Clin d'oeil

Note: 3.14/5
(3.14/5 pour 14 avis)

Clin d'oeil, ce sont des gags en une planche, souvent muets et d'une seule case.


BD muette Journal Tintin

Sans thème spécifique, les gags de clin d'oeil ont ravi pendant de nombreuses années les lecteurs du journal de Tintin. Ce sont généralement des gags en pleine page, sans commentaire. Les seuls exemples que j'ai trouvés sur le net ne font malheureusement pas vraiment honneur à la série... ils ne sont pas vraiment marrants :-( , dans l'ensemble, c'est bien meilleur!

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1981
Statut histoire Strips - gags 8 tomes parus
Couverture de la série Clin d'oeil
Les notes (14)
Cliquez pour lire les avis

25/03/2002 | Steril
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

J’ai découvert un peu sur le tard cet auteur via cette série, et c’est plutôt une bonne pioche. Je vous en recommande en tout cas la lecture. Pas d’histoire ici, on est à la limite de la BD, puisque ce sont généralement des dessins pleine page (parfois plusieurs sur une page mais c’est plus rare), le plus souvent muets – même si parfois une bulle permet à l’un des protagonistes d’agrémenter l’humour de mots). Les amateurs de Voutch, Quino ou Mordillo (surtout ce dernier pour les décors, un peu arrondis et quasi stylisés parfois) trouveront sûrement cette série à leur goût, même si l’humour développé ici par Ernst ne ressemble totalement à aucun d’entre eux. Il y a un peu d’absurde, un chouia d’humour noir parfois, de la poésie, du dérisoire, Ernst joue souvent sur des petits riens du quotidien, et n’hésite pas à revenir sur un gag, pour exploiter toutes les idées qui lui sont venues à propos d’une scène, d’une image (voir la statue de la liberté par exemple). Je n’ai jamais éclaté de rire. Mais aucun gag ne m’a réellement déçu, et ils m’ont quasiment tous fait sourire. On lit Ernst comme on respire la bonne humeur. Alors, c’est sûr, il n’est pas nécessaire de tout acheter, mais un ou deux albums peuvent égayer la bibliothèque d’un amateur d’humour, car Ernst, sans être hyper original dans les thèmes abordés, développe un humour de qualité. Note réelle 3,5/5.

11/09/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Serge Ernst arrive dans le journal Tintin en 1975 avec sa rubrique Clin d'oeil ; j'ai tout de suite été fan. Comme pour Mordillo et Serre, ce n'est pas de la BD traditionnelle, plus proche du dessin humoristique, mais comme certains gags étaient construits soit en pleine page, soit en 2 ou 3 grandes cases faisant la hauteur de page, ça peut aussi se rapprocher de la BD. Ce qui est très bon dans ces gags, c'est non seulement la débordante imagination de Ernst, car il y a eu matière à 8 albums quand même, mais surtout la variété dans les différents types d'humour : le gag peut traiter de l'humour noir, comme il peut aborder un absurde bon teint, ou encore approcher un humour plus basique ; le tout est enrubanné d'une certaine poésie qui donne un charme étrange à ces pages. Ca peut avoir quelques points communs avec les thèmes de Mordillo, mais c'est suffisamment original pour mériter une attention ; la lecture est rapide comme pour tout dessin d'humour, mais là aussi, comme chez Mordillo, on y revient car c'est un régal pour les yeux de scruter chaque dessin pour détailler les petits personnages ronds, les éléments de décor, le jeu des couleurs dans des gammes de vert, de bleu, de rose.... Un dessin soigné, précis avec un humour qui fait mouche à tous les coups. Un album ou deux, c'est un remède contre la morosité.

05/12/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série qui ne mérite pas de tomber dans l'oubli. Je trouve que le dessin (surtout au niveau des couleurs) et l'humour d'Ernst sont bien mieux ici que dans Les Zappeurs. L'humour ne me fait pas hurler de rire, mais j'aime bien comment il varie les différents styles d'humour. Par exemple, j'ai trouvé certains gags poétiques et d'autres maîtrisaient bien l'humour noir que j'aime. Ce que j'ai surtout apprécié dans cette série c'est l'imagination de l'auteur. Je ne savais jamais ce que j'allais lire ensuite et j'aime quand un auteur me surprend comme ça.

09/07/2012 (modifier)

J'aimais beaucoup clin d'oeil, car ce sont des gags le plus souvent drôles, originaux, et fins. En plus, c'est beau, même si c'est un peu vieillot maintenant. Les couleurs sont raffinées, qualité rare pour des dessins humoristiques en une page. Chose que j'apprécie beaucoup, c'est que ça reste drôle même pour un adulte. La série n'a donc pas trop perdu avec l'âge. Quelques petites ombres au tableau: l'inconstance de la qualité des gags, et, surtout, ce genre de BD ne supporte pas très bien le montage en album. C'est vraiment un produit de magazine, car ça doit se savourer à petites doses. C'est ce qui m'en fait déconseiller l'achat. (92)

19/11/2011 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

La série est relativement inégale mais offre tout de même pas mal de gags absurdes du meilleur cru. De plus, mine de rien, les planches sont plus riches qu’elles n’y paraissent et offrent régulièrement, en plus du gag principal, un petit … clin d’œil sympathique sans être hilarant. L’avantage de ce concept, c’est que, si l’on n’aime pas un gag, on peut vite passer au suivant. L’inconvénient, c’est que l’on se lasse très vite de ce style et qu’il me serait assez pénible d’enchainer la totalité de ces tomes. Autant dans un magasine, à raison d’un gag par semaine, ce concept me plait énormément (je « lisais » toujours ce gag dans le journal de Tintin, l’appréciant plus ou moins mais ne passant jamais outre), autant lire un album entier, malgré l’originalité de certaines illustrations, se révèle largement suffisant. Côté esthétique, j’avoue grandement apprécier le style de Ernst. Ses personnages, souvent flegmatiques, ne sont pas sans me rappeler ceux de Mordillo par leur absence d’expressivité. Et c’est bien souvent ce décalage entre une situation absurde (et même à l’occasion cruelle) et l’apparente apathie des personnages qui est à l’origine de mon rire. Faut-il parler de bande dessinée ? On est à la limite, mais je dirai quand même oui car de nombreux gags se développent sur plus d’une case. La série mérite t’elle d’être acquise ? A nouveau, je pense que oui, car on ne retrouve pas ces gags sous forme de poster (contrairement à ceux de Mordillo) et la qualité moyenne est tout de même plus qu’honnête. De plus, si votre conjoint(e) a l’habitude de monopoliser les toilettes un album à la main, ceux de cette série ne lui fourniront pas d’excuse pour les monopoliser trop longtemps. Pour cette raison, ces clins d’œil peuvent constituer le cadeau idéal. Pas mal, franchement pas mal ! Cette lecture ne vous prendra pas de longues heures, mais il se peut bien que, comme moi, vous y reveniez régulièrement, retrouvant avec plaisir certains excellents gags absurdes.

04/03/2010 (modifier)
Par tolllo
Note: 3/5

Heureusement les gags sont bons !! Heureusement parce que les gags en question ne sont généralement qu’en une grande case par page soit en gros 45 gags à tout casser, je dirai que c'est un GROS clin d'œil... Mais certains sont bons, voir même, très bons. Curieusement on prend plaisir à les relire régulièrement, bien qu'ils aient tendance à disparaître de la circulation. La qualité des gags ne faiblit pas, ca aussi s’est une bonne chose évidemment ce n’est pas une série à rallonge. Cette série joue avec pas mal de choses, quitte à détourner la publicité de son but premier. Mais sa principale motivation est l'apologie de l’absurde, il faut donc aimer, et si vous étés hermétique à ce genre, les gags vous passerons bien loin au-dessus de la tête. Je ne sais pas si cette série est encore éditée mais si vous passez devant n’hésitez pas à feuilleter une ou deux pages. Cela se lit vite mais c’est bon. Je ne conseille pas l’achat, tout simplement car je trouve que cela se lit quand même trop vite… en occasion pourquoi pas… 13.5/20

02/03/2009 (modifier)
Par narvik
Note: 2/5

"Clin d'oeil" est pour moi plus un recueil de dessins humoristiques qu'une bd. Néanmoins, en parcourant un album de cette série, je ne retrouve pas le charme d'en avoir une sur le quatrième de couverture du journal Tintin. En effet, même si beaucoup me font sourire quand je les observe une à la fois, en album, ça ne passe vraiment pas: même en prenant son temps, on le termine en une dizaine de minutes, et ce n'est pas terrible. Et puis c'est le genre d'albums qu'on ne relit pas: une fois les "chutes" des dessins connues, l'album n'a plus d'intérêt...

19/07/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Je lisais (enfin je regardais puisque ce sont des gags muets le plus souvent) ces illustrations d'humour dans le journal de Tintin à l'époque. Je trouve l'humour assez sympa, souvent ironique, un peu sadique voire insolent. Bref, c'est marrant le plus souvent. En outre, je trouve les dessins en eux-mêmes jolis comme tout. Les compositions des planches sont très réussies et les couleurs souvent excellentes. L'humour et le style a un peu vieilli mais ça reste très sympa.

24/09/2004 (modifier)
Par Gaendoul
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaendoul

J'ai toujours bien aimé ce style de bd (voir une bd que j'ai postée : "carnet de croquis"). Et les gags sont bons, assez fins (ce qui nous change des zappeurs, bwerk), et les dessins ont la patte Ernst, c'est-à-dire qu'on les reconnaît tout de suite quand on les voit. (J'avais d'ailleurs eu un 15 en espagnol pour une illustration, en fait la couverture du tome 8 :D) A lire...

21/07/2003 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Ce n'est pas à proprement parler de la bd, car chaque planche se limite à une scène humoristique. Comme l'a souligné Steril, les dessins sont plutôt bon dans le genre, bien meilleur en tous les cas que la série actuelle de Ernst, "les Zappeurs". C'est vite lu, mais les gags sont souvent bien trouvés. De quoi passer un bon moment donc, mais l'achat ne s'impose pas non plus, sauf si c'est une super-occaz. ;)

21/07/2003 (modifier)