Noirhomme

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 10 avis)

Rêve ou réalité?


1816 - 1871 : De la chute du Premier Empire à la Commune Procès

Un étrange et sombre personnage vient tourmenter des hommes en proie à leurs doutes. Un jeune journaliste qui a tout quitté pour l’amour d’une femme, un écrivaillon en quête de gloire… Les poussant vers des décisions lourdes de conséquences, les guidant vers des choix qu’ils croient faire eux-mêmes, ce “Noirhomme” semble avoir ses propres desseins… mais quels sont-ils donc ?! Et qui est-il lui-même ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Juin 2007
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Noirhomme
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

29/05/2007 | elveen
Modifier


Par Pierig
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Pierig

Découvert avec elveen à l’occasion d’une séance d’expo et dédicace dans notre région, nous avons pu lire le premier tome de cette série en primeur avec 10 jours d’avance sur sa sortie officielle. Tout comme elveen, j’ai été conquis par ce premier opus de jeunes auteurs talentueux. J’ai été bluffé par la maîtrise graphique de Hamo et la narration de Morel qui signent là leur première publication. Pour situer le trait de Hamo, il est à mi-chemin entre celui de Denis Bodart et celui de Pierre Alary. La comparaison est flatteuse mais amplement méritée ! J’ai eu l’occasion de visiter une expo des planches originales et c’est vraiment du beau travail. Côté récit, Morel plonge le lecteur dans l’époque victorienne (à défaut d’une date précise) où un personnage nébuleux cherche à tirer les ficelles. Ce premier opus, d’une série qui en comptera trois, est dense, riche en événements et assez intrigante. La narration est d’une grande fluidité pour un récit non linéaire et les dialogues sont travaillés sans être pompeux. Chapeau bas ! Rarement une première publication aura atteint une telle perfection. MAJ après relecture des trois tomes Un bon récit de bout en bout. Les deux premiers opus ne laissent en rien transparaître le final qui conclut l'histoire sans doute de manière plus cartésienne qu'escompté. Mais rien n'est bâclé. C'est propre et, pour une première publication, ça reste assez impressionnant. A recommander !

30/05/2007 (MAJ le 20/08/2014) (modifier)
Par crac
Note: 1/5

En voyant les autres avis des internautes, je m'attendais à une lecture agréable. Eh bien c'est une grande déception. Pour ce qui est du dessin: il est efficace, facile à comprendre, les harmonies des couleurs sont agréables mais les visages en forme de haricot, ce n'est pas de mon goût. L'intrigue : certes, l'idée de départ n'était pas mauvaise. On regrette toutefois de nombreuses incohérences. On ne comprend pas pourquoi il était nécessaire de faire tant de victimes quand le 3e tome révèle toute la vérité. Ce qui m'a le plus déçu, cependant, c'est le très grand nombre d'anachronismes (la façon de parler des personnages, leur comportement, leur psychologie, la représentation du système judiciaire, etc.) d'inexactitudes historiques et les fautes de français. Pourquoi situer cette histoire sous la Restauration ? Ce n'était vraiment pas indispensable. La façon dont se déroulent l'enquête et le procès rappelle malheureusement le format et les procédés des séries américaines actuelles et nous font passer à côté de l'occasion de lire une bonne BD historique. Les petits clins d'oeil à la littérature de l'époque ne font, malheureusement, qu'accentuer le sentiment que quelques petites recherches auraient pu éviter de grossières erreurs.

13/08/2014 (modifier)
Par elveen
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Très bonne BD que ce premier album de deux jeunes auteurs de talent ! Le scénario, écrit par Maurel, m’a de suite captivée. La narration est fluide et si la fin arrive trop vite, c’est qu’on voudrait déjà avoir en mains la suite ! Très bien écrits, les dialogues sont riches et pleins de sens. Nous sommes entraînés, avec les personnages, dans la spirale de la vie où nos actes peuvent avoir de graves conséquences… Ce 1er tome reste énigmatique, mais entreprend de façon efficace une histoire bien pensée qui devrait être mise à jour dans les deux prochains tomes (la série étant prévue en 3 tomes). Le dessin sert très bien ce scénario, avec des personnages expressifs et des planches parfois d’une grande intensité. Les émotions des divers personnages transparaissent, et cela d’autant plus quand ils sont face au Noirhomme, qui est quant à lui figé, ce qui accentue son côté mystérieux. Ce personnage semble tout maîtriser face à des hommes perdus dans leurs doutes, leurs craintes et leurs espoirs. Riche de diverses influences, mais ayant déjà son caractère propre, le trait de Hamo est bien maîtrisé. Des figures variées, des cadrages efficaces, le tout souligné par les couleurs de Benoît Bekaert. Qui a dit qu’un premier album contenait forcément des erreurs de jeunesse ?... Voilà deux auteurs talentueux qui vont faire parler d’eux ! ----- Je revois mon avis après lecture des trois tomes. J’accroche toujours autant. Le dessin est vraiment très bon, et les quelques manques de finesse sont à mettre à charge de la jeunesse du dessinateur. L’histoire est captivante du début à la fin, et celle-ci est inattendue. Malheureusement, le dénouement m’a un peu déçue. Je m’attendais à quelque chose d’un peu plus métaphysique. Je conserve tout de même la bonne note initiale.

29/05/2007 (MAJ le 08/09/2013) (modifier)
Par Beaujo
Note: 4/5

Une bd vraiment très plaisante, tout d'abord le dessin vraiment agréable où chaque personnage est clairement identifiable, et attachant (encore plus en dédicace ^^). Le scénario, lui, est un vraiment prenant. Ce noirhomme fascine du début à la fin du cycle. Son identité, ses motivations, le mystère demeure jusqu'au bout pour notre plus grand plaisir ! Bien que la fin m'a un peu déçu, le reste de l'oeuvre vaut vraiment le coup d’être lu. Bref un achat vraiment conseillé.

18/11/2011 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Après la lecture des avis postés sur BDT, j'ai acheté cette BD. Que dire, si ce n'est que je ne regrette pas l'investissement, bien au contraire. Si le dessin, bien que bon, ne m'a pas interpellé plus que ça, j'ai vraiment aimé l'histoire (et ses "sous-histoires"). Il est difficile de définir ce qu'est ce "Noirhomme". J'ai l'impression qu'il est le support matériel sur lequel les auteurs s'appuient pour décortiquer la psychologie des personnages dans leurs travers. Ces derniers sont tiraillés et doivent faire des choix, le Noirhomme les pousse à assumer pour le meilleur et le pire, leur envie première, fut-elle inconsciente ou préjudiciable dans leur vie quotidienne, personnelle ou professionnelle. C'est étonnant mais si sur la forme cela n'a aucun rapport, je note des similitudes avec la série Le Tueur, notamment sur l'aspect existentiel. En tout cas, je conseille vivement ce premier tome. 24/08/08 : après la lecture du second tome : confirmation de l'intérêt de cette série qui dispose d'un scénario très travaillé.

08/06/2007 (MAJ le 24/08/2008) (modifier)
Par ManuB
Note: 3/5

Ce premier tome est décomposé en 2 parties. Dans chacune, on nous conte la façon dont un être mystérieux, le "Noirhomme", entraîne un homme soit vers la folie soit vers le suicide. L'ambiance est étrange et sombre. Mais le scénario est encore beaucoup trop mystérieux. C'est d'ailleurs le principal reproche car on ne nous donne pas assez d'éléments pour avoir envie d'en savoir plus. Pour le dessin, j'aime bien le style donné aux visages des personnages, mais l'ensemble manque un peu de finesse. Il sert quand même bien l'ambiance. Il est très difficile de se prononcer sur cette série, car ce premier album ne développe pas assez l'intrigue. Il faudra attendre la suite pour ce faire une idée plus précise.

31/08/2007 (modifier)
Par Ugly
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Cette BD est franchement géniale. J'ai adoré. Les dessins sont superbes, le scénario est très bien monté. Le lecteur suit l'ensemble de l'histoire dans une ambiance de surcroît très poétique. Le Noirhomme est très bien réalisé, il concrétise bien les sentiments du personnage central. Cette bande dessinée amène beaucoup à philosopher, notamment sur la condition humaine. Vraiment intéressante et captivante. Je la conseille vivement.

02/07/2007 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

Ce premier tome de Noirhomme est un bon album. Le dessin est réussi même si ce n'est pas tellement mon style. Je trouve que le trait semble parfois un peu hésitant. L'ensemble est tout de même à un bon niveau avec des planches pas trop chargées et agréables à regarder. La colorisation est parfaite et apporte vraiment quelque chose au graphisme. Le scénario est assez mystérieux. Des hommes voient apparaître le "Noirhomme" qui semble les pousser à faire ce qu'ils ont au plus profond d'eux-mêmes. L'idée est intéressante. J'ai bien aimé l'ambiance sombre et les personnages. Mais je pense qu'il est difficile de se prononcer sur ce que va devenir la série. Les auteurs ne nous ont pas encore expliqué qui est ce Noirhomme et quel est son but, mais je suis impatient de connaître la suite et espère qu'elle sera riche en révélations. Ma note est donc une note d'attente. Je pourrai mieux cerner la série quand le tome 2 sortira et pourrai alors revoir à la hausse ou à la baisse ma notation. Malgré cela, je recommande l'achat. L'album est bon et je pense que la suite devrait suivre.

29/06/2007 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

Ce Noirhomme s’avère très intéressant, et même si je ne partage pas le grand enthousiasme de mes confrères posteurs, j’en recommande l’achat et la lecture. L’histoire est intrigante, le rythme parfois surprenant (on passe d’un personnage à l’autre sans crier gare). Ce qui me convainc moins, c’est ce dessin, pourtant très réussi pris individuellement, mais que je trouve en partie inapproprié au scénario. Le trait est trop « bonhomme » pour un scénario si sombre.

08/06/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai tout de suite été séduit par le dessin de cette BD. Sans qu'il soit vraiment similaire, je l'apparente dans mon esprit à des styles clairs, fluides et maîtrisés de dessinateurs comme Gazzotti (Soda), Bodart (Green Manor) voire Janry (Le Petit Spirou). Bref pour le premier album complet de Hamo en tant que dessinateur, c'est un beau début. Encrages, ombrages, couleurs, tout me plait. Sur la bonne impression du dessin, j'ai lu l'album avec curiosité, sans savoir du tout à quoi m'attendre. J'ai commencé par être surpris de voir que les premières pages n'étaient qu'une introduction et que le héros initial, Alceste, n'allait plus être concerné de tout le reste de l'album. Dommage, je trouvais le personnage sympathique. Mais je suis ensuite bien reparti avec l'intrigue suivante autour du personnage de l'écrivain Arthur. Le personnage d'une âme damnée imaginaire (ou pas ?) qui pousse les hommes à dévoiler leurs talents mais aussi leurs défauts n'est pas vraiment une idée nouvelle à mon sens. La trame de l'histoire du premier tome me rappelle par exemple fortement Oscar et Monsieur O pour citer une autre BD. Mais j'ai trouvé le récit plutôt plaisant et bien mené. Je ne suis pas encore totalement convaincu en fin d'album et j'attends de voir la suite, mais il y a du talent dans cette BD tant graphiquement que scénaristiquement parlant. Reste à voir quels sont les véritables desseins de cet étrange Noirhomme.

07/06/2007 (modifier)