Sam

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Elle rêve de belles bagnoles d'un rouge éclatant et d'aventuriers aux yeux bleus et au visage doré par le soleil. Mais ne vous fiez pas à son aspect rêveur... Sam a les pieds sur terre ! Toujours prête à défendre les grandes causes, Sam sort parfois ses griffes... Et qui s'y frotte s'y pique !


Rêves

Elle rêve de belles bagnoles d'un rouge éclatant et d'aventuriers aux yeux bleus et au visage doré par le soleil. Mais ne vous fiez pas à son aspect rêveur... Sam a les pieds sur terre ! Toujours prête à défendre les grandes causes, Sam sort parfois ses griffes... Et qui s'y frotte s'y pique !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1990
Statut histoire Une histoire par tome 8 tomes parus
Couverture de la série Sam
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

17/11/2010 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Note : 2.5/5 Cette série n'avait pas de raison particulière de me déplaire mais j'ai été franchement déçu par le rythme décousu des histoires et le trop grand nombre d'invraisemblances dans les scénarios. L'idée de départ est pourtant assez originale. L'héroïne est en effet une jeune femme au comportement de garçon manqué, en permanence flanquée d'une salopette et de grosses godasses, travaillant dans une casse et grande amatrice de bagnoles. Ce type de personnage m'a un peu fait penser à Franka, elle aussi d'origine flamande, femme de tête qui vit des aventures policières grand public et que l'auteur n'hésite pas à légèrement dénuder par-ci par-là pour insister sur son indéniable physique sexy. Par contre, il est bien difficile d'évaluer l'âge réelle de cette fameuse Sam. Elle fréquente encore le lycée, son meilleur ami a un physique de gamin, mais en même temps, elle a un petit boulot, sait conduire, a un corps de femme mûre... Le dessin n'est d'ailleurs pas mauvais en matière de femmes dénudées. Il l'est cependant moins concernant la régularité des planches. Malgré son style semi-réaliste, les perspectives sont souvent étranges, avec des éléments d'avant-plan et d'arrière-plan qui semblent changer indépendamment de taille. Parfois les personnages paraissent plus grands que les véhicules à leurs côtés, ou aussi grands que les bâtiments, tandis que d'autres fois ils paraissent rapetissés. L'encrage lui aussi manque de consistance même s'il devient un peu plus maîtrisé au fil des tomes. Une particularité du personnage de Sam m'a franchement gêné à la lecture. Les auteurs parsèment leurs albums de planches où elle part dans des rêveries éveillées, imaginant des fantasmes d'aventure et de fantastique aussitôt annihilés par un rappel à la réalité de ses proches. Une ou deux fois, ce type de digression fantasmatique peut passer, mais régulièrement répétés album après album, et à chaque fois clos d'une manière identique par une Sam toujours aussi surprise, c'est lassant et cela brise franchement le rythme de lecture des intrigues. Parlons-en justement des intrigues, c'est là où le bât blesse le plus. Il s'agit à chaque fois de petites enquêtes policières sans grande envergure, à la manière d'aventures pour la jeunesse. Cela pourrait aller, d'autant plus que les auteurs jouent souvent la carte de l'humour, mais l'accumulation d'incohérences et de facilités dans les scénarios en gâche vraiment l'intérêt. Trop de péripéties sont gratuites tandis que certains dénouements d'action paraissent complètement sortis du chapeau. Une drôle de lecture qui m'a semblé ne pas avoir trouvé comment se poser, quelque part entre récit jeunesse ou récit plus adulte, avec une héroïne parfois enfantine, parfois mûre et sexy, et un graphisme entre semi-réalisme et style franco-belge à gros nez. De toute manière, même si elle avait vraiment trouvé son public, l'inconsistance des scénarios n'aurait pas permis d'en faire quelque chose de bon à mon goût.

17/11/2010 (modifier)