Annie Zoo

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

L'histoire d'une petite fille très angoissée à l'idée de cotoyer le monde extérieur...


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Jean-David Morvan

Annie est une petite fille angoissée. Déjà tout bébé, elle était très timide. Personne ne sait d'où elle tient ça. Alors, quand le temps d'aller à l'école et d'affronter le monde extérieur arrive, Annie renoue avec ses angoisses et reste prostrée au fond de la classe. Jusqu'au jour où elle se découvre un super pouvoir !…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Mai 2009
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Annie Zoo
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

19/06/2009 | iannick
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Je n’ai pas été spécialement emballé par cet album destiné avant tout à la jeunesse. Tout d’abord, le dessin m’a déplu. Trop froid, trop tranché et sans rondeur, il est loin de correspondre à mes goûts personnels mais, de plus, je crains qu’il ne plaise pas à beaucoup d’enfants. Ensuite, l’histoire, si elle n’est pas déplaisante, ne m’est pas parue claire dans ses intentions. Annie est timide mais découvre qu’elle peut transformer les humains en animaux. Elle se sert de ce pouvoir sans discernement puis se rend compte que ce comportement n’est pas très judicieux, tâche de ne plus s’en servir et tout revient dans l’ordre. Annie a-t-elle grandi dans cette aventure, a-t-elle vaincu sa timidité, s’est-elle ouverte aux autres ? De cela, il n’est plus vraiment question… J’ai donc un peu le sentiment que cette aventure est vaine. Bof…

05/11/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

J'ai largement préféré Hyper l'hippo à cette nouvelle collaboration "jeunesse" du duo Morvan-Nemiri. D'abord parce qu'au niveau du graphisme, là où Hyper l'hippo se révélait très lisible, cet album est plus "brouillon", difficilement appréhendable pour des enfants, et même pour des adultes. Avec le temps j'ai appris à apprécier ce type de graphisme, mais ce n'est pas forcément le cas pour un enfant de 8 ans. Et même moi j'ai vraiment du mal avec cette évolution graphique de Nemiri. Au niveau de l'histoire, celle-ci est presque du niveau de sa devancière, qui était vraiment chouette. Ici une petite fille, pour combattre sa timidité, se découvre (ou s'invente ?) un super-pouvoir qui effectivement lui permet de passer outre les quolibets et autres moqueries de ses contemporains. C'est assez sympathique comme idée, mais pas très novateur, je le crains... Bref, une lecture au final pas trop désagréable, mais un ton en-dessous de Hyper l'hippo.

29/10/2009 (modifier)
Par iannick
Note: 4/5
L'avatar du posteur iannick

J’ai attendu impatiemment la parution de « Annie Zoo » ! J’avais beaucoup aimé Hyper l'hippo la précédente bd de jeunesse du duo Jean-David Morvan (au scénario) et Nemiri (au dessin). En fait, j’avais énormément apprécie le traitement graphique et la sympathique histoire de Hyper l'hippo. Je ne vais pas vous faire un petit commentaire sur le début de cet album car la lecture se termine très vite ! (« seulement » 32 pages et une petit dizaine de minutes pour lire « Annie Zoo » …). Néanmoins, sachez que ce one-shot m’est apparu très plaisant et agréable à feuilleter. L’histoire est basée sur les angoisses d’Annie vis-à-vis du monde adulte et extérieur. Les péripéties de cette jeune fille sont très mignonnes et devraient – à mon avis - plaire au jeune lectorat : il y a beaucoup de tendresse, d'imagination et de poésie dans cet album ! Je crois aussi que les bédéphiles adultes s’inspireront de ce récit pour rassurer leurs enfants face à leurs craintes de se retrouver au beau milieu de gens inconnus. J’espère aussi que nos chères petites têtes blondes aimeront aussi le graphisme de Nemiri car ça ne semble pas si évident que ça… Par rapport à Hyper l'hippo, le dessin est – à mon avis - en retrait : le trait de Nemiri m’est apparu brouillon, un peu trop lâché à mon goût. Heureusement que la mise en couleurs adopte énormément de tons dont je suis sûr que nos bambins vont adorer ! Pourtant, malgré ce coup de patte plus relâché qu’à l’accoutumé de la part de l’auteur, j’aime toujours autant ce style. Je le trouve inimitable et très personnel. Il y a dans ce dessin quelque chose de particulier, quelque chose qui me fait dire que c’est magnifique de contempler un aspect graphique sortant de l’ordinaire… bref, c’est beau ! Dès maintenant, « Annie Zoo » figure parmi les bds que je n’hésiterai pas à acheter pour mon enfant car l’histoire m’est apparue très plaisante à lire et à contempler malgré une lecture très rapide. Quant à moi et en attentant d’avoir un enfant, j’offrirai cette bd aux bambins de mes proches… quels veinards !

19/06/2009 (modifier)