Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Wolverine - Old Man Logan

Note: 3.8/5
(3.8/5 pour 5 avis)

50 ans après la défaite des Super Héros contre les Super Vilains... qu' est devenu Logan?


Auteurs britanniques Marvel Super-héros Univers des super-héros Marvel Wolverine X-Men

50 ans après la défaite des Super Héros face aux Super Vilains, ces derniers se sont partagés le territoire des USA. Logan a rangé les griffes de Wolverine, cassé lors de l'affrontement et mène une vie de fermier, avec femme et enfants, en Californie, sur les terres de Hulk. Pour pouvoir payer les arriérés de loyer de sa terre à Banner et sauver les siens, il accepte d'accompagner Hawkeye, désormais aveugle, à travers les Etats Unis ravagés pour une livraison de drogue à New Babylone, sur les terres du Président. Un voyage qui va le mener sur la voie de l'introspection, de la rédemption sur ce qui l'a mis par terre voici 5 décennies. Qu'est ce qui a pu pousser Wolverine à abandonner et baisser les bras. Le deal s'avèrera bien "différent" de celui prévu... ... ce qui conduira Logan sur le chemin de la vengeance et un ultime combat face à l'abomination Hulk.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Wolverine - Old Man Logan

19/04/2012 | McClure
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Disons-le tout net, je ne suis pas un adepte des comics et encore moins des supers-héros, genre que je n'apprécie pas du tout pour des raisons purement personnelles. Mais cela ne m'empêche pas d'en lire occasionnellement pour ma culture personnelle et parce que certains font partie des incontournables de la BD. C'est suite à cette idée que j'ai lu Wolverine - Old Man Logan, écrit par le Mark Millar dont j'avais apprécié les Kick-ass. Les ingrédients sont donc mixtes, et ma lecture en a été de même. Je n'ai sans doute pas appréciée l’œuvre autant qu'il le faudrait, n'ayant largement pas assez de références pour comprendre toutes les allusions, ou même simplement tout les noms de superhéros. Mais en même temps j'ai apprécié ma lecture, qui propose une idée originale de victoire de supers-vilains. La patte de Mark Millar est toujours présente, avec l'idée omniprésente de la violence, ou du statut des supers-héros dans une société ou comme image de la société. L'histoire est bien sympathique, quoiqu'elle n'est pas non plus d'une incroyable originalité. Il est sans doute plus facile de l'apprécier avec toutes les références que je n'ai pas, enfin, je suppose. Il reste cette histoire de vengeance, et puis pas grand chose de plus. A part une interrogation que j'ai sur la limite du pouvoir de Wolverine, qui me semble pour le coup complètement immortel. Le dessin n'est vraiment pas mal, loin de certains clichés du genre et prenant le temps de faire des petites piques visuelles bien senties. J'ai bien apprécié. En gros, cette lecture me fait comprendre le fossé qu'il y a entre un lecteur de comics et moi, puisque je découvre l'étendue de mon ignorance. Mais pour autant je trouve cela pas mal non plus, et même n'ayant pas tout ce qu'il faut pour comprendre chaque case, j'ai passé un agréable moment. Bref, une lecture recommandée pour les afficionados de comics, mais si vous êtes un peu au courant de cet univers, ça se lit sans peine.

26/09/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une histoire sympathique, mais je trouve que cela aurait pu être mieux. Je trouve qu'un univers où les super-héros ont été vaincus par les vilains a de l'intérêt, mais j'aurais aimé voir davantage de cet univers. Je trouve aussi que le scénario n'est pas trop développé. La plupart du temps, on ne fait que suivre Wolverine qui se promène et rencontre d'autres personnages de l'univers Marvel. J'aurais aimé voir des points de vue différents et le final me donne l'impression que je n'ai lu qu'une 'bête' histoire de super-héros qui se bat contre un super-vilain. Dommage.

04/02/2013 (modifier)
Par hkirua
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Tout simplement culte ! L’action prend place dans un futur où les supervilains ont pris le contrôle tandis que les superhéros ont disparu il y a de cela plusieurs années : pourquoi ? Comment ? Mark Millar va nous apporter les réponses au fil des pages et à travers quelques scènes CULTISSIMES. Un Wolverine très torturé qui va se révéler à lui-même dans un univers post-apocalyptique au travers d'un road trip à travers les USA ! Très bien mené, avec ces successions de flashbacks délivrés au compte-goutte, qui nous incitent à tourner les pages encore et encore ! Les dessins sont bien faits et notre Wolverine est complétement charismatique ! Foncez c'est un incontournable ! Une des meilleures histoires de Mark Millar !

11/10/2012 (modifier)
Par kanibal
Note: 4/5
L'avatar du posteur kanibal

Ces 2 papies qui partent en mission où il est question d'une livraison de drogue on sent tout de suite qu'il s'en passera des choses, ça fait du bien de savoir que les supers héros ont pris une bonne déculottée, on se demande pourquoi Logan refuse de sortir ses griffes même pour protéger sa famille (il est papa). En ce qui concerne les combats cela reste très sanglant ce qui est tout a fait normal vu les pouvoirs qu'ils possèdent, tous les combats de supers héros devraient se terminer de la sorte.

26/08/2012 (modifier)
Par McClure
Note: 4/5
L'avatar du posteur McClure

Je ne découvre les comics et différents héros de Marvel que depuis peu. J'ai entamé la lecture plutôt à l'envers, en démarrant par Civil War et maintenant par ce one shot qui achève presque l'histoire des surhommes en collant. Ce bouquin présente un postulat de départ très intéressant. La défaite des Vengeurs, X Men et autres encagoulés face aux méga crapules permet de nous faire retrouver le plus bagarreur d'entre eux rangé des voitures, fermier tranquille qui se laisse pulvériser par le clan Hulk sans sortir ses griffes (un peu à la manière d'un Eastwood dans Impitoyable ou d'autres western crépusculaires). Au delà du voyage qui va le mener avec Hawkeye vers New Babylone (Washington DC), c'est plus celui qui va l'amener à dévoiler ce qui s'est passé 50 ans plus tôt qui prend tout son sens. Le récit est plutôt violent, à l'image du personnage, et c'est donc les motivations qui l'ont poussé à baisser pavillon sans se battre qui sont les plus intéressantes. Cette partie monte crescendo pour trouver un sens "absolu" lorsqu'il se confesse sur ce drame. Graphiquement, c'est dynamique, sans temps mort, de belles cases bien ficelées, rythmant les bastons à merveille. Les personnages sont sublimes, leurs expressions sont superbement rendues. Les décors sont eux moins présents sauf quand il s'agit d'une case de situation, et même alors les fonds sont assez monochromes. C'est dommage. Peut-être un parti pris de ne pas alourdir un fond alors que les personnages sont eux fouillés. La colorisation informatique n'est pas désagréable sauf pour quelques ciels qui auraient mérité meilleur traitement. Ce one-shot m'a fait apprécier ce personnage, m'a donné envie de fouiller encore plus le monde Marvel, donc une bonne satisfaction.

19/04/2012 (modifier)