Reload

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Song Yang décide de raconter la vie d'un groupe de jeunes musiciens. (En bonus, un CD 2 titres enregistré par Song Yang et Gao Jin !)


BD en musique Chine Manhua Musique Pékin Photo et dessin Xiaopan

Song Yang décide de raconter la vie d'un groupe de jeunes musiciens. De leurs débuts à la consécration de certains, il peint une histoire moderne, utilisant avec brio les différentes techniques : dessin numérique, photo, huiles, collages,etc. Inspirée de sa vie et de celle de son ami chanteur Gao Jin, voici un portrait criant de vérité d'une certaine jeunesse chinoise. En bonus, un CD 2 titres enregistré par Song Yang et Gao Jin !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Mai 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Reload
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

24/05/2008 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 2.5/5 Comme un peu trop souvent dans les parutions chinoises de Xiaopan, cet album vaut davantage pour ses prouesses graphiques que pour son scénario. Song Yang est en effet un graphiste aussi doué qu'éclectique. Il en avait déjà fait la preuve dans Wild animals et Matous et pingouins. Et il nous offre dans Reload plus de 150 planches où il change de technique pour quasiment chaque case, alternant le réalisme et les caricatures, le monochrome et les couleurs pétantes, les crayonnés et l'informatique, les collages photonumériques et autres incrustations de textes. Le tout est en outre entrecoupé d'illustrations pour une ambiance rappelant certaines affiches et couvertures de CD rock. Le cocktail est très hétéroclite et pourra rebuter certains mais la mayonnaise visuelle prend plutôt bien, il y a du talent et de la sincérité derrière ces planches. Le récit, quant à lui, est celui d'une poignée de jeunes gens venus à Pékin pour vivre de leur passion pour la musique, formant un groupe rock avec ses hauts et surtout ses bas, la séparation, le manque de succès, les petits boulots et les études à côté, les engueulades, etc. Jusqu'au jour où la chance est offerte à l'un d'entre eux d'intégrer un groupe célèbre au risque d'y perdre ses illusions et la pureté de ses rêves. L'ennui, c'est que cette intrigue c'est celle qui ressort quand on réussit à passer outre la pénibilité de la narration. Le récit est en effet raconté de manière très confuse, très fouillis, encombrée de digressions, de papotages philosophiques voire psychologiques, de sauts du coq à l'âne qui, ajoutés aux illustrations inter-chapitres, donnent l'impression que l'auteur n'utilise son récit que comme un prétexte à dessiner ce qui l'intéresse et à parler de ce qui lui passe par la tête sans vraiment vouloir suivre précisément son scénario de base. Qui plus est, ce scénario se clôture de façon tellement abrupte que j'ai dû revenir en arrière tellement j'étais surpris que l'histoire s'arrête là, sans plus de fioritures. Comme si Song Yang préférait engendrer une atmosphère "rock" et moderne à l'aide d'images, de scénettes et de textes narratifs, plutôt que raconter une histoire simplement à même de captiver le lecteur par son déroulement. En ce qui me concerne, ça n'a pas fonctionné : trop embrouillé, trop pénible à lire. A noter que l'album est accompagné d'un CD 2 titres réalisés par l'auteur et l'ami musicien qui l'a inspiré pour le personnage de Reload. C'est une musique pop-rock en langue chinoise, intéressant pour permettre de découvrir un pan de la musique de la jeunesse de Chine. Le premier titre est un peu mièvre à mon goût mais le second n'est pas mauvais du tout même s'il peine à marquer mon esprit.

24/05/2008 (modifier)