Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Midgard

Note: 3/5
(3/5 pour 5 avis)

Midgard développe deux intrigues en parallèle : L’une, L’Invasion, est médiévale. Elle débute avec un groupe de Vikings venus piller une portion de la côte flamande. L’autre versant du livre, L’Évasion…appartient à la science-fiction.


Couleur de peau : bleu Vikings

Midgard développe deux intrigues en parallèle : L’une, L’Invasion, est médiévale. Elle débute avec un groupe de Vikings venus piller une portion de la côte flamande. L’histoire s’attache à l’un d’entre eux, Snorri, oublié sur place par les siens après le raid, qui pour survivre va devoir nouer une alliance de circonstance avec un gamin des environs, lui aussi en fuite. L’autre versant du livre, L’Évasion…appartient à la science-fiction. Il s’attache aux pas d’un jeune extraterrestre, Oon, banni de sa planète pour délinquance et échoué par hasard sur Terre au terme d’une course poursuite. Confronté aux humains, il va lui aussi, comme Snorri, devoir s’adapter à un monde et une société qui lui sont étrangers et hostiles. Positionnés tête bêche, l’un et l’autre versant de l’histoire de Midgard font exactement le même nombre de pages. Et s’achèvent bien évidemment, au centre du livre, par la même scène : la rencontre entre Oon et les Vikings. Le lecteur est entièrement libre d’aborder ce tome 1 par la première ou la deuxième partie. Midgard, terme emprunté à la mythologie norvégienne telle que la percevaient les Vikings, désigne le lieu où vivaient les hommes, par opposition au séjour des dieux (Asgard), au pays des géants (Jötunheim) et à l’enfer (Niflheim). Le titre de la série renvoie donc à la fois à l’univers des humains tel que le découvre Oon et au monde tel que se le représentaient les Vikings.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Septembre 2011
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Midgard
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

20/09/2011 | pol
Modifier


Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Cette série use d’un procédé narratif assez rigolo qui consiste à faire cohabiter deux récits distincts tête-bêche. Lorsque vous avez fini le premier récit, vous retournez le livre pour lire le second. Peu importe par quel bout vous entamez votre lecture, les deux sont bons ! Ensuite, ces deux récits finissent par se rejoindre au centre du livre. Voilà pour la technique. En pratique, ce concept est bien exploité avec deux récits très différents ; l’un se focalisant sur les raids vikings en nos contrées, l’autre s’intéressant à l’évasion d’un petit extraterrestre. Si ces deux histoires sont réussies, j’avoue marquer une préférence pour celle mettant en scène notre petit extraterrestre. Ces récits aventureux sont menés sans temps mort. C’est très chouette à lire. Je me demande toutefois quelle suite est réservée à nos protagonistes et surtout si le procédé narratif sera conservé ou bien si c’était juste pour offrir une entrée en la matière originale ? Quoi qu’il en soit, le début est une réussite, gageons que la suite sera du même tonneau ! MAJ du 04/12/2018 Bon, la suite on la connait … un deuxième opus est paru avant de voir passer la série aux oubliettes. Du coup, l’intérêt pour cette série se réduit à peau de chagrin. De plus, le second tome, réunissant tous les protagonistes (martiens et vikings), semble lever le pied avec l’intrigue qui fait du sur place. Bref, une bonne entrée en la matière mais une suite qui s’essouffle déjà, prélude à un abandon annoncé ?

05/12/2011 (MAJ le 04/12/2018) (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Le premier tome – le plus épais – est original dans sa construction, puisque divisé en deux parties tête bêche, se lisant alternativement et se rejoignant au milieu de l’album, au moment où les deux univers « se rencontrent ». J’ai par hasard commencé par la partie médiévale, mais cela fonctionne aussi en commençant par la partie Science-Fiction. Les deux histoires sont plutôt bien fichues et se laissent lire agréablement indépendamment l’une de l’autre. Le deuxième tome, moins épais, est lui plus classique, se déroulant dans le seul univers médiéval. Comme l’auteur le fait remarquer en préface, il y a quelques points de départ commun avec l’histoire de Thorgal, même si, comme il le dit cela s’en écarte ensuite énormément. J’ai bien aimé le dessin, à mi-chemin entre réaliste et gros nez franco-belge. Fluide, efficace et très lisible. Même les passages dans la partie extra-terrestre, avec un personnage ressemblant à Astro sont plutôt bien faits. Même si cette partie fourmille moins de détails – au niveau décor et personnages, et est peut-être un peu moins intéressante (mais le personnage d’Oon, espiègle et plein de malice et de vie équilibre quand même les choses). Deux aventures en une donc, qui commencent à se mêler à partir de la fin du premier tome, et que l’on suit avec plaisir. Surtout que Steven Dupré glisse dans les dialogues une certaine dose d’humour pas désagréable. Une série à découvrir en tout cas.

02/10/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Midgard est une série réellement originale. J'ai été agréablement surpris par le concept d'avoir le choix de la lecture de l'une ou de l'autre histoire avec le point de rencontre au milieu. En feuilletant la bd auparavant, j'avais pensé à une erreur provenant de l'édition comme on peut en rencontrer malheureusement et de plus en plus souvent ce qui témoigne d'une sérieuse baisse de qualité allant pourtant avec une hausse du prix de la bd ce qui n'est pas antinomique. J'avoue avoir nettement préféré le récit avec les viking que celui avec les aliens. En effet, le récit avec les aliens est plutôt assez gentillet comparé à celui des viking qui commence par la pure violence des massacres lors des pillages des côtes. Par la suite, cela va s'adoucir un peu. J'ai tout de mêle des craintes que cela ne tourne à une aventure à la franche rigolade comme l'a été la quête de Lanfeust. Et puis, le mélange viking et extraterrestre fait incontestablement penser à l'enfant des étoiles qu'a été Thorgal. Le second tome est construit de manière un peu plus conventionnelle. Il y a beaucoup moins de pages et malheureusement pas de colorisation à l'exception des trois premières pages. Cela promet d'être une longue aventure d'où je ne conseille pas immédiatement l'achat. Il faut voir comment évolue cette série qui ne manque cependant pas d'atouts.

22/05/2013 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Passons sur le procédé narratif de ce premier tome, fort réussi - à défaut d'être original- et ma foi plutôt sympathique. Steven Dupré, qui a fait ses armes avec Coma et rencontré le succès avec l'adaptation de la série TV Kaamelott, nous propose donc un récit de son cru, qui se situe à l'époque des Vikings, avec l'intrusion d'une entité extraterrestre. Ce premier tome a valeur d'introduction, même s'il s'y passe pas mal de chose. Comme mes camarades, j'ai commencé par le récit viking, puis celui mettant en scène le petit Oon. C'est d'ailleurs celui-là que j'ai préféré, question de goût j'imagine (pour faire court, je préfère la SF à l'Histoire). C'est d'emblée plaisant, on sent que le dessinateur a pris de l'assurance ces dernières années. Il y a une petite influence de Kaamelott, sinon dans le décor (même si l'époque doit être proche), du moins dans certains personnages. J'ai par exemple retrouvé Perceval et Caradoc dans les deux Vikings abrutis. Au niveau du dessin c'est dans la foulée de l'épopée d'Arthur et ses chevaliers, peut-être moins outré dans l'encrage cependant. Dupré s'essaye avec bonheur dans le design de vaisseaux spatiaux, mais sans en faire trop. Son dessin est vraiment au service de son histoire, ce qui est un bon point... de plus. Je suis curieux de lire la suite.

14/12/2011 (modifier)
Par pol
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur pol

Belle découverte que le premier tome de cette série. Les 2 histoires qui y sont développées sont radicalement différentes mais toutes les deux bien agréables à lire. Le dessin est simple et très sympa. Les visages sont expressifs, que ce soit celui du petit garçon dans la partie avec les vikings ou celui de l'extraterrestre dans l'autre partie. Car oui, en prenant la BD dans un sens on lit une histoire de vikings pillards. Si une bonne partie de cette intrigue s'articule autour de ces attaques organisées, il y a quand même des personnages et une histoire qui se détachent. Un petit garçon en fuite se retrouve mêlé à ces péripéties et il va suivre un des vikings. Leur binôme est excellent, ils sont différents, ne parlent pas la même langue, ne veulent pas la même chose et pourtant ils vont devoir se supporter. En prenant la BD dans l'autre sens, on lit une histoire de SF où il est question d'un petit extraterrestre. Alors qu'il parait mignon et chétif, il est en fait condamné aux travaux d’intérêt général et va tout faire pour s'évader. Et même quand il y parvient sa soif d'argent et de pouvoir le rattrape. Dans les 2 parties l'histoire est plaisante, avec pas mal d'aventures et un soupçon d'humour. La question est comment ces 2 histoires si différentes vont pouvoir se recouper? Elles paraissent si éloignées et pourtant elles se rejoignent au milieu de l'album. Et d'une manière bien réussie, habile et rigolote. Tant et si bien que ça donne envie de connaître la suite des aventures de Midgard !

20/09/2011 (modifier)