Les forums / [Astérix] de Goscinny et Uderzo / Et de Ferri et Conrad

Par Ro Le 14/10/2019 - 11:03 (Modifier)
Ro

Couverture du nouvel album à venir dans 10 jours :


Par Jetjet Le 11/04/2019 - 11:36 (Modifier)
Jetjet

.. pour toutes ces vieilles séries qui survivent commercialement sans leurs auteurs d’origine ( XIII, B&M, Astérix et tant d’autres) me surprendra toujours.


Par PAco Le 11/04/2019 - 09:08 (Modifier)
PAco

>>Mac Arthur avait écrit: >>Le prochain Astérix s'appellera "La Fille de Vercingétorix" et sortira le 24 octobre 2019. >> >>Voilà, voilà, voilà Sommeil C'est laquelle, Alesia ou Berezina ?


Par Mac Arthur Le 11/04/2019 - 08:57 (Modifier)
Mac Arthur

Le prochain Astérix s'appellera "La Fille de Vercingétorix" et sortira le 24 octobre 2019. Voilà, voilà, voilà Sommeil


Par Gaston Le 09/11/2017 - 18:23 (Modifier)
Gaston

J'ai lu ce dernier album. C'est un album sympathique et puis...c'est tout. J'ai eu l'impression que c'est juste une autre histoire d'Astérix de plus. Encore une fois, on voyage dans un pays et du coup on fait pleins de références au pays en question. Le fait qu'on se promène dans pleins de ville italienne (enfin romaine!) m'a rappelé 'Le tour de Gaule'. Le dessin de Conrad est bon quoique son César est bizarre et il n'est pas très bon pour les caricatures. Il y a deux-trois personnages dont je savais qu'ils étaient des caricatures, mais je savais pas trop de qui et en vérifiant sur wikipedia j'ai vu qu'il y avait aussi des caricatures que je n'avais pas repéré ! Un problème que je reproche au scénario c'est que j'ai trouvé que cela manquait un peu de fluidité. Les scènes s’enchaînent de manière moins naturel que dans les Goscinny ou les meilleurs albums solo d'Uderzo je trouve.


Par herve Le 25/10/2017 - 14:58 (Modifier)
herve

Par Toutatis, les auteurs commettent un triple sacrilège en omettant la célèbre carte de la Gaule, en passant à la trappe la galerie des personnages du villages Gaulois et en faisant débuter l’album par la planche 1 à gauche !(mais je crois que dans "le domaine des Dieux" c'est pareil) Mais cela finalement, n’a aucune importance puisque cette nouvelle aventure d’Astérix et surtout d’Obélix est d’un très bon niveau. Définitivement, Conrad & Ferri ont dépassé le niveau des albums signés du seul Uderzo. Par une incipit bien amenée, on rentre de plein pied dans le sujet de cette histoire, à savoir une course de chars, non pas une de celles « qui ont tendance à tourner en rond », comme le dit le sénateur Lactus Bifidus mais une véritable course à étape, véritable prétexte à découvrir un empire Romain pas si unifié que cela. Les jeux de mots de Jean- Yves Ferri fusent dans cet opus (peut- être un peu trop, parfois) , du meilleur comme « le changement de carrière » d’Obélix aux multiples variations liés aux « Cimbres » en passant par des jeux de mots plus douteux comme « le déplacement des bornes » ou encore le très facile « Capri ; c’est fini ! » Le scénariste introduit dans cette aventure une pléiade de noms, (collant, comme toujours, à notre époque) que n’aurait pas renié Goscinny comme Coronavirus et Bacillus, le très actif Lactus Bifidus, Bioétix, Pataquès et j’en passe. Même si quelques gags sont assez inutiles dans le récit (je pense aux « galettes », à l’apparition d’un Berlusconi, et au Vésuve), l’histoire se déroule, comme la course, sur un train d’enfer. Le scénario est rythmé et au fil des albums, Jean- Yves Ferri s’approprie de plus en plus, et de de mieux en mieux, l’esprit de Goscinny, dont on commémore le 40ème anniversaire de sa disparition. Côté dessin, Didier Conrad s’est définitivement moulé dans le style d’Uderzo, même si son Jules César diffère un peu de celui que l’on rencontrait dans les anciens albums. D’ailleurs, je ne peux que vous recommander la lecture de cet album dans l’édition « grand format », qui propose, en outre, une version crayonnée de l’aventure. Avec « Le payrus de César », les auteurs avaient déjà placé la barre assez haute. Mais « Astérix et la Transitalique» (titre qui sonne très mal, soit dit en en passant) Jean-Yves Ferry et Didier Conrad prouvent qu’ils sont les dignes successeurs d’Uderzo & Goscinny.


Par Pierig Le 25/10/2017 - 14:47 (Modifier)
Pierig

alors cet album ... ça dit quoi ? Sourire


Par Spooky Le 20/01/2017 - 10:29 (Modifier)
Par sagera Le 01/11/2015 - 15:18 (Modifier)

[Déplacé] Voilà, je sors un peu de ma réserve pour donner un avis sur le dernier Astérix. Si côté graphisme, rien n'est à signaler... aucune catastrophe, aucune trahison, ce qui me laisse dire que l'héritage d'Uderzo est entre des mains honnêtes, versant scénar et dialogues, c'est autre chose... Déjà du temps d'Uderzo, la qualité avait sérieusement baissé (le pire ça a été pour moi, ce ciel qui est tombé sur la tronche des gaulois mais pas que... tous ceux qui aiment Astérix se sont pris le truc comme une claque). Avec Ferri, c'est guère mieux. L'album avec les pictes, bien que besogneux avait laissé l'idée que le gars ferait aussi bien qu'Uderzo (ce qui dans ma bouche n'est pas un compliment mais le simple constat que le côté "très moyen mais peu mieux faire" restait le seul capable de qualifier l'ensemble). Avec ce papyrus, rien de nouveau sous le soleil d'armorique. Je me suis ennuyé ferme tout au long de l'album. Les jeux de mots sont poussifs, sans relief. Les références sont assez pitoyables. Tout cela donne à cet opus, l'impression qu'un cahier des charges a tenté d'être respectés sans que jamais ne s'immisce, à défaut du génie, le moindre petit once de talent. Je l'ai déjà écrit à l'époque dans mon post sur la série, mais près de 40 ans après sa mort, Astérix et ses amis restent orphelins de ce génie hors norme, qu'était Goscinny. Pour moi, chaque album parut depuis l'histoire chez les belges en est l'illustration, même si Uderzo, sur certains titres, à limiter les dégâts. Peut être aurait il fallu à Astérix, un autre génie de la bd aux commandes. Je pense Sfar, à Ayroles par exemple, dont l'humour repose sur autre chose que des jeux de mots bidons et allusions ringardes. J'ai rien contre Ferri. C'est un honnête besogneux. Je suis sûr qu'il arriverait à faire rire quelques gamins de 10 ans avec ses vannes, mais je ne le sens pas armé pour rendre à Astérix, l'esprit qui l'a quitté en 1977.


Par PAco Le 12/10/2015 - 22:32 (Modifier)
PAco

[Déplacé] >>Spooky avait écrit: >>La couverture a été dévoilée : >> >> >> >>Votre avis ? ça en dit long tout ces commentaires^^ Perso, bof...


Par Spooky Le 12/10/2015 - 17:19 (Modifier)
Spooky

[Déplacé] La couverture a été dévoilée : Votre avis ?


Par Agecanonix Le 11/08/2015 - 20:56 (Modifier)
Agecanonix

[Déplacé] >>Jetjet avait écrit: >>>>Agecanonix avait écrit: >>>>>>Sloane avait écrit: >>>>>> Il y a surement des aficionados, personnellement je suis plus en attente d'"Excalibur, chroniques" tome 4 >>>> >>>>Et moi, c'est Aliénor, la légende noire tome 5 ! >> >>Et moi Tyler Cross 2 ! Rire Sortie le 28 aout, t'en as de la chance, moi je sais pas, mais pas encore..Pleure


Par Jetjet Le 11/08/2015 - 14:57 (Modifier)
Jetjet

[Déplacé] >>Agecanonix avait écrit: >>>>Sloane avait écrit: >>>> Il y a surement des aficionados, personnellement je suis plus en attente d'"Excalibur, chroniques" tome 4 >> >>Et moi, c'est Aliénor, la légende noire tome 5 ! Et moi Tyler Cross 2 ! Rire


Par Agecanonix Le 10/08/2015 - 20:41 (Modifier)
Agecanonix

[Déplacé] >>Sloane avait écrit: >> Il y a surement des aficionados, personnellement je suis plus en attente d'"Excalibur, chroniques" tome 4 Et moi, c'est Aliénor, la légende noire tome 5 !


Par Jetjet Le 10/08/2015 - 17:37 (Modifier)
Jetjet

[Déplacé] >>Spooky avait écrit: >>>>Agecanonix avait écrit: >>>>Pas plus que Blake & Mortimer... la seule chose qu'on doit souhaiter, c'est que les auteurs ne prennent pas le lecteur pour un con en pondant un scénario à la va-vite et sans intérêt... y'a que ça qui fait peur >> >>Ferri n'est pas un clown ; après, tant qu'Uderzo sera derrière son épaule... Oui tout à fait.