Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Hanté (Soleil)

Note: 2/5
(2/5 pour 5 avis)

9 histoires de fantômes.


Auteurs italiens Christophe Bec Collectif École européenne supérieure de l'image Fantômes La BD au féminin

Quel est le lien entre un caveau de l’île de la Réunion où les cercueils bougent mystérieusement, une caverne des Alpes devenue selon les légendes locales le repère du Diable, le Colisée souillé du sang de ses valeureux gladiateurs, les immeubles dévastés par les bombes de Sarajevo, un U-Boot en perdition de la Première Guerre mondiale, un équipage hollandais qui séme la terreur, un temple perdu dans la forêt amazonienne à l’époque des conquistadors et une maison blanche de la petite ville minière de Carmaux en Aveyron ?… Ce lien étroit, ce sont neuf histoires courtes de la collection Hanté, réunies en un seul et même album. Texte : Editeur.

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Juin 2008
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Hanté (Soleil)

23/06/2008 | Alix
Modifier


Par Ems
Note: 2/5

Le problème avec les BD collectives réside toujours dans la disparité des récits proposés. Cette disparité est surtout criante au niveau des graphismes, où chacun trouvera à redire mais devrait également trouver un style qui lui plait. Pour les scenarii, on a souvent du déjà vu, je regrette le manque de développement de certains, en fait ils s'apparentent à des courtes nouvelles. L'ensemble se lit mais n'apporte pas le plaisir que l'on attend à juste titre. Plus que dispensable.

25/03/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J'aime bien les histoires de fantômes même quand ce sont des histoires courtes, en général. Mais sincèrement, ce recueil ne m'a pas convaincu du tout. Globalement, même s'il est inégal suivant les auteurs, le dessin n'est pas mauvais. Il est même parfois très bon sur certaines histoires de ce recueil. Mais par contre, les récits sont d'une grande platitude et n'ont aucun charme à mes yeux. Ils sont soit trop courts, soit médiocres, soit ils sont tout simplement... sans intérêt. Les ambiances n'arrivent jamais à s'instaurer. Les histoires de fantômes n'y ont aucunement la saveur de ces histoires qui donnent des frissons ou marquent l'esprit. Seule l'histoire sur Sarajevo m'a un petit peu plu même si je la trouve trop bavarde. Et j'ai plutôt apprécié aussi le décor original de l'histoire de la fille-mère fantôme sur l'île de la Réunion. Pour le reste, franchement bof.

12/07/2008 (modifier)
Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Mon sentiment se rapproche de ceux exprimés par Alix et Spooky. Ce recueil d’histoires courtes sur des phénomènes paranormaux liés aux fantômes ne m’a pas vraiment convaincu. Comme dans tout recueil, il y a du bon et du moins bon. De grandes pointures se sont associées au projet mais sans forcer sur leur talent et le résultat s’en ressent. Le dessinateur qui m’a le plus convaincu est encore un inconnu, Hervé Duphot, pour "U-65" qui a un trait proche de celui de Bonhomme. Dommage que ce récit m’ait été trop hermétique. Sinon, "Star Luda", le récit se passant à Sarajevo, est sans conteste le plus abouti. Les autres récits sont soit trop convenus, soit trop bref, soit peu compréhensible. Une histoire de convaincante sur neuf, c’est bien maigre . . . Bref, un album dispensable.

10/07/2008 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Je suis également déçu par ce collectif. Delcourt a fait ses Véritables légendes urbaines, Soleil a voulu contrer en nous livrant des histoires de fantômes. Mais ces histoires, qui partent dans tous les sens, n'offrent que peu d'intérêt. D'abord, comme l'a soulevé Alix, certaines "fins" n'en sont pas, on cherche vainement une conclusion au récit. Bien sûr, le but n'est pas de proposer une explication rationnelle aux apparitions de fantômes, mais un minimum de recherche dans l'écriture aurait permis une meilleure appréciation. Sur le plan du graphisme, c'est assez diversifié. Même s'il n'y a pas vraiment de style immature, il y a en a un peu pour tous les goûts, puisque dessinateurs chevronnés (Mottura, Peynet, Springer), côtoient débutants. Pas grand-chose à en dire cependant, l'ensemble ressemblant trop à une oeuvre de commande pour que les dessinateurs forcent leur talent.

23/06/2008 (modifier)
Par Alix
Note: 2/5
L'avatar du posteur Alix

Christophe Bec fait son grand retour chez Soleil, en tant qu’auteur, avec la série Deus, mais aussi en tant que directeur de collection, avec la collection « Hanté », dont voici le 1er volume (4 titres sont prévus en 2008.) Ce 1er titre est un album collectif comprenant 9 histoires courtes. Christophe Bec a scénarisé 3 de ces 9 histoires. Le résultat me laisse perplexe. Le thème des fantômes, des âmes coincées entre la vie et la mort pour une raison ou pour une autre, est assez éculé. Or si ces différentes histoires sont bien faites, elles n’innovent pas vraiment, ni sur le fond, ni sur la forme. Certaines sont vraiment trop légères (comme la 1ère), alors que d’autres se finissent en eau de boudin (en tout cas je n’ai pas saisi tous les dénouements, ce qui est un peu frustrant !). Seule l’histoire se déroulant à Sarajevo m’a vraiment convaincu et touché. Je vais peut-être faire enrager les amateurs de BD, mais je trouve quand même que les histoires angoissantes, de suspense, de fantômes, etc… fonctionnent mieux en film ou en roman, et qu’il est toujours difficile de retranscrire ce genre d’émotion en BD. Non ? Bon cela étant dit, les amateurs d’histoire de fantômes apprécieront sûrement ce recueil au dessin très léché et varié. Je pense juste que les autres risquent de trouver ça un peu léger. Les autres tomes de la collection « Hanté » seront des one-shot. Une histoire unique sur 48 pages permettra peut-être aux auteurs de développer des intrigues plus intéressantes et poussées que les 9 « nouvelles » de ce recueil.

23/06/2008 (modifier)