon fort juste avec des personnages intéressants. Ce que j'ai apprécié également, c'est que ce "7" ne s'impose pas d'emblée. Il faudra attendre une bonne partie de l'album afin de recomposer cette dream team sur le retour. Mathieu Salvia nous évite également la présentation personnage par personnage un peu fastidieuse et surtout gourmande en planches pour un récit qui tient en 62 pages. Tout prend place petit à petit pour nous proposer une histoire bien menée et agréable à lire et ma foi, ces super héros grisonnants sont plutôt attachants. (3.5/5)

05/09/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Eric2Vzoul

La collection Sept fait appel à différents auteurs qui ont pour mission de bâtir une histoire mettant en scène sept protagonistes. En dehors de cette contrainte, ils sont libres de raconter ce qu'ils veulent. Au fil des albums, le lecteur saute donc du coq à l'âne, d'un univers et d'un genre à l'autre. Bizarrement, le genre “super-héroïque” n'avait pas encore été exploré ; voilà qui est fait. Philippe Briones illustre ce récit. Animateur pour les studios Disney, il a déjà produit quelques albums dans le registre fantastique tout en participant à des comics outre-atlantique. Je ne le connaissait pas, mais il faudra que je lise sa série Geek Agency qui fait l'objet de critiques plutôt élogieuses. Son dessin est maîtrisé, dans ce style réaliste qui caractérise nombre d'albums de chez Delcourt. C'est bien réalisé sans toutefois faire preuve d'une grande originalité dans le trait. Je pense que l'intérêt de cet album tient au scénario de Mathieu Salvia. Il semble qu'il débute dans l'écriture de récits en bandes dessinées, puisque son activité professionnelle principale est liée au métier d'avocat spécialisé dans le droit de la propriété intellectuelle. Pour ses débuts, il ne s'en sort pas mal du tout. Le récit met en scène des super-héros, certes, mais tous sont très âgés, et comme leurs pouvoirs ne les protègent guère des blessures et des atteintes de l'âge, ils sont franchement décatis. Cela n'empêche pas le gouvernement de s'intéresser de près à eux et de les tenir enfermés dans un centre de recherche ultra-sécurisé, en forme de maison de retraite carcérale. Évidemment, nos pépés-mémés cherchent à se faire la belle… Finalement, cet album aurait pu s'inscrire dans La Grande évasion, autre collection de chez Delcourt bâtie autour de one-shots abordant divers contextes. Le scénario est bien construit et j'ai trouvé sa lecture plaisante, les rebondissements s'enchaînent à un rythme soutenu, même s'ils sont finalement assez convenus. Le principal intérêt, à mon sens, réside dans les personnalités des protagonistes. Salvia parvient à jouer le jeu de la collection Sept en nous épargnant la présentation fastidieuse et successive de chacun d'entre eux, laquelle plombe souvent les autres albums en accaparant un tiers des planches au détriment de l'avancée de l'intrigue (voir Sept frères par exemple). Le concept de super-héros sur le retour a déjà été employé (voir le génial Batman - The Dark Knight returns ou le moins réussi Wolverine - Old Man Logan) mais le scénariste parvient ici à nous montrer des héros qui sont vraiment en fin de course, et à nous les rendre attachants. Ils ne manquent pas de charisme, et leurs aventures (surtout en ce qui concerne leurs passés respectifs) auraient peut-être mérité d'être développées au-delà du cadre contraignant des 62 planches. Sept Héros n'est pas l'album de l'année, mais il s'insère très honorablement dans la collection Sept, et mérite d'être lu. C'est aussi un beau galop d'essai pour un nouveau scénariste, dont je suivrai attentivement les œuvres ultérieures.

26/08/2016 (modifier)