Les véritables légendes urbaines

Note: 2.64/5
(2.64/5 pour 14 avis)

Le principe de cette nouvelle série est très simple : dans chaque album, quatre légendes urbaines sont racontées chacune par un dessinateur différent. Qu'est-ce qu'une légende urbaine ? Une rumeur, une de ces histoires terrifiantes dont on aime se dire qu'elles sont vraies. Chaque nouvelle est scénarisée par Corbeyran et Guérin mais chaque fois un dessinateur différent.


Collectif Corbeyran L'horreur en bande dessinée

Le principe de cette nouvelle série est très simple : dans chaque album, quatre légendes urbaines sont racontées chacune par un dessinateur différent. Qu'est-ce qu'une légende urbaine ? Une rumeur, une de ces histoires terrifiantes dont on aime se dire qu'elles sont vraies. Chaque nouvelle est scénarisée par Corbeyran et Guérin mais chaque fois un dessinateur différent. Tome 1 : Le Gang des phares (Formosa) : Le rite d’initiation d’un gang consiste à envoyer le candidat sur les routes envoiture, la nuit et tous feux éteints. Le premier véhicule qui lui fait des appels de phare doit être envoyé dans le décor. Elle nous est racontée par un futur membre de ce gang… La Baby-sitter (Guérineau) : Une baby-sitter le soir, une fois qu’elle est seule, reçoit un coup de téléphone. La voix lui demande si elle est allée voir le bébé. La tension monte au fur et à mesure des appels. La baby-sitter appelle la police, qui in extremis, lui apprend que les appels effrayants viennent de la maison... Le Portable (Damour) : Deux amies en colocation. Une des deux sort. L’autre prévoit une soirée plateau-télé. Mais on gratte à la porte, bruit bientôt suivi par des grognements et cris étouffés… Terreurs nocturnes (Henriet) : une petite fille est sujette à de violentes angoisses nocturnes. Elle ne parvient pas à s’endormir, ou est réveillé par d’horribles cauchemars… Jusqu’au jour où ses parents lui offrent un chien, qui, dormant à côté d’elle, la rassure complètement. Les années ont passé et une nuit où elle est seule, elle est réveillée par des bruits réguliers…

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Février 2007
Statut histoire Histoires courtes 3 tomes parus
Couverture de la série Les véritables légendes urbaines
Les notes (14)
Cliquez pour lire les avis

01/02/2007 | ArzaK
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Il y a un crocodile dans les égouts, etc, etc, tout ça est bien marrant mais je crois avoir passer l'âge de ces trucs, D'ailleurs à y regarder de plus près ce qui nous est proposé ici ne sont pas tant des légendes urbaines que des histoires à la mode Contes de la crypte et consorts. Alors bien sur ça ne fait pas peur et à vrai dire on sent venir les choses à tellement de kilomètres de distance que l'effet de surprise s'en trouve grandement atténué. Attention pour autant tout n'est pas à jeter dans cette trilogie grâce au talent de différents dessinateurs qui se succèdent aux pinceaux. Dans un style très nord américain certains se distinguent mais c'est le lot de ce type de projet, écrit et dessiné à plusieurs mains. Je ne conseille pas l'achat mais une lecture en emprunt est plus qu'envisageable, l'ensemble malgré mes reproches tenant la route et sait rester divertissant.

25/09/2016 (MAJ le 25/09/2016) (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Je ne sais pas trop quoi penser de cette série sur les légendes urbaines. J'aime bien lire des légendes urbaines de temps à autre et cela ne me fait pas très peur. D'ailleurs, j'ai trouvé la présentation de la série ridicule. L'éditeur essaye de faire croire que c'est terrifiant alors que ça ne l'est pas du tout. Je ne pense pas que la bande dessinée peut fait très peur sauf peut-être avec les enfants qui ont peur facilement. Sinon, les histoire se laissent lire et j'en ai trouvé certaines pas mal. J'ai même été très surpris en lisant la fin de deux histoires. Je regrette toutefois que le scénariste reprenne autant de légendes bien connues ou que je connaissais déjà. Je pense qu'il y a assez de légendes urbaines pour faire quelque chose de surprenant. Je ne pense pas qu'on a besoin d'une autre version de la baby-sister harcelée par un psychopathe ou du type qui trompe sa femme alors qu'il se passe quelque chose de terrible à son travail. Cela a fait baisser mon plaisir et c'est dommage parce que certaines histoires sont très bonnes.

28/04/2012 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Lecture divertissante et sympathique… Mais décidément et malgré les avertissements placardés au début du T1, ce n'est pas du tout angoissant (d’ailleurs, est-il réellement possible de faire peur avec une BD ?). Ce que j’aime bien c’est d’une part la structure en courts récits et d’autre part ce personnage récurrent, incarnation de « la rumeur », qui nous présente les histoires en s’adressant directement à nous… Malheureusement, ces deux aspects ont leur revers : les histoires ne sont pas du tout développées, les faits sont exposés sommairement, et en moins de 10 pages on a la chute. Du coup, les histoires sont beaucoup moins « impressionnantes » que la publicité qui en est faite par ce personnage au début et la déception ou simplement l’apathie sont souvent au rendez-vous. Graphiquement, j’ai été agréablement surprise : chaque nouvelle a son dessinateur attitré et la qualité est au rendez-vous. Berlion dans le tome 3, mais aussi Djillali Defali qui m’a étonnée dans le tome 2 (alors que j’avais été vraiment déçue par son dessin dans « Uchronie[s] - New York »), j’ai bien aimé aussi le style Amérique des années 50-60 très kitch du gang des phares (T1). Pas mal sans plus au final : quelques points forts comme le dessin, la structure des albums, le personnage de la rumeur qui s’adresse directement au lecteur et quelques bonnes idées en général, mais ça manque clairement d’intensité pour être réellement prenant… A noter tout de même une augmentation de la qualité au fil des tomes. A emprunter sans hésiter, pour l’achat je suis plus réservée.

28/09/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

N'avez-vous jamais ressenti un picotement bizarre en vous assayant dans le métro ou au cinéma ? Si tel est le cas, courrez vite à l'hôpital le plus proche pour faire un dépistage du sida ! Voilà le concept des véritables légendes urbaines. Effrayant n'est-ce pas ? Même pas peur ! Pas un seul frisson d'effroi ! Rien ! Ces quatre nouvelles se lisent vite. Et sont vite oubliées. Sincèrement, je crois que l'idée de ces légendes urbaines était très intéressante au départ mais elle a été assez mal exploitée en l'occurrence. Il ne s'agit pas de fouiller les poubelles des peurs de l'humanité, encore faut-il bien les retranscrire sur les planches ! Ressusciter un genre disparu demande beaucoup d'adresse même pour un scénariste aussi talentueux que Corbeyran. Cependant, j'ai l'impression que l'auteur a corrigé son tir lors de la sortie du second opus. En effet, ce dernier a beaucoup plus de consistance que le premier. Il y a des histoires vraiment flippantes. J'avoue avoir eu un faible pour "l'hospitalité du sud" et celle concernant les attentats du 11 Septembre. J'ai bien aimé le test psychologique également : cela m'a rassuré de ne pas avoir répondu juste ! En effet, bon nombre de tueurs ayant subi ce test ont répondu à la question de la même manière... Le troisième tome semble réellement confirmer que la série se bonifie avec le temps. Du coup, je suis passé de 2 étoiles à un bon 3. C'est le genre de série qu'il faut lire entièrement pour se faire une idée. Beaucoup de lecteurs se sont arrêtés au premier tome ce qui explique une notation majoritaire à deux étoiles. On fustige souvent les avis impatients et je comprends maintenant pourquoi. Conseil : ne pas se laisser impressionner et tenter la lecture. Tome 1: Tome 2: Tome 3: D'où ma moyenne à

10/08/2007 (MAJ le 26/09/2010) (modifier)
Par Telechamp
Note: 2/5

La première chose que voulait faire cette BD : la peur, elle voulait nous procurer la peur, eh bien, c'est raté ! Je n'ai pas été une seule fois angoissé, à aucun moment, ce sont des histoires de sérial killer, de tueur fou, mais à aucun moment il n'y a du fantastique ! Avec la couverture de la Bd, on aurait pu fortement le suspecter ! Mais ce n'est pas un problème, on a l'impression que c'est trop classique (Scream, Terreur sur la ligne... ou encore bon nombre de films de psychopathes). Les dessins, ma foi, ne sont pas mal, même si on a un sentiment de déjà vu. Le pire, c'est que cela ne fait pas du tout peur ! Vraiment dommage, car le titre est pourtant très attirant, dans le genre. Je conseille d'urgence les 3 tomes de la série Comptine d'Halloween, classique mais TRES TRES EFFICACE ! Voilà, les véritables légendes urbaines valent pour moi : 2/5, et je ne conseille pas du tout cet achat !

15/10/2008 (modifier)
Par yOyO
Note: 3/5

Pfff... Mouais... J'ai un avis très mitigé après lecture du tome 2 que j'ai acheté d'occasion. Il est clair que Corbeyran et des têtes d'affiche ça fait rêver, mais l'ensemble reste moyen. Le concept est original, ça n'a pas été désagréable à lire, les graphismes et les couleurs sont jolis. Mais bon c'est vrai que raconter des anecdotes fantastiques ne pèse pas sur le fait de rencontrer une BD culte. L'ensemble est moyen mais pas déplaisant. Si j'avais payé plein tarif je ne dirait peut-être pas la même chose. A réserver aux fans de Corbeyran.

29/03/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Quatre récits pour le prix d'un avec des noms de la BD, ça donne envie !!! Et pourtant, l'essai semble raté. Les histoires sont trop courtes et ne permettent pas un développement suffisant. Graphiquement, c'est globalement moyen. L'ensemble est vite expédié pour le lecteur, et donne l'impression que les auteurs en ont fait de même avant nous.... A oublier.

26/12/2007 (modifier)
Par Brotch
Note: 3/5

Les véritables légendes urbaines… Whaou, ça promettait d’être dans la veine du film « Urban legend ». N’ayant pas énormément accroché à la trame principale du film, je m’attendais à ce que la bd n’ait pas une trame passionnante, mais soit maintenue par les quelques histoires courtes qui en étaient le coeur. Mais, ce fut plutôt le contraire… En effet, un personnage en imperméable, affublé de lorgnons ronds, narre les quatre premières légendes. Une atmosphère sombre, angoissante nous saisit dès que nous l’apercevons. Cela est d’ailleurs particulièrement bien transmis sur la couverture de l’album. Ce personnage qui fait froid dans le dos lorsqu’il parle, (peut-être responsable de toutes ces fables ?) n’est hélas pas suffisant au souffle rauque nécessaire à l’avènement de cette bd. Quatre contes ne suffisent pas ! -La baby-sitter-, -le téléphone portable-, et -le gang des phares-, ont à mon avis un scénario archi connu, or l’intérêt de ces histoires réside aussi dans le suspens. Coup d’éclat pour -terreurs nocturnes- dont le texte m’a agréablement surpris. Question graphique, j’approuve le choix de différents dessinateurs, chacun dans leur style pimente le récit. Cette fois c’est le dessin de Guérineau qui illustre parfaitement la terreur (possible que ce soit son trait pour le personnage principal que je préfère). Chapeau à Formosa qui, s’il traite de manière plus légère le récit, rappelle un style comics : l’encrage et la couleur sont vraiment réussis. Mais une légende vit par le fait qu’on la raconte, qu’on l’imagine et la transforme. On se l’approprie. Dans ce but, j’aurais préféré qu’un auteur fixe ait été choisi pour dessiner le narrateur, ainsi on aurait plongé plus aisément dans chaque histoire. En attendant la suite, je ne conseillerais pas l’achat de cette bd. Selon moi elle marchera bien mieux en recueil d’une douzaine d’histoires. Encore que treize serait certainement encore mieux, yek yek yek…

08/08/2007 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Je suis quand même déçu par cet album... Corbeyran est un auteur dont le talent, dans les domaines du thriller et du fantastique, n'est plus à prouver. Mais ce talent a un revers : la dilution dans les déclinaisons sans saveur. Ainsi ce tome se veut un recueil de légendes urbaines, avec pour ambition de nous faire frissonner... Le pari est complètement perdu, puisqu'aucune des histoires n'a réussi à faire frémir ne serait-ce qu'un seul de mes nombreux poils. Pourtant le casting était de qualité. Des gens comme Damour ou Guérineau ont beaucoup de talent... Mais avec des histoires totalement fades, il n'y a rien à faire... Bref, un gros ratage, probablement dû au fait que ça ressemble à un album de commande...

11/04/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Un premier tome ou j'aurais dû -(peut-être)- frissonner.... Tu parles !... Et pourtant, Corbeyran -scénariste prolifique s'il en est (un peu trop ?...)- est aux commandes. Il a ainsi adapté la mise en scène de certaines légendes urbaines qui -il est vrai- ont déjà souvent été interprétées moult fois au cinéma. J'ai ici eu affaire à l'adaptation de quatre légendes où, à la réalisation graphique de chacune d'elles, j'ai trouvé un dessinateur différent. Est-ce que l'on peut appeler cela de la "grande BD". Je ne pense pas, bien que l'ensemble se lise sans déplaisir. Quant à avoir été "effrayé" par la teneur de cette compilation, même les éventuelles âmes sensibles pourraient s'en moquer comme de leur première visite chez le dentiste. Intéressant ?... mwoui... Indispensable ?... Non pas. Ca se lit, mais on ne s'y attarde pas vraiment après avoir refermé l'album. Bien aimé : l'histoire de la baby-sitter.

11/04/2007 (modifier)