Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Trois peuples

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Deux enfants recueillis à la mort de leur père deviennent, 15 ans plus tard, les héros d'un monde menacé. Une aventure épique dans un futur d'heroic-fantasy où trois peuples s'affrontent pour la liberté... ou pour le pouvoir.


Enfants de Mahyaa et de Milhann, Soraya et Petit Singe sont séparés lorsque leur père meurt dans le désert, en ayant tenté de fuir leur village. Nés de l'union d'un humain et d'une Lémur, les jeunes enfants devaient s'enfuir pour ne pas être réduits en esclavage, lorsque les troupes de l'empire atteindraient leur village encore libre. Soraya sera recueillie par Santorin, le chef de la guilde des voleurs installée au cœur même de l'empire. Son enfance et son adolescence seront consacrées à acquérir les compétences de son métier de voleuse de haut vol, capable d'accomplir les plus périlleuses missions. De son coté, Petit Singe fait l'objet d'une attention toute particulière des dignitaires religieux de la théocratie d'Omérion. A la recherche de la nouvelle incarnation d'Enoch le tout puissant, les prêtres ont reconnu en lui le réceptacle de pouvoirs considérables. Lorsque l'avancée des reptiles qui menacent l'empire se fait plus menaçante, les autorités prennent la décision d'utiliser toutes leurs forces pour préserver Kanthara, qui reste le cœur de la civilisation. Ils contactent Santorin, pour confier à Soraya une mission inédite. Il va falloir franchir les portes réputées inviolables du palais d'Omérion, pour aller prendre possession de la force réincarnée d'Enoch, seule puissance a priori à même de contrer l'avancée des reptiles. Lorsque Santorin accepte la mission et la forte récompense qui lui est associée, il ignore que sa jeune protégée va retrouver son propre frère au cœur de ces enjeux cruciaux.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Juin 2013
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Trois peuples
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

30/04/2014 | Erik
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Ayant emprunté cette série en bibliothèque, j'ai été surpris d'apprendre qu'elle était aussi récente car tout dans son aspect, ses couvertures et la trame de son scénario rappelle l'heroïc-fantasy des éditions Soleil des années 2000. Une certaine impression de déjà vu donc, mais le résultat est tout de même appréciable et de bonne tenue. Nous sommes placés dans un monde de fantasy où un empire humain tient en esclavage des sortes d'elfes appelés lémurs et s'en sert pour les aider à se défendre contre l'avancée impitoyable d'une armée d'hommes-lézards. Nous allons y suivre une sœur et un frère métisses entre humains et lémurs, l'une devenue voleuse et acrobate dans la capitale humaine et l'autre embrigadé dans un temple de fanatiques qui cherchent à faire se réincarner un démon du feu. Ensemble ils seront entraînés dans une aventure qui va changer la face de ce monde. Le dessin est assez maîtrisé et agréable. Il ne m'a pas toujours convaincu car je trouvais souvent les décors un peu vides, les planches trop aérées comme si le format de parution était trop grand par rapport à leur niveau de détails et l'ajout de crayonnés pour faire les ombrages ne fonctionne pas toujours très bien avec la colorisation, comme s'il était plutôt prévu pour un noir et blanc. Mais il n'est pas laid du tout et fonctionne impeccablement pour une lecture fluide et plaisante. Le scénario n'est pas mauvais même s'il inclut un bon nombre de clichés, de petites facilités et autres coïncidences heureuses. Malgré cela et malgré un côté assez prévisible, je l'ai trouvé divertissant. Ce n'est pas un indispensable car cela manque d'originalité et d'impact, mais ce n'est pas un mauvais diptyque.

25/11/2016 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je découvre un nouveau diptyque de l’auteur de la série H.O.P.E. que j’avais grandement appréciée. Là encore, il construit une nouvelle série dans un registre fantasy qui laisse une fin ouverte à d’autres aventures le cas échéant (en cas de succès commercial). Pas de prise de risque ! C’est toujours aussi bien dessiné mais j’avoue nettement avoir préféré sa série de science-fiction. Cela manque de précision et c’est parfois trop expéditif. Ainsi, il y aurait trois peuples dont seulement deux, à savoir les humains et les esclaves lémuriens, sont à l’honneur. Les reptiliens sont présentés comme les envahisseurs d’un empire pourtant fort puissant. On ne saura pas grand-chose de leurs us et coutumes. Il y a des situations qui me sont parues comme fort peu crédibles comme quand l’empereur envoie son dernier général à une mort certaine sans écouter le développement stratégique des mouvements de troupes. Cela manque singulièrement de psychologie dans l’approche. Oui, après avoir été tant séduit par l’univers de H.O.P.E., j’ai réellement cru que l’auteur parviendrait à nous faire ressentir la même chose dans le genre fantasy. Il n’en n’est rien. C’est du réchauffé avec l’élu aux milles pouvoirs. Au final, c’est une condensation scénaristique tout à fait honnête mais qui répond à un cahier de charges. Il m’en faut plus pour me convaincre. Et vous ?

30/04/2014 (modifier)