Wormwood

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 6 avis)

Wormwood est un asticot échappé d'une dimension infernale qui parle anglais (avec un fort accent), boit de la bière (en grande quantité), fume (beaucoup) et accessoirement habite des cadavres


Avatar Press

Wormwood est un asticot échappé d'une dimension infernale qui parle anglais (avec un fort accent), boit de la bière (en grande quantité), fume (beaucoup) et accessoirement habite des cadavres Entouré d'une équipe éclectique de personnages – à savoir le très renfermé Monsieur Pende et une immortelle appelée Medusa –, il passe son temps à sauver le monde d'invasions démoniaques et autres parasites ayant pris possession de strip-teaseuses zombies. Texte : Delcourt

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Septembre 2008
Statut histoire Série en cours 3 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Wormwood
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

11/09/2008 | pol
Modifier


Par Puma
Note: 1/5

Mauvais dessin ; couleurs immondes ; scénario très mal servi ... quelle cote autre accorder à ce bidule dont le tome 1 m'a suffit. Je l'ai lu en ayant l’impression suprême d'avoir perdu mon temps. J'avoue néanmoins m'être amusé deux trois fois, mais sur l'ensemble du récit, c'est bien pauvre ... L'idée en soi avait du potentiel, mais c'est tellement bâclé .... dommage !

24/02/2014 (modifier)

Tout au long de ma lecture, j’ai franchement dû me faire violence pour ne pas reposer ces albums. Et ça, c’est sans appel : 1/5 ! S’agissant de b.d. que j’ai empruntées à la bibliothèque, je ne me suis pas non plus acharné à achever la série. Un tome et demi de déplaisir m’auront amplement suffi. Pour faire court, disons que je ne suis jamais entré dans le délire de l’auteur, qui semble constamment hésiter entre un récit qui se voudrait humoristique (mais qui ne m’a personnellement même pas fait sourire) et un récit fantastique (qui ne convainc malheureusement pas davantage). Bref, ‘Wormwood’ n’était pas du tout à mon goût !

30/03/2011 (modifier)
Par pissenlix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Enfin Ben Templesmith se lance seul dans une série bien à lui, et bien pour moi c'est réussite. On est tout de suite dans son univers de prédilection avec son lot de monstres en tous genres et /ou venus d'ailleurs. Ici on est dans le déjanté et le décalé voire parfois le loufoque. Le héros est un asticot intergalactique sauveur de l'humanité et accessoirement d'autres mondes parallèles. Cet asticot vit dans des cadavres qu'il utilise pour se mouvoir (il en a plusieurs en stock selon son humeur et leur état). Ces acolytes sont tous plus ou moins barrés mais ne sont pas que des faire-valoir. Je ne décrirai pas les histoires, il ne faut pas déflorer le plaisir mais foncez. Le dessin est toujours aussi génial (chez lui soit on adore soit on déteste mais ne laisse jamais indifférent ce qui est pour moi un certain gage de qualité). J'en redemande, encoooore !!!

12/01/2010 (modifier)
Par Miranda
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Voici un comics totalement déjanté et décalé qui ne ressemble à rien d'autre et qui pourtant est composé d'une ribambelle d'éléments déjà croisés ailleurs ; on y trouve des zombies, des aliens, un fantôme, un robot, des mondes parallèles, une pointe de magie et de mythologie, ainsi qu'un personnage principal qui n'est autre qu'un cadavre dirigé par un asticot nommé Wormwood. Cet improbable mélange signé Templesmith a un goût de nouveauté et se révèle être d'une indescriptible originalité. Il faut beaucoup de talent pour assembler tous ces éléments hétéroclites et en faire une histoire accrocheuse qui tienne la route. On y respire comme un petit air de Tim Burton, un doux mélange de finesse et d'horreur. Le début peut paraître déconcertant, mais pas de panique car l'auteur ne nous laisse pas dans l'ignorance très longtemps, les explications arrivent au fur et à mesure que l'on s'enfonce dans l'histoire et toujours à point nommé, sans précipitation. Les personnages ont de fortes personnalités et ont souvent des réactions inattendues, cela arrive aussi avec certaines scènes qui ne se déroulent ni ne finissent comme prévu. L'histoire est captivante et on ne peut qu'attendre la suite avec impatience. L'éditeur parle "d'humour débridé", je n'ai fait que sourire de temps en temps, je dirais que c'est plutôt de l'humour noir, celui qu'on savoure sans forcément rire mais qui fait autant plaisir, sinon plus. Graphiquement Templesmith se surpasse avec ce premier tome, c'est stupéfiant. Son style est le même que dans ses autres productions, mais ses couleurs sont plus vives et beaucoup plus variées, il s'est même fait un petit plaisir en colorisant les bulles ainsi que le lettrage et chaque personnage a ses dialogues bien personnalisés qu'il garde durant tout le récit. Une lecture à ne pas manquer.

01/09/2009 (modifier)
Par Touni002
Note: 3/5

Lu et avis mitigé, pour commencer la fin je la trouve bidon. Niveau dessin il n'y a rien à dire, c'est du très beau, du lourd, le dessin rend une très belle ambiance. Niveau scénario, je m'attendais à quelque chose de plus décalé. Sur le 4ème de couverture, il est dit que Wormwood est le petit frère du Goon, je m'attendais donc à un truc du genre et ce ne fut pas vraiment le cas. C'est moins percutant ou alors je suis passé à côté de l'humour de Templesmith. L'histoire est bien amenée mais la fin fait tout foirer. Il y a une assez bonne mise en place et paf tout se termine en quelques pages, sans grand final. Bref je serai là pour le deuxième tome, je trouve le personnage intéressant, il y a moyen de faire de belles choses. A lire, pour le perso central et pour le dessin de Templesmith qui est vraiment superbe. Dommage pour cette fin, il aurait pu développer quelque chose de plus complexe, là ce fut trop facile et il n'y avait pas vraiment de suspense. Je le relirai avant la fin d'année pour voir si c'est moi ou si j'étais simplement passé à côté.

19/09/2008 (modifier)
Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

Wormwood ça pourrait être un gros délire bien loufoque. Le personnage principal est un asticot qui squatte un cadavre et qui montre le bout de sa tête à travers le globe oculaire du corps qu'il habite. Cette idée déjantée est la porte ouverte à une série délirante se passant dans un monde complètement barré. Mais malheureusement, la porte entrouverte n'a pas été poussée. Si le dessin est original et sympa, il n'est pas vraiment mis en valeur par des couleurs sombres et peu variées. Si ce personnage principal sorti de nulle part laissait espérer quelques bons fou rires, ils ne sont jamais venu. Le monde dans lequel il évolue n'est pas assez travaillé, les décors sont vides, quasi inexistants, difficile alors de se faire une idée précise de cet environnement dans ces conditions. Difficile de suivre l'auteur dans son délire si on n'est pas plongé dans son univers. Et enfin l'intrigue principale - une enquête sur des meurtres bizarroïdes - est bien mince et peu palpitante. Dommage.

11/09/2008 (modifier)