Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Souvenirs de Mamette

Note: 3.6/5
(3.6/5 pour 5 avis)

Mamette a maintenant sa série Spin off ! A voir aussi : Mamette La Cuisine de Mamette


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Hébergé chez ses grands-parents Prequel Tchô !

Une enfance à la ferme dans les années 30. Mamette n’a pas toujours eu 80 ans ! Avant d’être la grand-mère gentille et souriante que tout le monde aimerait avoir dans sa famille, elle a été une petite fille, avec un sacré caractère ! C’était il n’y a pas si longtemps, et pourtant… c’était dans un monde où il n’y avait ni téléphone portable, ni Internet, où l’on écoutait les feuilletons à la radio et où l’on récitait des leçons de morale à l’école… La préhistoire ! Une époque difficile pour la jeune Marinette que sa mère confie à ses grands-parents, dans la ferme familiale, à la campagne. Entre les moissons d’été et l’élevage des chèvres, elle va se faire de nouveaux amis et rencontrer le futur grand amour de sa vie. Autour d’eux, même si on va bientôt profiter des premiers congés payés, une guerre se prépare...

Scénariste
Nob
Dessinateur
Nob
Coloriste
Nob
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Octobre 2009
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Les Souvenirs de Mamette

29/10/2009 | Pierig
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Bien ? Très bien ? Disons que j'ai bien aimé cette série sur l'enfance d'une Mamette que j'aime déjà beaucoup, mais il me manque un petit quelque chose pour la trouver franchement bien. J'ai aimé son graphisme qui est le même que Mamette et vaut là encore par ses excellentes couleurs. J'ai aimé le réalisme de son décor campagnard du début du vingtième siècle. J'ai aimé la justesse et la personnalité de ses protagonistes, rapidement attachants et souvent amusants. Je n'ai par contre pas trouvé l'humour très percutant même s'il est indéniablement agréable. Et les intrigues, même si elles sont sympathiques et intéressantes, ne m'ont pas tellement captivé. J'en garde donc le souvenir d'une plaisante et dépaysante lecture mais pas d'un scénario très marquant et très original.

23/02/2014 (modifier)
Par iannick
Note: 4/5
L'avatar du posteur iannick

J’aime beaucoup « Mamette » la série mère, c’est avec une petite pointe d’inquiétude que je me suis mis à découvrir son dérivé non pas à cause du graphisme qui reste magnifique mais parce que j’avais peur de lire une nouvelle bande dessinée sans intérêt. Finalement, « Les Souvenirs de Mamette » est également une série très agréable à feuilleter. J’y ai apprécié les péripéties de Mamette chez ses grands-parents dans la campagne car l’ensemble m’est apparu frais, très tendre, poétique et doté d’un humour communicatif et exempt de grossièreté (ce qui est malheureusement rare de nos jours !). Dans « Les Souvenirs de Mamette », la vie à la campagne m’est apparue très réaliste : les protagonistes sont tellement harassés par la somme importante de travaux à réaliser en journée qu’ils se mettent au lit dès que le soir tombe. Malgré la dureté des tâches à accomplir en tant que cultivateurs ou agriculteurs, les gens gardent tout de même leur sens de l’humour et leur humanisme. Cette situation à la campagne qui fait l’intérêt de cette bd est liée par une intrigue principale dont Mamette semble avoir du mal à « digérer » et à accepter sa condition : Sa mère est en train de divorcer, pour le bien de sa fille et afin que cette dernière souffre le moins possible de cette situation, elle a emmené Mamette chez ses grands-parents en attendant que ses démarches de séparation soient terminées… et on devine la rancœur de certains paysans, la jalousie de certains campagnards de voir une fille du village allée chercher la « belle vie en ville », et les reproches de certains des proches de la famille envers la mère à une époque où le divorce était moins accepté de nos jours. Le gros changement des « Souvenirs de Mamette » par rapport à la série mère se situe dans la narration : Cette nouvelle bande dessinée comporte à chaque tome une histoire complète alors que « Mamette » est composé d’un ensemble de courts récits. C’est donc bien un roman graphique que le lecteur découvrira. Pour le reste, le graphisme de Nob reste magnifique ! J’adore les mimiques que l’auteur donne à ses personnages, j’admire la richesse de ses décors. Enfin, j’apprécie hautement sa mise en couleurs ! Au final, « Les Souvenirs de Mamette » est un (très) bon complément à la série mère « Mamette ». Dans cette nouvelle série, on y retrouve la bonne humeur, la tendresse et le dessin magnifique. La situation de ce récit dans la campagne m’est apparue comme une bonne idée car elle permet aux lecteurs de montrer qu’habiter dans une ferme n’était pas aussi idyllique qu’on ne le pensait et parce qu’on ressent malgré tout une nostalgie de ce temps résolu. Un seul regret toutefois : que le format de cette bande dessinée ne soit pas plus grand ! En tout cas, moi, j’attendrai toujours avec impatience que l’auteur nous dévoile les autres souvenirs de Mamette !

14/02/2012 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Des souvenirs pleins de tendresse comme la série mère. Le dessin est absolument magnifique et les couleurs sont parmi les plus belles que j'ai vues. Le scénario est bon, mais j'aime un peu moins que 'Mamette'. Ici, nous ne sommes pas dans une série de gags, mais dans un roman graphique contant la vie de tous les jours de Mamette quand elle était petite. C'est pour ça que j'aime un peu moins parce que j'ai un peu de difficulté à lire la vie de tous les jours d'un personnage si ce n'est pas drôle (la seule fois où j'ai éclaté de rire c'est avec la vieille dame qui trouve la jeune Mamette effrontée) ou si ça manque de rebondissements à mes yeux, ce qui est le cas. Quoiqu'il y avait des rebondissements dans le dernier tome paru qui me laisse penser que la suite va être meilleure. J'ai bien aimé le fait que, malgré que la série porte sur la nostalgie d'un personnage, l'auteur montre que tout n'était pas rose à l'époque. Il ne fait pas de la nostalgie à deux sous du genre 'regardez comment les agriculteurs s'amusaient et comment tout était simple à l'époque !'. Il montre le bon et le mauvais coté des choses.

24/06/2011 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Mamette nous raconte sa jeunesse au travers de ce spin-off. Et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé tous les ingrédients qui m’ont tant fait aimer cette gentille mémé. Tout d’abord, une grande tendresse de ton, accentuée par la rondeur du trait de l’artiste et par le choix de ses chaudes couleurs. La colorisation est cependant un peu inférieure à la série mère, selon moi. Mais il s’agit sans doute de goût personnel plutôt que d’un réel déclin de qualité. Ensuite, j’ai retrouvé avec plaisir beaucoup de petites notes d’humour, disséminées au cœur du récit. L’équilibre entre ces passages humoristiques, ces passages plus tendres et l’évolution de l’histoire est pour beaucoup dans ma bonne appréciation de l’ensemble. Ces trois éléments disposent de suffisamment d’espace pour s’exprimer pleinement sans qu’aucun des trois n’en souffre. Car la série propose bel et bien une histoire avec une véritable intrigue. On en apprend un peu sur la maman de Mamette, dans ce premier tome. Et même si l’on imagine aisément beaucoup d’éléments, la certitude n’est pas totale et je ne peux m’empêcher de ressentir une certaine jubilation à l’idée de découvrir de futures révélations à la lecture des tomes suivants. Enfin, cet univers campagnard idéalisé est de ceux qui m’ont toujours charmé, tant ils me rappellent ma propre jeunesse (oui, lorsqu’on a 5 ans, une poule, c’est fascinant et effrayant à la fois). J’ai vraiment bien aimé !

09/02/2010 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Pierig

Je suis un inconditionnel de Mamette. Cette série est des plus savoureuses grâce au ton usité emprunt de sensibilité. Sans compter sur le dessin et les couleurs . . . un régal ! Et comme toute série qui a son petit succès (largement mérité ici), elle a droit à sa spin off. Le sujet ? La jeunesse de Mamette. Le premier opus conte l’arrivée de Mamette chez ses grands-parents vivant à la campagne. Pour une fille de la ville, les changements seront d’importance. Le ton de la série mère est préservé. On éprouve beaucoup de plaisir à découvrir le passé de cette mamie qui avait déjà à cette époque son petit caractère. L’histoire se déroulera en plusieurs chapitres, chaque chapitre formant un tome. Le premier chapitre se termine de belle manière. Et que dire des planches ? La galerie parle d’elle-même. C’est du beau travail ! Bref, un album plein de tendresse et de nostalgie. Chaudement recommandé !

29/10/2009 (modifier)