Lost World

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

Alors que l'étoile Mamango est sur le point de frôler la Terre, d'étranges et mystérieuses pierres semblant faites d'énergie et provenant de cette étoile tombent sur la planète et sont découvertes par le Professeur Shikishima. Et c'est en collaboration avec l'Inspecteur Moustache ainsi qu'avec une équipe de scientifiques qu'il part en expédition sur la mystérieuse étoile, pour en découvrir les plus mystérieux secrets.


Kodansha Shonen Tezuka

Alors que l'étoile Mamango est sur le point de frôler la Terre, d'étranges et mystérieuses pierres semblant faites d'énergie et provenant de cette étoile tombent sur la planète et sont découvertes par le Professeur Shikishima. Et c'est en collaboration avec l'Inspecteur Moustache ainsi qu'avec une équipe de scientifiques qu'il part en expédition sur la mystérieuse étoile, pour en découvrir les plus mystérieux secrets. Premier volet de la trilogie composée par, dans l'ordre Lost World, Metropolis et Future World, Lost World est à la fois l'occasion de découvrir la naissance de cette trilogie (trilogie thématique, non scénaristique), mais aussi de lire une des toutes premières oeuvres d'Osamu Tezuka, car le titre date de 1948. Et même si le dessin, évoquant assez largement les comic-strips américains de l'époque, est aujourd'hui un peu daté, leur charme reste évident, l'ambiance et la profondeur du récit finissant de conférer à ce titre le statut de classique qu'il a acquis au cours des ans.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Octobre 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Lost World
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

05/07/2009 | cac
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 C'est la première fois que je lis un manga aussi vieux. C'est une œuvre de jeunesse de Tezuka et on est loin de ses futures œuvres. En fait, j'ai lu "Debout l'Humanité" avant et ma lecture a duré 1h30-2h alors que 'Lost World' peut se lire en 20 minutes ! Le dessin est très influencé par les cartoons de l'époque et Tezuka dessinera mieux par la suite. Déjà, le scénario est rempli d'imagination, mais il est simpliste et enfantin. On retrouve certains des personnages connus de Tezuka : l'inspecteur Moustache et Lamp que j'aime bien, mais aussi malheureusement le petit garçon parfait que j'avais déjà vu dans l'anime Métropolis et qui me tapait royalement sur les nerfs. Malgré le fait que l'œuvre a vieilli, j'ai pris un certain plaisir à lire ce manga quoique j'ai plus l'impression que j'étais plus content à cause du fait que je lisais une œuvre de jeunesse de Tezuka et non parce que le scénario était extraordinaire.

11/03/2012 (modifier)

Dans la même lignée que Metropolis, Lost World est une énorme déception à mes yeux. Il est à réserver exclusivement à ceux désireux d'en connaître un peu plus sur la naissance du manga moderne au Japon. Les autres risques de trouver ça vieux et sans grand intérêt, même pour de jeunes enfants. J'ai beau un grand admirateur de Tezuka, ses oeuvres de jeunesse sont à mes yeux très en dessous tout ce qu'il a pu réaliser par la suite.

05/07/2009 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

On trouve dans Lost World, "le monde perdu", (ça vous fait penser à un film ? la couverture aussi ?), une partie des personnages de Métropolis et notamment l'inspecteur Moustache. Un jeune homme est également au centre de l'histoire, un enfant surdoué semble-t-il puisque directeur d'un laboratoire de recherche qui va partir en expédition sur une comète qui frôle la terre pour y récupérer des pierres d'énergie. Le professeur est super gentil tout plein et il travaille à humaniser des animaux notamment un gentil lapin qui va faire partie lui aussi de l'expédition dans l'espace. Le scénario est riche, les péripéties parfois faciles, mais on se plaît quand même à suivre ces aventures sur un bon rythme. Lost World fait partie des premières oeuvres de Tezuka, c'est clairement pas ce qu'il a fait de mieux mais pour une histoire faite vers l'âge de 20 ans c'est déjà très fort.

05/07/2009 (modifier)