Les Blondes

Note: 1.95/5
(1.95/5 pour 20 avis)

Blagues sur les blondes adaptées en BD


Adaptations de blagues

Qu'est-ce qu'une blonde qui se teint en brune ? Une intelligence artificielle Stéréotypes et fantasmes se mêlent pour aboutir à la conclusion suivante : les hommes préfèrent les blondes ! Belles, séduisantes, naïves, gourdes et maladroites, ils les convoitent, ils les exhibent comme un trophée puis… ils se lassent. Comme toutes bonnes choses, il ne faut donc pas en abuser… Sauf pour en rire ! Laissez-vous séduire par Les Blondes, un album de gags hilarants. Et qui sait peut-être en riront-elles également. (Enfin, si elles les comprennent…) (Texte Soleil) (je préfère préciser)

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2005
Statut histoire Strips - gags 27 tomes parus
Couverture de la série Les Blondes
Les notes (20)
Cliquez pour lire les avis

28/01/2005 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

De la vraie bande dessinée de supermarché. C'est toujours utile pour une frange de la population et l'amener parfois vers quelque chose de plus mâture. Cependant, en l’occurrence, c'est immature et pas très drôle. Il y a un sérieux manque d'originalité sur le fond et sur la forme. Je n'ai pris aucun plaisir à la lecture. C'était encore une fois un véritable calvaire. Mais bon, il faut se faire violence. Au final, je ne retiendrai pas grand chose de ces blondes. Un mot pour résumer : vacuité.

08/05/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Etant en bibliothèque et attendant un rendez-vous en ayant une heure à tuer, je n'avais pas le temps de me lancer dans une série longue, je tombe sur 2 albums de cette série que je connaissais de nom, au hasard je prends les tomes 6 et 8 dispos. Bon les blagues sur les blondes, tout l'monde connait ça, on en a entendues au moins une fois dans sa vie, mais là je trouve que c'est très bas de plafond, il y a bien 2 ou 3 gags qui fonctionnent et qui produisent leur petit effet, mais les 3/4 du temps, c'est plat, morne et lourd, d'autres sont franchement ratés, et quand je pense qu'il y a 26 albums comme ça, qui compilent ces blagues, c'est à devenir fou ! Si encore, il y avait un peu de fesse, ça pourrait rajouter du piquant, mais même pas, c'est pourquoi si l'exercice ressemble à Blagues Coquines, je préfère cette dernière qui offrait cet attrait. Parce que là, ça peut paraitre très très con et franchement lassant, j'ai l'impression que si on en a lu 2 comme je l'ai fait, on les a tous lus, vu que le fond tourne toujours autour du même sujet. Encore heureux que le dessin soit mignon et lisse, ça convient parfaitement à ce type de bande. Le mérite du scénariste, c'est d'avoir des idées, mais ça tourne vite en rond, et les gags s'accumulent et s'empilent, même en demi-planches, c'est dire si c'est de la BD au kilo et qui n'est tout juste bonne qu'à être lue en 1 heure pour s'occuper en attendant quelqu'un ou aussi dans une salle d'attente chez le dentiste ou autre...

31/05/2017 (modifier)
Par Pasukare
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pasukare

Bon... comment dire... ça ne vole vraiment pas haut hein. Pourtant les blagues de blondes, pas en BD, ça peut être assez drôle parfois. Sur un tome je pense que je suis à 2, maximum 3 histoires que je trouve bien trouvées mais franchement le reste ne casse vraiment pas des briques ! Entre ce qui n'est pas drôle et ce qui est téléphoné, il ne reste pas grand chose de surprenant et de bien senti. En revanche, je pense que cette série doit trouver son public chez les plus jeunes : ma fille âgée de 13 ans prend plus de plaisir que moi à la lecture des aventures de ces blondinettes sans cervelle (même si elle ne voit pas toujours ce qui est censé être drôle, ce en quoi je ne peux pas la blâmer, moi-même ayant parfois un peu de mal ! ) et est toujours ravie quand un nouveau tome arrive à la maison :). Me concernant, c'est franchement dispensable.

27/04/2014 (MAJ le 12/07/2015) (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Bon, on va faire simple, parce qu'il n'y a pas grand chose à vrai dire à sauver dans cette série, aussi prolifique que creuse. Le recyclage sans aucune originalité des vannes les plus éculées, entendues, vues ou lues à peu près partout et par tous n'apporte rien au lecteur. Pour illustrer ce degré zéro de la créativité, on a un dessin qui lui aussi n'est pas du tout ma tasse de thé ! Bref, je ne comprends pas du tout l'intérêt qu'on peut trouver à acheter ce genre de produit de consommation. Même à occuper un peu de temps libre dans un supermarché, c'est limite. Ce qui est le plus dommageable je trouve, c'est que ce genre de production éditée au kilomètre encombre les rayons des grandes surfaces, au détriment d'albums autrement plus ambitieux et intéressants. Assez révélateur d'une triste réalité... A éviter donc !

15/10/2013 (modifier)
Par js
Note: 2/5

Oui, je le reconnais, ces albums n'ont pas un grand intérêt et les tomes se sont vite enchaînés, ce qui peut devenir lassant à force... Je mets tout de même 2/5 car les auteurs ont réussi leur pari : 'compiler' les blagues sur les blondes (et il y en a ... !) en format BD en trouvant les décors et les mises en scène adéquats. Les gags sont très inégaux... Bon en même temps, il s'agit la plupart du temps de blagues archiconnues ou très prévisibles ! Donc certaines vont faire vraiment rire (rare), d'autres vont faire sourire (parce que bien trouvées ou parce que l'on se rappelle quand quelqu'un nous l'avait racontée) et les dernières laissent de marbre... Le problème : à force d'en lire, on finit par rester de marbre de façon quasi-constante... Le dessin colle à l'ambiance voulue par les auteurs. Un trait qui reflète bien le côté potiche des blondes (désolé mesdames), des couleurs sans particularité, des couvertures toujours originales (malgré le nombre de tomes sortis). Pari réussi pour les auteurs à mon sens, mais vraiment sans plus.

08/01/2012 (modifier)
Par Alix
Note: 1/5
L'avatar du posteur Alix

Fou ça, les trucs qu’on peut lire quand on a 10 minutes à passer à la Fnac. Des trucs comme « Les blondes » par exemple. Je trouve cette BD affligeante. Déjà je connaissais toutes les blagues (je dis bien toutes, pas presque toutes). Elles sont archi-connues, et pas forcement toujours drôles. Le dessin n’apporte rien aux versions textuelles, et du coup je me demande qui peut bien vouloir dépenser 9 euros plutôt que de visiter un des nombreux sites WEB gratuits qui proposent des centaines de blagues de ce genre.

13/06/2005 (MAJ le 27/09/2010) (modifier)
Par pissenlix
Note: 1/5

Comment définir cette série sans être insultant envers les auteurs, chose que je déteste car même si c'est une série commerciale faite pour des cadeaux débiles pour les gens qui ne connaissent rien à la BD, il y a toujours des mois de travail pour parvenir à cette chose. Mais là c'est aussi un problème d'édition... Je préviens tout de suite je n'en ai lu qu'un, mais alors avec quelle difficulté. Les gags sont l'équivalent du néant absolu, ici ce n'est pas les blondes qui sont mono-neuronales. Le dessin n'est pas déplaisant pour ce type de production mais ne casse jamais trois pattes à un canard. Colorisation informatique sans intérêt. Si on me propose d'en relire un, je ridiculise Usein Bolt à la course par ma fuite éperdue. J'arrête ou je vais devenir médisant. PS : j'espère que les auteurs feront autre chose de plus exaltant pour eux, un jour !

28/12/2009 (modifier)

Déjà 9 tomes, ou va-t-on s’arrêter ? En même temps avec les 36 planches on comprend que les éditeurs ont réussi à tirer 9 tomes quand en édition classique il n’y en aurait eu que 7, c’est toujours ça de gagné ! Au niveau dessin, la ligne est très courbe, les filles sont des tops models aux tenues légères, ça flatte les yeux. Au niveau couleur, c’est vif, ça attire le chaland sans être psychédélique. Bref on est dans de la bande dessinée conventionnelle avec un petit pari sur le dessin tout de même car les ambiances sont certes très lumineuses, mais le trait est tout de même allongé et un peu disproportionné. Côté scénario, vous prenez la totalité des blagues qui circulent sur les blondes sur le net, c’est facile et gratuit, vous en faites une planche par blague et voilà, vous obtenez un scénario. Côté dialogues ne les faites pas trop longs de façon à ce que ça ne soit pas trop dur à lire, mélangez le tout faites en une série qui a déjà 9 albums à son actif. Vous l’aurez compris vous connaissez déjà cette bande dessinée même si vous ne le savez pas encore, si vous n’avez rien à faire au supermarché, prenez là dans les bacs, vous passerez un aussi bon moment que lorsque votre collègue un peu lourd pour envoie les blagues par mail. C’est drôle un peu, mais pas trop, finalement le fait de n’avoir que 36 planches est plutôt un bien ! Ce n’est pas mauvais pour autant, les histoires sont racontées avec vivacité de couleur et de dessin, le rythme est bon, les blagues sont le very best of du style sans aller dans les plus polémiques ou trash. C’est lisse, politiquement correct, fade. Bof quoi. Inutile d’encombrer sa bibliothèque avec ces blagues que vous aurez oublié aussi vite que vous l’avez lu.

08/04/2009 (modifier)
Par tolllo
Note: 3/5

Double avis Avis normal La légende comme quoi les blondes seraient plus naïves et moins intelligentes que les brunes ou les rousses a été popularisée par des actrices comme Marylin Monroe ou Jane Mansfield. Brigitte Bardot et Martine Carole coté français participe également au phénomène" blonde attitude " Dans la symbolique médiévale, déjà, la Blonde était considérée comme l’épouse légitime, alors que la Brune s’apparentait à la maîtresse et la Rousse à la sorcière. Plus généralement, la blondeur, aujourd'hui, est associée à l’enfance, avec nos chères têtes blondes, ce qui pourrait expliquer cette association entre les blondes et le monde enfantin, et ce cliché de femmes puériles et immatures. Mais la blondeur est aussi la marque distinctive des chevelures nordiques, par opposition à la brune méditerranéenne. Des actrices comme Marlène Dietrich ou Greta Garbo étaient plutôt perçues comme des femmes de " tête ", plutôt froides et calculatrices, à l’opposé de la blonde américaine, icône sexuelle s’épuisant dans son image sensuelle. Il n’en reste pas moins que le stéréotype de la blondasse stupide a encore la vie dure. (11/20) Deuxième avis Mise en garde avant de lire mon avis ! Il correspond à l’esprit général de la série. S’il ne vous plait pas, attention ! Ne pas lire cette série, elle n’est pas faite pour vous. Un trois étoiles pour une BD aussi débile que çà ? ! Pourquoi pas si on aime les blagues complètement débiles Alors Là, oui, c’est sur s’est bien chez les blondes qu’il faut sonner, enfin n’aller tout de même pas sonner cher votre voisine de palier qui est justement blonde, hein ! Elle risquerait de le prendre mal. Je suis lourd ? … C’est pour mieux vous mettre dans l’ambiance de cette série, du lourd, béotienne, du " rase motte ". Du débile. De la crétinerie au carré. Dans l’univers bas de gamme de super marché cette série se dresse de toute sa blondeur au sommet et fait partie des meilleurs. Meilleur dans l’univers super marché hein ! Ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit. Si vous voulez de l’intelligent et drôle allez plutôt voir du cote du " retour a la terre " ou " encore de Calvin et Hobbs ". Mais ? ! … Comment puis-je cautionner l’achat de cette série ? ! Et bien en occasion Pardi ! (Expression passé de mode mais qu’importe je la laisse quand même). Déjà que cette série est faite "par ou pour" les débiles j’en veux pour preuve qu’ils ne nous servent que 36-38 pages en moyenne, au lieu des 46 habituelles, alors, ou il le sont eux même, débile ou " amoindris du ciboulot ", (les éditeurs) et il ne s’en sont pas rendus compte qu’il manquait 16,56 % de pages en moyenne, ou ils croient que l’on va pas le remarqué tellement on est bête heu ! Pardon débile, déficients mentaux… Alors non surtout, surtout, ne pas acheter neuve…. quoi que…c’est quand même drôle.... J’ai réussi à caser le mot qui défini l’essence même de la série " débile " 6 fois, ha ! Mais avec celui là cela fait 7 fois… J’suis vraiment trop débile… Pour finir je dirais que l’humour marche bien avec moi, même les gags déjà vus et revus, il y a généralement un quart qui me font rire, il faut dire que Vanessa l’héroïne est déjà franchement bien silhouettée.... et fait déjà un peu sourire à la base, alors il ne reste pas grand-chose a rajouter… Aller, elle n'est pas si nulle cette BD elle est même plutôt rigolote quand même…peut être parce que je suis blond et que du coup je peux comprendre les gags ? Là vous extrapolez grave (11/20) pour 11 fois le mot débile dans mon avis, je suis trop fort… comment ! ? Il me manque un débile je n'ai pas remarqué, pourtant j’ai bien recompté… zut !

01/04/2009 (modifier)
Par PatrikGC
Note: 3/5

Pas mal par rapport à d'autres BD sur le même thème. En réalité, j'aurais bien mis 2.5/5 mais comme c'est plus "mieux" que "pire"... :) C'est à lire à petites doses, pas l'album entier. Ca délasse, ça repose les neurones, mais ce ne sera pas la BD du siècle. 75% (et plus) des blagues sont connues, c'est le même cas pour les albums de Dany, mais on sent un peu la différence dans le traitement :) Une mention au dessin qui est quand même assez particulier mais qui rend attachant les persos, même si les femmes sont très midinettes ! On va dire que c'est de l'honnête BD de grande surface. Ah oui, j'ai toujours cru qu'une BD classique faisait au moins 44 planches... pas 8 de moins... Est-ce que l'autocollant compense ce vide ?

29/03/2009 (modifier)