Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Bête

Note: 3.59/5
(3.59/5 pour 27 avis)

Dans un petit village comme Chabouté aime les raconter, des meurtres se succèdent. Les habitants sont persuadés qu'il s'agit de l'oeuvre des loups récemment réintroduits, mais l'inspecteur chargé de l'enquête a des doutes : les blessures ne correspondent pas...


Chabouté Coupés du monde... Froid. Neige. Glace Garous La Bête du Gévaudan Petits villages perdus Serial killers

Un petit village qui rappelle celui de "Zoé". C'est l'hiver. On retrouve dans les bois le cadavre d'un habitant atrocement mutilé. Un inspecteur de police est envoyé sur les lieux. Comme une petite meute de loups a récemment été introduite dans la région, les habitants voient le coupable tout désigné. Quant à l'inspecteur, il enquête sans réelle conviction ni motivation. Le deuxième cadavre est porteur de surprise. En l'examinant, le policier découvre que les blessures mortelles ont été assénées avec une violence extraordinaire et un acharnement sans mesure, la profondeur des plaies démontrant que l'animal posséderait des griffes de plus de quinze centimètres de long. La nouvelle se répand vite et l'on parle très vite de monstre, de loup-garou. La peur augmente, les gens se terrent. Mais d'où sort le monstre ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Septembre 2002
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Bête
Les notes (27)
Cliquez pour lire les avis

Par Jérem
Note: 3/5

Chabouté est un auteur que j’aime bien et La Bête ne fait pas exception à la règle. Le gros point fort de l’album est bien sûr ce dessin en noir et blanc magnifique qui restitue avec talent, et non sans un sens certain de la contemplation, cette nature enneigée. L’atmosphère inquiétante de cette forêt sauvage est également très bien rendue. Je suis par contre plus mesuré sur le développement de l’intrigue. L’idée de départ est plutôt classique mais efficace : un flic désabusé enquête sur une série de meurtres dans une bourgade reculée qui sera rapidement coupée du monde par la neige. Cette enquête en huis-clos, bien que sympa à lire, souffre de plusieurs défauts. En effet, le récit ne gagne jamais en intensité car il n’est ponctué que par les meurtres et tous les éléments de l’histoire, au lieu ne nous être distillés au fur et à mesure, nous sont balancés en quelques pages à la fin. Par ailleurs, le personnage principal, un flic blasé est intéressant au début mais Chabouté ne le développe malheureusement pas vraiment, d’autant qu’il agit plus en spectateur d’un évènement qui le dépasse qu’en enquêteur professionnel : pas d’indice, pas de suspect, pas de piste, pas d’hypothèse… Pour le coup, je pense qu’un coscénariste aurait vraiment été utile. Après, je le répète, l’album est agréable à découvrir et ses qualités surpassent ses défauts.

29/03/2018 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur sloane

Ça fait plusieurs albums de Chabouté que j'avise en peu de temps et à chaque fois je dis tout le bien que je pense de son dessin. Ici je n'ai encore une fois rien à dire de ce côté là tant les choses ont un rendu magnifique. Dans le dépouillement, l'auteur est un des grands qui savent dessiner les paysages de neige comme personne. Ouais, nous autres on rigole en se disant que faire du blanc, il n'y a rien de plus simple. Ben si vous avez cinq minutes, essayez juste de faire un semblant de reproduction de la couverture de cet album! Ne rendons pas la tâche trop difficile, je vous permets de ne pas reproduire les taches de rouge! Au-delà du dessin, il y a l'ambiance. On aime ou pas ce genre d'histoire, mais en aucun cas on ne peut dire que l'auteur est un maître dans cet exercice qui consiste en quelques traits, quelques cases, à vous plonger, à vous immerger dans son récit. D'accord ici c'est un peu facile, car tous les éléments sont réunis pour une sorte d'apothéose. Village paumé, enfoui sous la neige, population un brin attardée ou en tout cas rude et cachant de sombres secrets, etc... Tout est en place pour que le drame ait lieu. Donc, donc, un très bon cru de Chabouté, à consommer sans modération.

04/04/2015 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Un bon cru que ce Chabouté. Ça a du corps, ça tient en bouche voire en haleine, dommage que la chute soit si brutale... Car, ce qui est plaisant dans cet album c'est comment l'auteur installe doucement ses personnages et son intrigue dans ce huis clos à ciel ouvert. Reclus dans ce village à cause de conditions météo exécrables, ce flic blasé en impose de par sa nonchalance face à une populace rurale des plus brute et rugueuse. Le mystère fait tache d'huile pour finir par occuper tout l'espace et... se résoudre en une planche. C'est là que le bât blesse... Dommage de construire un récit si consistant pour nous en dévoiler les tenants si rapidement. Cela n'enlève rien à la qualité de l'histoire mais m'a quand même laissé une impression de déséquilibre flagrant dans la narration. Sorti de cela, le dessin est toujours aussi magnifique, et le noir et blanc auquel Chabouté est toujours fidèle colle parfaitement à cette histoire noire et profonde. Un 3/5 qui aurait mérité un 4 si je n'avais pas trouvé la fin trop abrupte.

23/07/2014 (modifier)
Par DamBDfan
Note: 3/5

Pas extraordinaire mais un album malgré tout bien agréable. J’ai été conquis en grande partie grâce à l’ambiance campagnarde et hivernale de ce petit village où tout les habitants semblent apeurés à cause de meurtres en série. Le personnage du commissaire lassé ainsi que les paysans sont convaincants. Le mystère est présent et on ne voit rien venir jusqu’au dénouement qui m’a cependant laissé sceptique. La révélation finale tombe un peu comme un cheveu sur la soupe sans signe précurseur, tout est déballé sur une page et ça va un peu vite à mon goût… Niveau dessins, peu de choses à dire, c’est du bon ! Chabouté sait manier le noir et blanc avec un jeu de lumière des plus aboutis et un découpage très cinématographique. 3,5/5

09/06/2014 (modifier)
Par fab11
Note: 4/5

C'est la première fois que je lis une oeuvre de Christophe Chabouté et je ne le regrette pas du tout , bien au contraire. J'ai trouvé ce one shot très plaisant et particulièrement prenant. D'ailleurs je compte bien m'attaquer à d'autres ouvrages de cet auteur qui maîtrise parfaitement le noir et blanc, en espérant prendre autant de plaisir qu'avec cet album. L'histoire , même si elle peut paraître classique, m'a quand même tenue en haleine tout le long de ma lecture. Un policier se rend dans un village perdu en montagne (pendant l'hiver et en pleine tempête de neige bien évidemment) pour enquêter sur la mort suspecte d'un des villageois. Mais voilà le taux de mortalité du "charmant" village ne cesse de croître durant la présence de notre flic aigri mais tout de même sympathique. Le personnage principal est attachant, grâce à son humour décapant et ses remarques qui ne peuvent être que celles d'un flic blasé. Je veux bien croire qu'à force de cotoyer les malfrats, dealers et d'autres personnes aussi peu fréquentables, un policier puisse avoir ce genre de vision des choses. Le scénario est intéressant et il m'a fait penser à un roman de Jean Christophe Grangé adapté au cinéma dont je ne citerai pas le nom pour ne pas inciter de futurs lecteurs à se dire "tiens j'ai déjà vu ça quelque part". Mais il n'y a pas que le policier qui nous permet de passer un bon moment, tous les autres personnages (surtout ceux qui vivent plus de trois pages) sont tous attachants, je pense en particulier au fameux "Vinasse" qui m'a beaucoup amusé. Le dessin est absolument superbe et comme je l'ai déjà signalé plus haut Christophe Chabouté maîtrise le noir et blanc à la perfection. C'est un régal pour les yeux! Je suis en règle générale friand de BD en noir et blanc et j'en lis donc assez souvent, mais de cette qualité c'est quand même assez rare. Si comme moi (avant de lire cet album) vous ne connaissez pas Chabouté lancez vous dans la lecture de ce remarquable thriller, je vous promets une seule chose c'est que vous ne le regretterez pas.

21/03/2013 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

Le point fort de cette BD, c’est bien entendu son ambiance : un village paumé et coupé du monde par une tempête de neige, des paysans bien épais, une jeune femme énigmatique, des meurtres, une bête mystérieuse et terrifiante… et ce dessin en noir et blanc magnifique qui vient transcender ce polar pourtant classique. L’auteur reprend en effet tous les poncifs du genre, et la fin sent le déjà vu (même si je dois avouer que je ne l’ai personnellement pas vu venir !) mais le récit est prenant, la lecture fluide et agréable, bref, un chouette moment de lecture en ce qui me concerne. A découvrir…

09/01/2013 (modifier)

Sans doute l’album où le dessin de Chabouté m’a le plus fait penser à Comès. Il faut dire que l’histoire s’y prête ! Rien que sa façon de dessiner les loups, quel bonheur ! Un seul petit reproche : la fin est un peu rapide et, peut-être pour cette raison, elle perd en crédibilité. Le fait que l’argument soit intrinsèquement crédible ou pas n’est pas la question : l’important, c’est si l’auteur parvient à nous y faire croire ; et là, je trouve que c'est un poil (de bête) insuffisant. Une petite remarque au passage : par certains côté, l'argument m’a rappelé Silence mais surtout Eva de Comès… mais ce n’est pas un reproche, loin de là ! Malgré ce petit bémol, le trait est tellement extraordinaire, l’ambiance réussie, le rythme de la narration bien maîtrisé, que je n’hésite pas une seconde à vous conseiller cette BD.

14/05/2011 (modifier)

Mon second Chabouté après Tout seul que j'ai particulièrement apprécié. L'auteur revisite ici le récit de la bête du Gévaudan à sa manière. J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce one shot qui se situe dans un petit village repoussé, coupé du monde en raison d'importantes chutes de neige. Chabouté y distille ainsi un univers oppressant et inquiétant où le noir et blanc vient renforcer ce sentiment. Les personnages sont pour la plupart plutôt charismatique à l'image de cet ancien légionnaire ou du tenancier du petit bar du village. Ma plus grande déception expliquant cette note moyenne vient dans le dénouement final que j'ai trouvé quelque peu tiré par les cheveux et digne d'un film de l'après-midi sur M6... Ça reste quand même plaisant à lire et l'immersion du lecteur est totale. SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 4,5/10 GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 8/10 NOTE GLOBALE : 12,5/20

16/10/2010 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Décidément, c'est pas demain que je vais arrêter de penser que les histoires de Chabouté sont un peu vide. Malgré ses 150 pages, ce one-shot se lit plutôt vite et les personnages sont sans intérêt hormis le type qui boit tout le temps qui est vaguement sympathique. Je ne me suis pas ennuyé, le rythme étant assez vite, mais je ne peux pas dire que l'histoire m'a passionné. C'est une énième histoire de bête qui attaque des villageois. Le seul moment qui m'a captivé se sont les révélations finales qui sont très bien pensées et qui sauvent l'album d'une mauvaise note. Dommage que tout l'album ne soit pas comme ça.

10/06/2010 (modifier)
Par Tomeke
Note: 3/5

Un cran en dessous des autres réalisations de l’auteur (excepté Zoé, moins bon selon moi), l’histoire nous propose une alternative à un récit genre Les Rivières Pourpres et Le Pacte des Loups. Bref, une histoire sympa, divertissante, mais dont on sent qu’il manque un petit quelque chose pour en améliorer la qualité ; un meilleur rythme peut-être ? Comme à son habitude, Chabouté nous offre un dessin sublime, tout comme l’utilisation du noir et blanc, parfaitement adapté à l’histoire. Néanmoins, je ne conseille pas l’achat de cet album (hormis en intégrale avec Zoé, Sorcières et Pleine lune) ; un bon moment de lecture, sans plus…

16/05/2009 (modifier)