Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Robinson Crusoë de Daniel Defoe

Note: 3.2/5
(3.2/5 pour 5 avis)

L'aventure du plus célèbre naufragé de la littérature mondiale adapté en bande dessinée par Christophe Gaultier.


1643 - 1788 : Au temps de Versailles et des Lumières Adaptations de romans en BD Coupés du monde... Vieux gréements

Port de Hull, 1651. Robinson Crusoé quitte pour la première fois la terre ferme. En quête d’aventure et en totale opposition avec son père, il rêve de parcourir le monde. Mais, à peine le pied posé sur le pont, le voilà pris d’un mal de mer qu’il noie dans le rhum. Et, à l’arrivée d’un terrible grain, notre aventurier en herbe se révèle n’être qu’un bien piètre marin… et un froussard de première ! Texte : Delcourt

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2007
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Robinson Crusoë de Daniel Defoe
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

29/03/2007 | ArzaK
Modifier


Par Ducky
Note: 3/5

Lecture agréable, pas moins ! Pour ceux qui n'ont pas lu Robinson Crusoë et qui n'en connaissent comme moi que des bribes, c'est une découverte de cette histoire complète, intéressante (avant l'arrivée sur l'île en particulier). Le trait de Gautier est plutôt sympa, moderne. J'imagine qu'il est difficile d'adapter un roman en BD, faut faire des choix, synthétiser, faire des sélections, choisir ou réécrire des dialogues. Et au final, même si c'est sur 3 tomes, bah les 3 décennies passent vite, très vite, les dialogues sont on ne peut plus concis, et je n'ai pas ressenti tous les questionnements qu'on peut se poser autant de temps seul, j'aurais aimé que ce soit plus poussé à ce niveau là. Au final, tout du long je me disais que je me gâchais cette belle histoire qui m'avait l'air passionnante et que je devrais poser la BD pour lire le roman et m'en garder pour la suite, mais en plus fouillé, plus dense, un roman quoi. Mais finalement ma curiosité à pris le dessus, et j'ai voulu savoir la suite. A lire si vous ne lisez pas de romans et que vous souhaitez connaitre cette histoire dans le détail, sinon faites ce que j'aurai du faire, lire le roman. De fait, je ne la relirai pas, je déconseille donc l'achat. 3/5

27/08/2013 (modifier)

3.5/5 C'est une bonne BD. J'ai même hésité à mettre 4/5. Je ne me suis pas ennuyé un instant, c'est très divertissant, et j'apprécie beaucoup ce genre de série très fluide à lire. Tel un impie, je n'ai pas lu l'oeuvre originale, mais je pense qu'il s'agit d'une bonne adaptation. Le tempo est bien équilibré entre les 3 tomes. Le premier est un peu moins bon, en ce sens, qu'il sert à mettre en place l'intrigue, mais il reste d'un très bon niveau. J'ai eu plus de mal avec le graphisme, très particulier, raison pour laquelle je ne mets pas 4/5. Le trait est fin, mais le rendu est assez grossier, parfois les personnages sont "Modiglianesques" très élancés, on dirait des feuilles de papier. L'ombrage prend le plus souvent un aspect de gribouillage. J'ai trouvé également disgracieux les petites étoiles oranges que l'auteur glissait dans les cases pour donner un effet de violence (porte qui claque, coup asséné). Au final, une BD très divertissante et qui se laisse lire, mais je trouve que ce mérite revient plus à Defoe qu'à Gaultier, même si l'adaptation d'un roman en BD est un pari risqué et difficile, réussi ici a priori. [78]

07/11/2011 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Cela tient-il au talent de Christophe Gaultier ou à la qualité du récit originel de Robinson Crusoé, toujours est-il que j'ai été happé par cette lecture. Cette adaptation en BD m'a permis de découvrir à quel point le roman de Daniel Defoe était bon. J'ai pris beaucoup de plaisir à le redécouvrir comme j'en avais pris récemment à redécouvrir cet autre classique de la littérature d'aventure qu'est Les Trois Mousquetaires, d'Alexandre Dumas. Pourtant, je ne partais pas persuadé. D'une part, je ne suis pas très fan du graphisme de Gaultier. Je ressens à sa lecture un aperçu approximatif qui masque son manque d'aisance sous une abondance de traits et de hachures, un style que j'ai trop vu ces dernières années dans la lignée de Sfar, Blutch et Blain. Il faut avouer cependant qu'il est assez efficace et offre quelques cases et planches bien esthétiques. D'autre part, le roman de Robinson Crusoé ne se borne pas à son naufrage et sa vie sur son île. Ainsi, l'ensemble du tome 1 aborde un récit bien différent, celui d'un bourgeois anglais amateur d'aventures qui voyage et fait des affaires avec plus ou moins de succès de par le monde. Pas vraiment palpitant à mon sens. Ce n'est qu'au début du tome 2, après une tempête, que l'on rentre dans le vif du sujet avec l'arrivée sur l'île déserte. Mais commence alors un récit dense et prenant, dont je connaissais déjà la grande majorité mais que j'ai pris plaisir à redécouvrir. Intelligent, bien mené, crédible, de la vraie aventure qui flatte l'imaginaire du lecteur. En trois tomes, Christophe Gaultier réussit une très bonne adaptation qui redonne vie à un classique de la littérature.

08/11/2009 (modifier)
Par SaV
Note: 3/5

Une adaptation d'un grand classique littéraire qui est vraiment remarquable. En effet, la bande dessinée reste fidèle au livre, on peut s'en rendre compte dès ce premier tome où l'auteur reprend la première partie du livre (bien avant l'arrivée sur l'île); événements passés bien souvent sous silence par les autres adaptations. Le dessin et la couleur très réussie et particulière de Gaultier obligent le lecteur à s'impliquer dans la lecture, ce qui fait ressortir la magie de cette histoire. Le découpage des planches est aussi bien fait et rend très dynamique l'aventure. En bref, ce premier tome est bien travaillé et mérite qu'on s'y attarde.

18/04/2008 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

En commençant à lire cette adaptation, je réalise que je n’ai jamais lu Robinson Crusoé. J’ai déjà lu la version actualisée de Michel Tournier, et vu quelques adaptations cinématographiques, mais le vrai roman, jamais. Et je suis certain que ce sera le cas de la plupart des lecteurs qui liront cette énième version du plus célèbre des naufragés. En parcourant les pages de ce premier album, on pense obligatoirement à Blain. Les ressemblances graphiques sont d’autant plus évidentes que la proximité du sujet avec la série Isaac le pirate est manifeste. Ce n’est pas à l’honneur de Gaultier, je pense, car bien que bon dessinateur, il n’a pas la virtuosité et le génie du découpage de Blain. Heureusement, cela n’empêche pas l’album d’être une sympathique introduction… mais comme pour toutes les adaptations, on peut toujours se poser LA question… pourquoi ne pas lire plutôt l’œuvre originale ?

29/03/2007 (modifier)