Crusades

Note: 3.58/5
(3.58/5 pour 12 avis)

1219 : la cinquième croisade. Les croisés tentent de passer par le port stratégique de Damiette afin de pénétrer en Egypte et reprendre Jérusalem aux Sarrasins. Alors que la victoire est proche, l'armée des chrétiens est terrassée par une mystérieuse peste ou du moins c'est ce que l'histoire retiendra.


987 - 1299 : Moyen-Âge et Capétiens Egypte Les Croisades Les meilleures séries terminées en 2012 Les prix lecteurs BDTheque 2010

1219 : la cinquième croisade. Les croisés tentent de passer par le port stratégique de Damiette afin de pénétrer en Egypte et reprendre Jérusalem aux Sarrasins. Alors que la victoire est proche, l'armée des chrétiens est terrassée par une mystérieuse peste ou du moins c'est ce que l'histoire retiendra. 1245 : une septième Croisade se prépare... Le nouveau Maître de l'ordre du Temple, Guillaume de Sonnac, est envoyé en mission à Damiette, avec l'élite de son ordre, pour enquêter sur les origines de la "peste de Damiette". .

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Janvier 2010
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Crusades
Les notes (12)
Cliquez pour lire les avis

06/01/2010 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Crusades est incontestablement une très bonne trilogie avec une intrigue qui s'écarte des codes du genre entre spiritualité et occultisme. On est élevé à un grade au-dessus. Il est vrai que le marché est réellement inondé par les templiers. Il y a tout d'abord le graphisme de ce dessinateur chinois qui fait des merveilles avec un trait dynamique et expressif. Les couleurs ne sont pas en reste. Bref, la qualité est au rendez-vous. Pour autant, ce titre n'est pas très connu. Il n'y a pas eu de grande publicité lors de sa sortie. Les auteurs ont sû construire un récit avec des personnages qui ont du charisme et qui s'inscrivent dans une réalité historique bien définie. Et puis, cette audace de se rapprocher d'un démon de style Alien ou Prédator a retenu toute mon attention. On pourra sans doute regretter les nombreux flash-back qui rende ce récit très difficile à appréhender par moment. Il faut impérativement suivre le fil au risque de se perdre dans ces catacombes et ne plus se relever. C'est le gros point noir de cette série... Au final, on a une oeuvre ésotérique tout à fait originale et d'une richesse plutôt rare.

25/01/2015 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Cette dernière page à la fin du T1!! Je me suis dit que la suite prendrait une dimension à laquelle je ne m'attendais pas...et finalement non, on en revient à du fantastique classique. J'avoue avoir été un brin déstabilisé par tout ça mais au bout du compte je n'ai pas boudé mon plaisir. Parce que quand même il y a de quoi s'en mettre sous les yeux. Tout d'abord le dessin qui est franchement d'une puissance à faire pâlir; Zhang a un style où le mouvement est vraiment d'un très bon rendu. L'histoire déjà résumée auparavant et malgré ses aspects foisonnants se laisse lire sans problème avec une grande fluidité. Au final une très bonne trilogie que je recommande.

16/08/2014 (modifier)
Par fab11
Note: 4/5

Quand on commence à s'intéresser à cette série on peut avoir le réflexe de se dire, encore une série médiévale-fantastique sur fond de croisade comme il y en a eu énormément, mais finalement au fur à mesure de notre lecture on ne peut qu'être enthousiasmé, comme ce fut le cas pour moi, par cette série relativement originale et prenante. Pour situer l'histoire de cette trilogie, on est à l'aube de la septième croisade, en Egypte, Guillaume de Sonnac, Grand Maître de l'ordre du Temple est l'agent secret du Pape. Avec un groupe de choc le Pugnus Templi, il doit résoudre le mystère des catacombes de la ville de Damiette où les croisés ont trouvé naguère la mort, victimes de créatures démoniaques. Effectivement, avec un tel scénario de départ on pourrait croire que l'on va retrouver une histoire mille fois abordée (j'exagère un peu), en particulier depuis quelques années, car on nous pond deux à trois fois par an, en moyenne, des histoires fantastiques se déroulant lors d'une des nombreuses croisades qui ont eu lieu durant la période médiévale. Mais voilà, on s'aperçoit rapidement que la science fiction se mêle au récit pour notre plus grand plaisir, grâce à l'apparition d'un vaisseau extraterrestre au fin fond de catacombes peuplées de créatures légèrement hostiles. Tout à coup l'histoire prend une autre tournure et nos héros doivent empêcher un groupe de fanatiques de faire ressembler notre bonne vieille Terre à l'Enfer. Tout au long de notre lecture l'on découvre le passé de chacun des personnages menés par Guillaume de Sonnac. Ceci permet au récit de durer de manière parfois presque trop importante, il faut quand même rappeler que l'intégrale contient plus de 270 pages. Par contre il vaut mieux rappeler que cette série est à déconseiller aux âmes sensibles car la violence de certaines scènes est parfois à la limite du soutenable. Pour en venir au dessin on ne peut que congratuler le dessinateur qui nous livre un graphisme étonnant. Les dessins sont somptueux et nous permettent de nous immerger dans ce récit attrayant. Alors il n'y a pas à hésiter , lancez vous dans cette nouvelle série sur les croisades où celles-ci ne sont qu'un prétexte pour nous plonger dans une histoire de complot qui pourrait mettre fin à l'humanité telle que nous la connaissons.

08/10/2012 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note : 3.5/5 Un énième histoire ayant pour cadre les croisades, les templiers et la secte des assassins, voilà qui n'est plus très original depuis quelques années dans le domaine de la bande dessinée. Celle-ci ne s'en cache pas mais joue à fond la carte de l'action grand spectacle, du fantastique et peut-être même de la science-fiction s'il faut en croire la fin du premier tome. Le tome en question est particulièrement épais. A la façon des recueils de comics au format souple, les auteurs et l'éditeur nous offrent un tome de plus de 140 pages pour un récit dense et dynamique. Cela permet de bien poser l'histoire en une soixantaine de pages puis de largement entrer dans le vif du sujet sur le reste de l'album tout en ne s'épargnant pas un gros cliffhanger en dernière page. Le dessin est de très bonne qualité. Le style de Zhang Xiaoyu est un cocktail d'influences asiatiques, comics mais avant tout européennes. Les premières planches, de par leur encrage et leurs ombrages hachurés m'ont fait penser à un mélange entre les styles de Serpieri et de Rosinski. Les personnages sont très réussis, vivants et réalistes. Les décors ne sont pas mauvais mais un peu plus lisses, plus carrés et moins attrayants. Le dynamisme de la narration tient davantage du comics à mes yeux. Et dès que l'action est de mise, l'influence du manga se fait agréablement ressentir, avec de nombreuses lignes de force et de vitesse savamment utilisées. Certains visages et personnages m'ont d'ailleurs fortement fait penser à ceux d'Otomo. Par contre, je n'aime pas l'utilisation de véritables photos pour représenter certains cieux. Cela réduit le charme du dessin et rabaisse sa qualité à mes yeux. La base de l'intrigue de Crusades est assez classique et ne surprendra pas le lecteur blasé. Néanmoins, hormis quelques flash-backs de mise en place en début d'album, la bonne narration accroche le lecteur et l'histoire se développe rapidement. Il y a un bon équilibre entre action, dialogues et réflexions. Les personnages sont sans grande profondeur mais sont plaisants. Le récit est dense, bien mené et on ne s'ennuie pas. Et vu la taille du bouquin comparé à son prix, on en a pour son argent. Quand vient la fin du premier tome, le fantastique déjà très présent semble laisser la place à de la science-fiction ce qui n'est pas sans attiser la curiosité. C'est avec plaisir que je lirais la suite. Ajout après lecture du tome 2 : Je lis le tome 2 au moment où le 3 vient de sortir, je suis un peu en retard. Quoiqu'il en soit, je baisse un peu ma note car j'ai moins accroché à celui-ci qu'au premier. L'histoire se poursuit et tient toujours la route mais son déroulement m'a paru un peu plus plat tout en étant plus brutal. L'action prend le pas sur l'originalité. Et paradoxalement, j'ai trouvé que le rythme y perdait et que l'histoire devenait moins prenante, plus proche d'une suite de confrontations viriles et sans grande saveur. Le côté énigmatique du scénario demeure cependant et la fin de l'album donne encore envie de savoir la suite, mais avec moins d'empressement que celle du premier tome.

06/01/2010 (MAJ le 05/04/2012) (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Le premier album ne paye pas de mine, mais lors de sa sortie il avait fait pas mal parler de lui. En effet à partir d'une "banale" histoire de démons et de Templiers, on se retrouve avec un thriller de toute première force. L'originalité de l'ensemble réside peut-être, avant tout, dans son graphisme. Le Chinois Zhang a, contre toute attente, un style très européen, qui me fait personnellement penser à Toppi ou à des auteurs classiques des années 70/80 comme Pierre Frisano. Et, loin de paraître vieillot, il dégage une réelle puissance graphique, qui fait qu'on est parfois assez fasciné par les cases. On est fasciné par le dessin, mais on ne se rend pas compte que le premier tome ne compte pas moins de 130 pages. Elles sont dévorées, grâce à un rythme maîtrisé, qui ne laisse pas de temps au lecteur pour souffler. Même pour la scène entre le Pape et le chef des Templiers, on ne s'ennuie pas (apparemment elle a été réécrite 10 fois). Une belle maîtrise, au service de l'efficacité narrative. Et une fin d'album qui fait basculer l'histoire dans une autre dimension, que l'on ne soupçonnait absolument pas auparavant. C'est fort, très fort. Le second tome est plus fin, et même s'il s'y passe pas mal de choses, j'ai l'impression que le récit piétine un peu. Cependant on y apprend pas mal de choses, des éléments plutôt intrigants. Le dessin de Zhang Xiaoyu est toujours présent, si particulier. Le troisième voit nombre de questions se dénouer, mais pas toutes. C'en est même un peu frustrant, mais en même temps ce n'est pas forcément intéressant. Ce troisième tome comporte donc son lot de révélations, savamment distillées, pour un final assez spectaculaire. Une série plutôt pas mal mêlant mysticisme et histoire. Nul doute que l'immense documentation du co-scénariste Izu a été bien rentabilisée avec cette drôle de série.

23/03/2010 (MAJ le 24/03/2012) (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5

Je ne sais pas sur quel pied danser avec cette bd, je suis vraiment tiraillée, je la trouve distrayante et en même temps ennuyeuse, belle et un peu laide. Alors voyons : Ce que je n'aime pas : le thème des templiers sur fond de fantastique c'est devenu fatigant comme scénario. La présentation des personnages extrêmement longue qui s'étale sur presque tout le tome, d'où mon ennui. De plus ceux-ci sont peu attachants et plutôt froids, la grande majorité d'entre eux a trop de caractère et cet excès de confiance en soi ne me plait guère. Graphiquement les hachures innombrables enlaidissent un peu les planches et les chevaux sont la plupart du temps totalement ratés, on dirait des poneys et encore… ce qui est étonnant vu la beauté du reste. Ce que j'aime : la double planche finale qui ouvre sur un suspense inattendu et haletant, c'est quand même peu sur 137 planches, mais quelle planche ! Les couleurs magnifiques, le mouvement des personnages, les visages, les costumes, les perspectives parfaites. La taille des cases très grandes permet une immersion immédiate dans l'histoire. La facilité de lecture, c'est assez fluide, même avec les allers-retours dans le temps. Le prix, qui est plus que correct vu l'épaisseur de l'objet. Au final, ce n'est que le tome un, je lui laisse donc une chance de m'épater avec une suite vraiment originale et puis cette dernière planche m'a vraiment mis l'eau à la bouche. Tome 2 La série s'arrête là pour moi. Je pensais qu'elle prendrait un chemin résolument SF et changerait de décor, c'est ce que laissait présager la planche qui clôt le premier tome, mais elle reste ancrée dans la période médiévale. J'avais trouvé le tome 1 trop long, celui-ci m'a gavée dès les premières planches, se trainant les miches dans le même univers.

06/01/2010 (MAJ le 24/02/2011) (modifier)
Par Tomeke
Note: 4/5

Crusades ne m’a pas vraiment intéressé à sa sortie. Je l’ai rapidement catalogué dans la panoplie d’histoires de croisades auxquelles le lectorat a droit. Oui mais voilà, après avoir lu les avis positifs des membres de ce site, je me suis décidé à le demander au père Noël du site ! J’avais envie de changement dans ma lecture actuelle ; retrouver une bonne histoire de chevaliers avec son lot de quête fantastique, de combats bien sanguinolents,… En outre, le dessin et la colorisation sont réussis. La mise en page est dynamique. Voilà qui est fait : l’histoire est très divertissante, le rythme est soutenu, les combats sont bien mis en page et les personnages sont singuliers. J’ai passé un excellent moment de lecture. Il est également à noter que le récit prend une tournure pour le moins inattendue à la fin du premier album. Le second volume continue la bonne lancée du premier opus. Seul bémol : un second tome nettement plus maigre en termes de planches que le premier volume… Pourquoi ne pas avoir équilibré cela dès le début ? Les auteurs voulaient-ils sentir l’accueil du public du premier tome, et avoir bien rempli celui-ci pour lancer la série ? C’est l’impression que cela me donne. Hormis ce détail, je vous recommande cette série. C’est un bon moment de divertissement qui offre quelques surprises. L’action est présente et le récit devrait plaire à un large public. Vivement la suite !

28/12/2010 (modifier)
Par jurin
Note: 3/5

Etonnant : trois tomes pour le prix d’un ! Le dessin est bien travaillé, les doubles pages sont magnifiques, un travail de grande qualité de Zhang Xiaoyu. Seul bémol : la couverture plus que quelconque. L’histoire est bien cadencée (temps et lieux) mais cette histoire politico-religieuse de monstres en sous-sol égyptien me laisse perplexe. La dernière double page de l’album est intéressante, tiens... je pense à Christophe Bec. Pour l’instant je mets trois étoiles en espérant que le récit devienne plus dynamique.

01/05/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Après la lecture du premier tome. La première chose qui marque avec cette BD est son prix aux antipodes du classique grand format 46 pages à 13 euros. Ici le format est identique et en couleur mais on a 132 pages pour moins de 15 euros... Que l'on ne s'y trompe pas, cela n'est pas au détriment d'intérêt ou de quoique ce soit. Le dessin est superbe mais je comprends que l'on puisse reprocher les hachures omniprésentes. Je m'y suis accommodé pour ensuite l'apprécier. L'univers est bien construit, les lieux sont bien définis, les personnages complexes ont conservé une partie de leurs secrets. Le scénario est relativement original, voir déroutant dans la tournure que prend le final. La lecture fut plaisante et vraiment divertissante. Dans "Crusades", c'est comme dans le cochon, tout est bon !!

25/03/2010 (modifier)
Par Esteban
Note: 4/5

Il m'a fallu un tout petit peu de temps pour vraiment apprécier le dessin, mais une fois l'adaptation faite, force est de constater qu'il est superbe! Quant à l'histoire, il est intéressant de voir comment l'auteur a su créer une histoire typique d'héroic fantasy (le groupe classique d'aventuriers) dans un contexte historique, celui des croisades. Et ca fonctionne! Ensuite, la BD se termine par un twist particulièrement excitant, qui donne envie de voir la suite! Bref, l'une des bonnes surprises du moment!

02/02/2010 (modifier)