Symbiote

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 4 avis)

Enquête extra-dimentionnelle !


À Neo-City, Mike Storm n’est pas un détective comme les autres. Sous le col de son imperméable se cache une créature extra-dimensionnelle avec laquelle il vit en symbiose depuis des années. Mais lorsque Mike délivre Lucie, le célèbre mannequin des pubs Atomika Kola, des mains d’une horrible créature, il ne sait pas encore qu’il va mettre les pieds dans un engrenage qui lui fera découvrir le lien existant entre son symbiote et le secret le mieux gardé de la firme de soda. Textes de l'Editeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Août 2009
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Symbiote
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

20/08/2009 | Pierig
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Pas mal cette BD, sans plus. Son principal atout est une histoire très dynamique, sans temps morts, qui ne laisse pas trop le temps au lecteur adolescent (car c'est la cible, je pense) de réfléchir. Tous les ingrédients, déjà décrits par mes camarades, sont là pour nous livrer un pur récit de divertissement fantastique. Ce n'est pas désagréable à lire, pour peu qu'on ne s'arrête pas aux invraisemblances. Par contre le dessin de Donsimoni paraît un peu décalé dans cet univers, assez sérieux. Il n'est pas déplaisant, loin de là, mais j'ai l'impression qu'il est plus à sa place dans Le Collège Invisible... Au final un petit moment de lecture sans prétention, pas désagréable, mais sans grand relief non plus.

09/09/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5

Note 2,5. Copie conforme de gros blockbusters qui avancent à 100 à l'heure, mêlant polar et science-fiction, le résultat à mon goût se révèle plutôt lourdingue à digérer. Le héros sur qui tout le monde peut compter, le policier qui cherche à venger la mort d'un proche, le gros méchant qui ne recule devant rien pour arriver à ses fins, la fille d'un gros bonnet mêlée à des histoires louches, l'armée toujours plus ou moins mouillée dans tout ce qui est secret, le scientifique fou qui fait des découvertes folles, robots et extraterrestres sont aussi de la partie, sans oublier la voyante qui tombe comme un cheveu dans la soupe, et je laisse le meilleur pour la fin, le top du top, un hertzas du ô combien grand producteur de petites canettes rouges pleines du breuvage marron à bulles si prisé par les petits terriens. Le tout est servi par un dessin très enfantin et une bonne quantité de morts pour rendre le tout un peu plus méchant et ne pas paraître trop cucul et ainsi cibler un plus large public. Certes ce one shot est assez dense et peut-être même trop, il y a beaucoup de lecture mais celle-ci remplace souvent des scènes qui ne sont pas mises en dessin ; par ailleurs les personnages se tirent souvent des mauvais pas en quelques cases, ce qui compacte encore plus le récit. Ça se laisse lire mais c'est assez banal.

01/09/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Cette bande dessinée n'est pas exempte de menus défauts mais je l'ai trouvée bien sympa. Elle se place dans un univers qui me rappelle un peu celui du jeu de rôles Shadowrun, à savoir un mélange de cyberpunk et d'une dose de fantastique. Le récit mélange beaucoup d'idées et d'influences dont l'association est assez originale. Le récit serait plutôt sombre et sérieux s'il n'était servi par un dessin nettement plus léger dans son style. Le graphisme se situe quelque part entre le franco-belge, le manga super-deformed et les dessins animés à l'américaine (et évidemment Hellboy auquel une référence directe est faite). Je n'aime pas trop son encrage, ni ses décors trop simples, mais le trait n'en reste pas moins plaisant et efficace. La colorisation est bien travaillée mais je trouve certaines associations de couleurs un peu bizarres : ça manque d'harmonie et de personnalité chromatique. Le scénario est très dense. J'ai été agréablement surpris que l'album forme une histoire complète, même si les auteurs laissent la piste ouverte à une possible suite. Il se passe beaucoup de choses, de nombreuses pistes sont ouvertes et elles trouvent toutes une conclusion assez satisfaisante. En résumé, c'est un bon récit d'action et de SF avec une touche de fantastique, un bon divertissement.

28/08/2009 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Etonnant. Cet album estampillé "jeunesse" m’a bluffé. Ce récit est assez dense et avec une narration réfléchie. L’action se passe dans un monde futuriste peuplé d’humains, de métamorphes (humains animalisés) et d’androïdes. Les messages véhiculés sont nombreux, ce qui pourrait laisser craindre pour la lisibilité et la fluidité de la lecture. Il n’en est rien. D’emblée, on plonge au cœur du récit. Petit à petit, les informations sont distillés au compte goutte (flash back, focus sur des personnages) et les tenants et aboutissants se font jour. Les pièces du puzzle s’emboitent au fur et à mesure de l’avancement du récit pour en révéler sa véritable nature. Chaque protagoniste bénéficie d’un travail en profondeur. On se demande comment les auteurs vont boucler l’histoire sans la torpiller. Et le final est plutôt honnête et nullement bâclé. Les griffonnages de Donsimoni, proches de ceux de Dav, s’accordent bien avec le récit. Bref, un one shot riche et bien foutu. Et c’est du Soleil . . .

20/08/2009 (modifier)