Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Famille

Note: 1/5
(1/5 pour 2 avis)

Si on vous dit : la famille Zéma a un fils ?! Allez… grattez-vous un peu le cerveau !!!! Vous répondez... Alex ! Bravo ! Alex Zéma, trop drôle, non ?


La BD au féminin

Si on vous dit : la famille Zéma a un fils ?! Allez… grattez-vous un peu le cerveau !!!! Vous répondez... Alex ! Bravo ! Alex Zéma, trop drôle, non ? Et la famille Diote a une fille…vous répondez ? Mais si, c’est facile !!!! Ne soyez pas bête ! Quoi, vous répondez Jean Sairien ?? Mais non, elle s’appelle Kelly ! Kelly Diote ! Ha ha ha ! Tout le monde, de la cour de récré à la machine à café, se raconte des devinettes des familles ! En voici un florilège, racontées en BD, par des personnages tout fous, et même par des jouets, un réveil, et toutes sortes d’objets en délire !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Avril 2010
Statut histoire Strips - gags 2 tomes parus
Couverture de la série La Famille
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

16/05/2010 | Ro
Modifier


Par gdev
Note: 1/5

Je prendrai certainement plus de temps à écrire mon avis sur cette BD que j'en ai pris en lisant l'Œuvre. Un recueil de blagues éculées, je n'aime pas. Déjà, j'ai du mal avec Les Blondes mais au moins, dans ces dernières, il est nécessaire de mettre en place une petite situation plus ou moins comique. Mais que voulez-vous faire avec les fameuses devinettes de "monsieur et madame ont un fils"? Rien, me répondrez-vous. Et vous auriez raison. Sauf que certains ont essayé d'en faire quelque chose, et que ce quelque chose rime avec pas grand chose. Deux casseroles qui se moquent de M. et Mme lairbon qui ont un fils qui s'appelle Oussama; une bière et un saucisson qui se gaussent de Harry Covert : on voit bien que l'auteur s'est cassé la tête pour faire rire... Mais je pense que le pire est le fils de Sinmaloahlanagecépadlatarte (Ferdinand) : on sent que l'esprit même de ces petites blagounettes a été détourné. Déjà que ce genre de blagues me semblent lourdes lorsqu'elles sont déclamées par un vieil oncle qui essaie de faire passer le temps entre le fromage et le dessert dans un repas de famille... là, quand elles sont écrites, et mises en image de la sorte, c'est catastrophique. Parce que le dessin, que c'est moche (la couverture dit déjà tout). En même temps, vu le propos, cela aurait été du gâchis de s'appliquer à faire quelque chose de correct au niveau des illustrations. C'est certainement un album qui connaîtra un certain succès : c'est le genre de chose que l'on peut offrir à quelqu'un qu'on ne connaît pas très bien, mais qui pourra toujours le mettre dans les toilettes pour passer le temps (NON, dans les toilettes j'ai dit, pas dans la cuvette... quoique...).

07/06/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 1/5
L'avatar du posteur Ro

Quand j'ai vu cette bande-dessinée en super-marché, je n'y ai pas trop cru. Ils ont osé faire une BD sur la base de ces blagues minables ? Mais que peut-il bien y avoir à en tirer pour pouvoir créer une BD ? Réponse, rien. Rien qu'un sordide produit commercial qui vient entâcher les bacs de BD qui n'en avaient pas demandé tant. Le concept est simple : chaque planche met en image une ou deux de ces devinettes tirées par les cheveux qui ne font rire que les élèves d'école primaire. Le dessin des personnages est dans un style rappelant vaguement celui d'Arthur de Pins (Péchés mignons) en nettement moins maîtrisé et sympathique. Les décors sont plus ou moins vides. Les couleurs sont des aplats informatiques et autres dégradés de couleurs faits à la va-vite. L'idée est de représenter à chaque fois une situation ou des personnages dans le contexte de la blague. Prenons l'exemple de l'image présentée dans la galerie : Madame Aimoi est politicienne et souhaiterait qu'on vote pour elle. Alors sa fille s'appelle Elise, parce que Elise Aimoi, Elisez-moi, vous avez compris, Elisez-moi, du verbe élire, comme aux elections, parce qu'elle est politicienne, Mme Aimoi, quoi, vous avez compris ? En tout cas, si vous n'avez pas compris, la BD présente heureusement en bas de page l'indispensable explication de chaque jeu de mot. En bas de la planche sur Elise Aimoi, par exemple, il y a écrit pour que tout le monde comprenne bien : (Elisez-moi !). Là, j'espère que vous avez compris le niveau de cet ouvrage. Il serait de bon ton de clore cet avis par une blague bien nulle de Monsieur et Madame mais cette BD ne me donne même pas envie de me casser la tête à trouver quelque chose d'aussi minable.

16/05/2010 (modifier)