Neverwhere

Note: 4/5
(4/5 pour 7 avis)

Richard Mayhew est un jeune homme très ordinaire, avec un emploi sans éclat et un destin parfaitement banal. Jusqu'au jour où il accomplit un geste insolite : il s'arrête pour porter secours à une jeune femme blessée dans une rue de Londres. C'est alors que sa vie perd à jamais toute insignifiance. La jeune femme, nommée Porte, vient de Londres d'En Bas, métropole dangereuse et fantastique située dans les entrailles de la capitale, à l'insu du monde de la surface.


Adaptations de romans en BD Auteurs britanniques Consensus sur une BD D'un monde à l'autre DC Comics Les meilleurs comics Londres Neil Gaiman One-shots, le best-of Urban Fantasy

Richard Mayhew est un jeune homme très ordinaire, avec un emploi sans éclat et un destin parfaitement banal. Jusqu'au jour où il accomplit un geste insolite : il s'arrête pour porter secours à une jeune femme blessée dans une rue de Londres. C'est alors que sa vie perd à jamais toute insignifiance. La jeune femme, nommée Porte, vient de Londres d'En Bas, métropole dangereuse et fantastique située dans les entrailles de la capitale, à l'insu du monde de la surface. Attiré dans cette contrée de l'étrange, Richard découvre plus tard que Londres d'En Haut l'a oublié. Comme s'il n'avais jamais existé, Richard doit désormais se garder des tueurs à gages Croup et Vandemar, franchir le Pont de la Nuit, survivre à une épreuve rituelle qui pourrait lui coûter sa raison, et combattre la hideuse Bête de Londres, tout cela pour retrouver son ancienne vie. La clé du mystère est l'Ange Islington et le secret qu'il cache de toute éternité dans les profondeurs de Down Street. Un secret qui pourrait causer la perte de Richard, de Porte et de Londres d'En Bas. Avec cette adaptation du roman de Neil Gaiman, auteur de best-sellers et créateur de Sandman, le scénariste Mike Carey et le dessinateur Glenn Fabry nous offrent une brillante version de Neverwhere, un graphic novel fascinant.

Scénaristes
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Juin 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Neverwhere © Panini Comics 2008

28/06/2008 | Ro
Modifier


Par gruizzli
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur gruizzli

Oh, que c'est beau ! J'aime ! J'ai enfin recommencé dernièrement à lire des livres, et c'est avec une joie énorme que j'ai fermé le livre Neverwhere de Neil Gaiman il y a deux semaines. Voyant qu'une BD en avait été tirée, je me suis précipité dessus les yeux fermés, et enfin je l'ai lue. Je dois dire que la BD ne m'a absolument pas déçu ! J'ai été très surpris, mais pas déçu. Déjà, le dessin est pas mal du tout. Il reste typé comics, mais est vraiment bon. J'ai été très surpris par les têtes des personnages, qui collent exactement aux personnages, mais à mille lieues de ce que j'imaginais (notamment pour le Marquis ou pour Chasseur). Par contre le héros, la bête, l'ange ou Croup & Vandemar, c'est vraiment une retranscription fidèle de ce que je pensais. De plus le dessin est bien dynamique, avec des scènes très réussies. Ensuite, l'adaptation est vraiment superbe, très fidèle à l’œuvre originale avec des points un peu écourtés, évidemment, mais dans l'ensemble très proche de chaque passage. L'intrigue est tout aussi prenante que dans le livre original, et j'ai suivi avec grand plaisir les aventures de Porte, Richard et les autres. Même en connaissant toute la fin, j'ai été enchanté, et j'ai pu noter plusieurs détails très intéressants que l'auteur a distillé dans l'ensemble des pages, comme autant d'indices pour la suite. Cependant, tout n'est pas parfait, et quelques petits détails m'ont dérangé : notamment sur la fin, où j'ai vraiment regretté que les auteurs n'aient pas développé l'ennui progressif de Richard et la façon dont il regrette le monde. C'est dommage, car je trouvais que c'était une belle façon de conclure le livre, en beauté. D'autre part, certains détails visuels m'ont parfois fait retenir l’œil, mais jamais de façon trop dérangeante. En résumé, c'est une BD qui reste totalement fidèle à l'esprit du livre, superbement mis en scène. L'intrigue, l'action, le suspense, la découverte de ce Londres d'en bas, tout est maintenu pour notre plus grand plaisir. Un vrai moment d'évasion dans un univers à la fois déjanté mais en même temps tellement bien fait. Un pur bonheur pour les amateurs de fantasy. Je le recommande !

16/02/2013 (modifier)