Alter Ego

Note: 3.61/5
(3.61/5 pour 18 avis)

Six albums, six héros, six points de vue. Chaque album est une aventure qui nous transporte aux quatre coins du monde, entre complot international, découverte scientifique et lutte pour la liberté Aux quatre coins du monde, six individus sont confronté à une découverte scientifique d'une portée phénoménale : Les humains sont liés entre eux. Une organisation va tenter d'exploiter cette découverte pour mettre l'humanité sous contrôle. -Pierre Paul Renders et Denis Lapière sont les scénaristes -Matthieu Reynes s'occupe des storyboads des 6 albums ainsi que du dessin des personnages sur 3 albums -Benjamin Benéteau est décoriste sur 3 albums -Luca Erbetta est décoriste sur les 3 autres -Ricard Efa dessine les personnages de 2 albums -Emil Zuga dessine les personnages du dernier album. -Albertine Ralenti assure la couleur des 6 albums


Auteurs espagnols Auteurs Italiens Denis Lapière Les prix lecteurs BDTheque 2011 Points de vue

Thriller à entrées multiples, puzzle narratif ? Se déployant en six volets, Alter Ego se lit, s'interprète et se comprend comme une énigme à six clés. Six albums, six héros, six points de vue. Chaque album est une aventure qui nous transporte aux quatre coins du monde, entre complot international, découverte scientifique et lutte pour la liberté. Pour produire cette série, le réalisateur Pierre-Paul Renders a rassemblé autour de lui un studio, comme pour les nouvelles séries tv américaines, ou à la grande époque de Tintin. C'est une équipe de neuf personnes qui a travaillé ensemble, entre la Belgique, la France, l'Espagne et l'Italie, grâce à la magie du net : un créateur scénariste (Pierre-Paul Renders), un scénariste (Denis Lapière), un dessinateur directeur artistique (Mathieu Reynès), quatre dessinateurs (Benjamin Benéteau, Luca Erbetta, Efa, Emil Zuga), une coloriste (Albertine Ralenti).

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Avril 2011
Statut histoire Série terminée (Suite dans la Saison 2) 7 tomes parus
Couverture de la série Alter Ego
Les notes (18)
Cliquez pour lire les avis

06/04/2011 | pol
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Bravo à cette initiative menée de main de maitre, ou devrais je dire de tentacule, puisque telle la pieuvre, ce récit se démultiplie en diverses ramifications qui semblant partir dans tous les sens se rejoignent au final dans une unité parfaite. Le concept est bougrement original; Pas simple à appréhender tout de suite mais riche de possibilités dont les auteurs ne se privent pas. Ceci étant admis, l'histoire sur laquelle repose cette étonnante construction n'est pas elle le plus bouleversante qui soit. Nous avons droit à un gigantesque complot à l'échelle internationale avec son lot de dépaysement, de méchants et de personnages qui semblent pour le moins largués. Le final n'est pas extraordinaire mais je ne boude pas mon plaisir, le tout est divertissant. Voilà une série dans laquelle je me replongerais, dans un autre ordre, et que je ne peut que conseiller tant le concept est novateur.

29/03/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Ce thriller scientifico-humanitaire laisse pantois, c'est un récit d'anticipation particulièrement bien mené et où tout se tient et s'imbrique de façon remarquable, c'est conçu comme un puzzle où tous les éléments s'emboîtent à la perfection. 6 tomes qui forment une intrigue d'une même histoire, avec le choix de commencer la lecture par n'importe quel ordre... il est vrai que cet aspect de points de vue multiples est un paramètre intéressant de la série, mais il est vrai aussi que c'est déphasant. Perso, j'ai commencé par l'album "Park", puis j'ai suivi l'ordre de parution, et quelle que soit l'entrée en matière, le concept de cette série est bougrement original ; en tout cas, l'album "Park" m'a donné envie de continuer à tel point que je ne pouvais plus m'arrêter.. Le plus incroyable, c'est que le fond économico-politico-scientifique (programme de vaccination contre le sida organisé par une multinationale) est crédible, mais là-dessus se noue une sorte de machination à propos d'une découverte biologique étonnante à laquelle 6 personnages vont être confrontés de façon plus ou moins directe. Leurs destins se croisent dans chaque album, mais il y a aussi à chaque fois de nouvelles ambiances, de nouveaux événements, de nouveaux décors, des réponses sont données à des questions posées précédemment, tout se complète jusqu'au final logique et sans grande surprise.. La difficulté fut pour les auteurs de faire que tout soit juste, que tout se recoupe parfaitement, que rien ne cloche au niveau de certains détails (vêtements, tatouages, objets, présences sur les lieux), tout devait être vérifié ; cette tâche est brillamment accomplie. Au départ, ce projet de série était sans doute un pari fou, c'est en tout cas une véritable innovation en BD, une nouvelle expérience de lecture, et dont une grande partie de l'intérêt réside dans une unité graphique où le dessinateur principal a défini un style, et ceux qui ont continué sur sa lancée se sont calés sur son dessin, ce paramètre était essentiel pour captiver le lecteur. Ce dessin au départ m'a un peu surpris, je trouvais que les personnages avaient des physiques un peu trop géométriques et anguleux, et puis je l'ai vite adopté dès le second album que j'ai lu. Les petits clins d'oeil sur des personnages de BD insérés par-ci, par-là sont amusants, certains sont très discrets. Malgré la prouesse scénaristique aux ramifications multiples, il y a un album plus faible que les autres, c'est "Jonas " qui manquerait presque de déstabiliser cette belle pyramide, c'est probablement celui qui m'a le moins intéressé et le plus inutile, sinon sur sa globalité, cette série est une belle réussite.

20/01/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Yannou D. Yannou

Voilà une bd pop-corn et tout est dit. Un scénario qui tient sur 1 idée qui n'est pas d'une grande originalité mais plutôt sympathique. Une idée commerciale qui tient la route sur 2-3 albums mais pas 5 ! A savoir le sens de lecture n'importe pas... encore que, comme l'on précisé certains, c'est à moitié vrai. Le principal défaut est que l'intrigue est statique. D'un tome à l'autre l'histoire n'avance quasiment pas car seul le point de vue change. Déjà que j'ai lu les 2 premiers tomes rapidement, le scénario étant pas bien palpitant ni bien original alors je ne vous dit pas à quelle vitesse j'ai lu les 2 autres tomes que j'avais sous la main sachant que je connaissais déjà l'histoire. Cette bd peut se lire : -au toilette, c'est vite lu et ça occupe -en mangeant en même temps, le tout est de faire attention pas à faire tomber de miettes entre les pages. Je ne vous en conseille donc pas l'achat quand on sait qu'il y a des milliers de bd géniales qui font scintiller les yeux.

19/05/2014 (modifier)
Par Pasukare
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pasukare

J'aime bien le principe des récits racontés de divers points de vue, et en plus ici, ça va être beaucoup moins long que les "Uchronies". J'avais trouvé dans les trois premiers tomes publiés une série plutôt sympathique même si j'étais moyennement fan du dessin que je trouvais un peu limite, surtout au niveau des visages. A la longue je m'y étais faite et finalement l'histoire était suffisamment intéressante pour prendre le dessus. Mais honnêtement, à part la rapidité de publication, je n'avais pas trouvé spécialement d'intérêt à ce que plusieurs dessinateurs se partagent "à la chaîne" le travail graphique de la série. Et je me posais une fois de plus la question suivante : "Pourquoi le mec qui se charge de la couverture ne fait-il pas tous les dessins de la série ??". L'histoire avait piqué ma curiosité même si par ci par là j'avais pu trouver quelques facilités ou incohérences (la plus flagrante étant cette violation sans vergogne du secret médical après le check-up de Zé Teixeira dans le T1) et je viens de lire l'intégralité de cette première saison avec grand plaisir car c'est vraiment un récit enlevé et bien construit où tout se recoupe, même si un peu juste graphiquement. (Le personnage de Noah est vraiment à baffer alors qu'on l'aurait presque pris en pitié au début du tome qui lui est consacré...). Une saison 2 est en préparation, sur 4 tomes cette fois, je m'y intéresserai sans doute. Un bon divertissement en quelque sorte, sans prise de tête et qui peut mériter l'investissement pour peu qu'on ait le financement suffisant ! A au moins emprunter, donc !

22/04/2011 (MAJ le 14/04/2013) (modifier)
Par bab
Note: 3/5
L'avatar du posteur bab

Sur les conseils de mon ami Pol, me voilà lancé dans la lecture de cette bd « tentaculaire » comme le dit si bien l’éditeur. L’idée étant de pouvoir lire chacun des six tomes dans n’importe quel ordre en se gardant le numéro 7 « ultimatum » pour la fin. J’ai trouvé le concept un peu déroutant : sûrement mon esprit cartésien ! Alors bêtement, je les ai lus dans leur ordre chronologique de sortie. Et après une lecture complète de tous les tomes, je ne suis pas sûr que l’on prenne le même plaisir suivant l’ordre dans lequel on lit tout ça, car je trouve qu’il y a des tomes qui déflorent plus l’intrigue que d’autres. Camille et Fouad m’ont bien mis en haleine, et j’avais hâte de savoir le pourquoi du comment de cette espèce de machination mondiale. Et beaucoup de réponses sont apportées dans les autres tomes. D’où mon côté un peu perplexe face à une lecture dans n’importe quel ordre. Alors certes, c’est possible et le plaisir est peut-être tout à fait différent… A relire dans quelques temps dans un autre ordre ! Pour ce qui est de l’histoire, j’avoue que l’ensemble des 7 tomes est bien mené et que les auteurs livrent une histoire qui tient vraiment ses promesses. L’idée de base est maline et c’est bien traité. Niveau dessin, c’est bien mais je l’ai trouvé assez inégal suivant les tomes. Le style est un peu disparate, mais l’ensemble est de bonne facture et soigné. Une première fois pour ce type d’assemblage de tomes de bd que je ne regrette pas. Si mon plaisir de lecture n’a pas encore varié, il a eu le mérite d’être là.

06/03/2013 (modifier)
Par McClure
Note: 3/5

Alter Ego est une excellente série. Je ne cours pas derrière les constructions de ce type mais ici pour autant, c'est vraiment bien réalisé. J'avais démarré ma découverte de cette histoire par le biais des épisodes Noah et Jonas et je n'avais été que moyennement convaincu. Après plusieurs mois durant lesquels j'ai laissé de côté cette série, un ami m'a prêté les tomes manquants en me conseillant un démarrage par Darius. Bien lui en a pris, j'ai adoré cet épisode. Il est à mon sens la porte d'entrée dans l'histoire. Et là où j'émets un bémol sur le concept du "on démarre par où on veut", c'est que pour scotcher le lecteur, il faut tout de même qu'il comprenne un chouilla des fils de l'intrigue. En suivant par Camille, je me suis vraiment mis "dedans" et je n'ai lâché la série qu'à la dernière case d'Ultimatum. Là, en parcourant les albums, on découvre les méandres du script que l'on avait manqué. Et force est de constater que les auteurs ont posés les jalons dans le bon sens pour proposer quelque chose de très bien foutu, de maîtrisé. Le seul petit bémol in fine c'est que je crois que j'en attendais davantage. De même que l'album Ultimatum m'a un peu déçu car il boucle l'histoire de manière tellement attendue, j'aurais aimé un dernier soubresaut. Certes dans le final on a quelques petites choses mais qui semblent bien classiques. Côté dessin, c'est assez simple, un peu trop peut être, mais ça a le mérite d'être très lisible avec des personnages reconnaissables aisément. C'est une bonne série mais pas cultissime non plus, elle mérite vraiment d'être lue mais je trouve que le fond de la trame aurait pu être encore plus fouillé. Par contre belle maîtrise de la narration.

04/01/2013 (modifier)
Par pol
Note: 5/5
L'avatar du posteur pol

Cela fait un moment que j'ai remarqué cette série, bien avant sa sortie et je l'attendais impatiemment. 6 tomes racontant l'histoire de 6 personnages qui ne se connaissent pas, qui n'ont rien en commun et pourtant... Le pitch fait envie, le dessin aussi. Je le trouve vraiment superbe, c'est un mélange assez réussi de plusieurs éléments et pour cause : au lieu d'avoir un dessinateur différent par tome, ils se sont partagé le boulot. Un au story board, un pour les décors, un pour les personnages, un pour la couleur. L'alchimie prend super bien, l'homogénéité de l'ensemble est assurée et le résultat est de qualité. Côté scénario, si la même histoire vue par des personnages différents est un procédé que j'apprécie et qui est déjà vu en BD, les scénaristes ont poussé le mécanisme à fond en racontant 6 histoires différentes de personnages qui ne se connaissent pas et qui vont juste se croiser. Le résultat donne une série qu'on peut lire dans n'importe quel ordre. Sacrée bonne idée... et sur les premiers tomes le résultat est là. Fouad est un thriller où un bénévole dans une association humanitaire va découvrir que son employeur se sert des malades pour en faire des cobayes. Il va alors tenter de découvrir ce qui se trame dans les hautes sphères de cette organisation et très vite il va mettre le doigt là où il ne fallait pas. L'histoire est rythmée, pleine de mystère et avance à 100 à l'heure. J'ai dévoré ce tome. J'ai à peine moins aimé Camille, une histoire qui ouvre doucement les portes d'un récit fantastique. Là encore on se promène aux 4 coins de la planète, et le rythme est soutenu. Darius recoupe pas mal l'histoire de cette dernière, tout l'en abordant d'un point de vue bien différent. Et on a aussi droit à quelques révélations autour de l'intrigue principale. Quel régal ! Quant à l'histoire de Park, c'est avec Fouad qu'elle a plus de liens. Mais ce tome nous apporte une vision assez différente de ce que l'on pensait savoir... Et puis quel final !!! Les 2 autres albums apportent eux aussi leurs lots de recoupements et de surprises. De ce coté là on est servi avec Jonas. De son coté Noah apporte un nouvel éclairage sur des éléments lus précédemment. Bref cette sorte de puzzle fonctionne à merveille. On croise des personnages qu'on a déjà vus, des évènements déjà lus, mais abordés de manière totalement différente. Ce qui est une péripétie sans importance ou un détail dans un tome est un élément majeur dans l'autre. Les recoupements s'articulent parfaitement et les liens entre les histoires donnent une nouvelle vision de celle précédemment lue. Pas vraiment annoncé au départ, mais probablement déjà prévu Ultimatum est une sorte de conclusion qui se passe après les 6 premiers albums. J'ai tellement adoré les premiers que j'avais presque peur d'être déçu de cette suite. Ce n'est pas le cas, ce qui se passe est plutôt logique en fin de compte. Il y a de très bonnes idées. Il y a d'autres détails auxquels j'ai moins adhéré. Et puis il y a des personnages qui me tenaient beaucoup à coeur et j'aurais aimé pour eux un autre destin. Mais c'est comme ça finalement... Incontestablement ma meilleure lecture de 2011. Je ne résiste pas au plaisir de mettre 5 étoiles. Après plusieurs relectures, Alter Ego est même clairement une de mes séries préférées ! Vivement la suite !

06/04/2011 (MAJ le 31/10/2012) (modifier)

Comme cela est déjà présenté dans le pitch, cette BD nous livre un scénario à travers la vision de 6 personnages dont certains se croiseront, un peu à la manière de Quintett. J'aime beaucoup ce genre de BD surtout lorsque le scénario est bien ficelé, comme c'est le cas dans cette série. La vision des différents personnages permet ainsi d'amener le lecteur sur de fausses pistes ou sur des fragments de l'histoire global de la série. La compréhension du scénario dans sa globalité ne pourra ainsi se faire qu'avec le point de vue de l'ensemble des personnages. La qualité de l'ensemble des tomes est assez homogène et la narration est plutôt bien faite et ponctuée de révélations tenant le lecteur en haleine. Ma préférence reviend tout de même à l'album Darius car j'aime ce type de personnage désabusé de la vie et la fin est plutôt bien trouvée. Le seul bémol réside dans le fait que même lorsqu'on a lu tous les tomes, on souhaiterait encore en savoir davantage... Au niveau du dessin, cela reste classique mais efficace. Au final un bon 4/5. SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 9/10 GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 7/10 NOTE GLOBALE : 16/20

23/08/2011 (MAJ le 07/08/2012) (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 Le concept est intéressant et il est très bien utilisé. Chaque tome raconte la même histoire, mais d'un point de vue différent. Chaque tome contient des informations qui permettent de comprendre le scénario et jusqu'à présent j'ai bien compris. Lorsque j'ai lu lle premier tome, j'avais un peu de difficultés à comprendre le concept et surtout je ne comprenais pourquoi il y avait des personnages qui semblaient sortir d'une autre histoire et qui étaient parfois un peu inutiles. Ce n'est qu'en lisant le second tome que j'ai compris et j'ai bien aimé. Le scénario est assez complexe et il faut réfléchir pour savoir quelle scène dans le tome x va avec la scène du tome y et ainsi de suite. Cela ne m'a pas trop dérangé de réfléchir, mais j'avoue que mon enthousiasme était différent selon les tomes. Pour rentrer dans l'histoire, il a fallu à chaque fois que je m'attache à un nouveau personnage et si j'en ai aimé certains (Fouad, Darius, Noah), il y en a d'autres que j'ai trouvé moins attachants (Camille, Park) ou vraiment sans intérêt (Jonas). Donc jusqu'à présent les tomes sont un peu inégaux selon moi, quoique globalement c'est du très bon. Je vais attendre la suite et voir si cela mérite 4 étoiles.

28/03/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

C'est le genre de série que j'aime bien car le scénario semble parfaitement ficelé. Il y a une inter-connexion évidente entre les différents personnages composant ce thriller médico-financier. J'ai lu les 3 premiers tomes d'une traite pour avoir une vue d'ensemble. Cela se recoupe effectivement jusque dans les moindres détails. A ce stade, on n'arrive pas encore à discerner tous les enjeux à partir de ces expériences humaines. L'idée est toutefois très intéressante. Il y a du rythme et de l'action. On ne s'ennuie pas et on prend du plaisir. Il est vrai que j'aime plutôt bien les albums où l'on voit les actions avec différents points de vue. C'est aussi une ouverture d'esprit... J'ai enfin lu les 3 derniers tomes d'une seule traite également. C'est franchement bien fait. Cependant, on se demande où l'on va et à quoi cela rime. Il manque le dénouement de chacune de ces histoires. J'apprends qu'il y aura un septième tome puis une saison 2. Bref, cela ne terminera donc jamais. Je doute que la qualité soit encore au rendez-vous. Néanmoins, je me garderai bien de jugement hâtif. Wait and see...

28/07/2011 (MAJ le 14/11/2011) (modifier)