Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Tooloose

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Un recueil de 4 histoires commémorant l'ouverture de la deuxième ligne de métro Toulousaine.


Collectif Toulouse et sa région

"L'espace conversation": deux Toulousains sont envoyés dans l'espace par la NASA pour réparer une station orbitale. "Poupinou et Ratafiole prennent le métro à Toulouse": Blutch et Felder mettent en scène les 2 personnages de Fluide Glacial dans la construction du métro Toulousain. "Le sourd": une guerre entre gangs de grapheurs de rue à Toulouse.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Tooloose
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

Cet ouvrage, édité avec l'aide de l'autorité organisatrice des transports en commun de l'Agglomération toulousaine, a pour but de commémorer l'ouverture de la deuxième ligne de métro dans la ville Rose. Autant dire qu'avec un sujet aussi passionnant, c'était quasiment mission impossible pour les auteurs que de faire quelque chose d'un tant soit peu intéressant : c'est malheureusement raté. A ma grande surprise, on peut même acquérir cet album sur le net. Moi qui l'ai eu au rabais lors d'un déstockage, j'ai cru après l'avoir lu que c'était le genre d'ouvrage qui se refilait gratos... que nenni... Ma plus grande interrogation est donc de savoir qui a eu cette brillante idée... Moi qui suis natif du 59, même si une BD sur le métro de Lille était sortie, jamais l'idée de l'acheter ne me serait venue... La nature humaine est parfois bien mystérieuse... quand je pense que ça a été édité chez "un grand"... A mon avis, il s'agit du résultat d'une lubie d'une ribambelle d'élus... La première histoire "L'espace conversation" (Rochette/Pouy) tente de glisser des allusions sur le métro Toulousain dans une histoire se déroulant dans l'espace. Tout le côté "drôle" est censé résider dans un comique de répétition dans cette histoire de sourds, puisque les cosmonautes et la base ne se comprennent pas. En fait, les répliques ne sont pas drôles, et la répétition est lourdingue. Du début à la fin, le décor, les personnages et leurs expressions, sont inchangés, ce qui n'arrange rien à l'ennui profond qui se dégage. Deuxième histoire "Poupinou et Ratafiole prennent le métro à Toulouse" (Blutch et Felder). Je ne suis déjà pas à la base un adepte des histoires de ces deux personnages dont je ne saisis vraiment pas le côté humoristique. Autant dire qu'avec un sujet imposé aussi luxuriant, on touche le fond... Seules 4 cases ont peut-être provoqué un début d'activité dans la zone émotionnelle de mon cerveau, mais la zone de l'hilarité était à des années-lumières... Troisième histoire : "Que se passe-t-il dans le métro de Toulouse" (Veyron) En réalité, ce n'est pas un récit, mais un enchainement de vignettes dans lesquelles différents personnages, dans différentes situations, se disent grosso modo et texto "que se passe-t-il dans le métro à Toulouse", et cela, 39 fois... Oui oui : TRENTE NEUF FOIS !!! Tout est dit. Quatrième histoire : "Le sourd" (Baru et Pouy) Une histoire de guerre de gangs de tagueurs se déroulant à Toulouse, dont l'un des chefs prône l'utilisation de ce mode de transport écologique qu'est le métro... Autre référence à la ville du cassoulet : le héros est sourd à cause de l'explosion de l'usine AZF... (vous ne dormez pas encore ?) Le scénario est inintéressant, les répliques et les enchainements incompréhensibles, quant au graphisme, il ne m'a pas séduit. Je pense vous avoir convaincus que cet album méritait une seule étoile, puisqu'il n'existe pas de note plus basse. (32)

02/06/2011 (modifier)