Billy Wild

Note: 3.6/5
(3.6/5 pour 25 avis)

D'où vient le secret de l'invincibilité du célèbre chasseur de prime Billy Wild ? D'où vient Billy Wild tout court ? Nul ne le sait, pied tendre !


Akileos Ecole Emile Cohl Le western fantastique Noir et blanc

D'où vient le secret de l'invincibilité du célèbre chasseur de prime Billy Wild ? D'où vient Billy Wild tout court ? Nul ne le sait, pied tendre ! Une chose est sûre : en 237 combats, il n'en a pas perdu un. Sinon, ça se saurait, bloody hell : il aurait son nom sur une tombe ! Pourtant, au moment où commence cette histoire, Billy Wild semble perdre peu à peu de son mystérieux pouvoir. Pour lui, le moment du choix a sonné. Car on ne devient pas invincible sans en payer un jour le prix, ça non! Mais il ne le sait pas encore au moment où il part à la recherche de Linus qui lui a vendu cette mystérieuse potion. Ce qu'il va apprendre, c'est que celui qui est devenu son meilleur ami et mentor va se révéler être son pire ennemi. Un ennemi de taille, pour sûr ! Comme quoi, il faut se méfier des gens qui vous sortent de la merde. Mais qui est au juste ce Linus ? Billy Wild aurait préféré ne pas l'apprendre ! Et toi, Gringo, es-tu sûr de vouloir le savoir ? En 1786, moment où débute l'histoire, l'Amérique est déjà un pays indépendant, libéré du joug européen. Mais l'Amérique est encore un pays en devenir, où le règne de la peur et du six coups prévaut. Le Far West ! Un putain de Paradis pour ceux qui aiment l'odeur de la poudre, pour sûr ! George Washington n'a pas encore paraphé la Constitution américaine, première constitution en son genre. Pour l'instant, la loi qui domine est celle du plus fort ! Et je peux te le dire, old guy : le bras de fer entre le Bien et le Mal est à son paroxysme. Mais chut, nous reparlerons de tout ça dans le tome 2. Un peu de patience, voyons.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Janvier 2007
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Billy Wild
Les notes (25)
Cliquez pour lire les avis

18/01/2007 | Itsari
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Une série Western Fantastique qui détonne par le ton sombre et en même temps un peu léger de son histoire et par son graphisme très particulier. Ce graphisme, en noir et blanc avec des aplats de noir intenses, est étonnant. Les personnages sont un peu déformés, un peu caricaturaux, avec des angles agressifs et des figures menaçantes. C'est un style très personnel, et j'apprécie cette originalité. Ceci étant dit, au-delà du fait qu'il sorte des sentiers battus, ce n'est quand même pas un dessin que j'apprécie énormément. L'histoire, quant à elle, est aussi relativement originale. C'est celle d'un jeune homme devenu cow-boy et un véritable tueur désabusé depuis qu'un démon l'a rendu immortel. Mais il veut se libérer du joug de ce dernier et compte bien se venger de lui. L'histoire est correcte et pas désagréable mais elle se lit un peu vite.

17/02/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Nous sommes là de plain-pied dans un western crépusculaire, qui emprunte sa violence, un certain amoralisme, l’usage de personnages « à trogne » et de nombreux gros plans au genre spaghetti, mais qui n’en est pas finalement. On serait plus dans une bonne série B revue par Tarantino. Le décor planté, le reste n’est pas forcément original : le héros fait un pacte avec le diable, et s’en mord les doigts au bout d’un moment. Alors pourquoi ces quatre étoiles ? Eh bien parce que ces ingrédients relativement « communs » sont relevés par un visuel franchement décapant. C’est le dessin de Griffon qui m’avait fait acheter l’intégrale après l’avoir feuilletée. Il use d’un Noir et Blanc très tranché. Tranchant serais-je tenté d’écrire, car on a l’impression d’ombres découpées au scalpel, d’incisions dans la page, avec des têtes, des corps déformés. Ce traitement graphique accentue la violence de l’histoire – bien réelle ! – mais aussi le côté fantastique développé par la rencontre entre Hans Güt et Linus, qui lui permet de devenir le cow-boy invincible (au tableau de chasse impressionnant) qu’il rêvait d’être. Une histoire violente (dont la fin n’est pas forcément claire, mais je ne m’en plains pas), magnifiée, dynamitée par le dessin. Un western à découvrir.

30/08/2017 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Une autre série avec plein de bonnes notes qui me déçoit. Je n'ai rien à dire contre le dessin qui est très dynamique et expressif. C'est une vraie claque visuelle sauf que je ne lis pas une bande dessinée uniquement pour le dessin, mais aussi pour le scénario. Si je voulais uniquement admirer le dessin, je lirais un artbook ou j'irais dans un musée d'art. Le scénario se laisse lire, mais je ne le trouve pas très prenant. La narration m'a vite ennuyé, le personnage principal n'est pas particulièrement attachant et le scénario est un peu trop prévisible. J'ai vite deviné qui était le mystérieux bienfaiteur qui fait du héros un tueur invincible. Le genre de série que je n'ai envie de lire qu'une fois alors que je m'attendais à un truc plus marquant.

22/07/2017 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Que voilà une BD particulière ! A l'issue de ma lecture je dois avouer que j'ai pris une petite claque pas tant scénaristique que visuelle. Le moins que l'on puisse dire est que ça balance sévère, notre héros ne s’embarrasse pas de préjugés et dézingue comme il respire. Le mélange western fantastique est plutôt bien vu et les différents évènements s'accordent les uns aux autres. Certains avis ont fait référence à Sergio Léone ou aux films asiatiques. Personnellement je verrais plus les choses du côté d'un Tarentino en plus gore. Au final on se retrouve face à quelque chose de fondamentalement crépusculaire, parfaitement assumé avec un rythme qui ne faiblit pas. Le lecteur est au bout du compte emporté dans ces massacres à outrance. Et puis il y a le dessin qui, disons le franchement, est carrément sublime. C'est vrai qu'il faut un poil de temps pour s'habituer à ces gueules. Certains ont parlé de monstres de foire, j'y vois plutôt des sortes de poissons carnassiers tels des piranhas ou ceux qui vivent dans les grands fonds marins. Quoiqu'il en soit une fois intégré ce "look", la lecture est un véritable plaisir tant ces planches en noir et blanc possèdent une force évidente. Le dessin en devient acéré, coupant, comme fait au scalpel ou au rasoir. C'est tout juste si les personnages ne semblent pas prêts à sortir de leurs cases pour vous assener quelques balafres mortelles. En tout état de cause voilà une BD à ne pas mettre entre toute les mains mais qui devrait réjouir les amateurs de westerns crépusculaire mâtinés de fantastique.

12/09/2015 (modifier)
Par KiwiToast
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Cet ouvrage est à réserver à ceux qui aiment quand ça pique et quand ça tâche. Les personnages ont tous des sales tronches, on se croirait à une foire aux monstres. Mais c'est voulu, et une fois la surprise passée, j'ai complètement accroché. Je comprend cependant ceux qui n'aiment pas. C'est super violent. Savant mélange de pulp, de fantastique et d'horreur, on est plus dans le western chinois que dans le western spaghetti. Ca canarde dans tous les sens, et le fantastique explose. D'ailleurs, le fantastique est très orienté Série Z, et bien que le dernier tiers réserve quelques surprises, on est pas là pour les subtilités. ;) Bref, c'est direct, brutal et efficace. Superbe réalisation.

14/06/2015 (modifier)
Par Yannis
Note: 4/5
L'avatar du posteur Yannis

Lu dans son édition intégrale. C'est une excellente BD rien que par son dessin en N&B. On aime ou on déteste mais il ne laisse pas indifférent. En tout cas j'ai adoré. Ajoutez à cela un scénario correct pour un western fantastique assez violent et je mets 4/5 sans soucis.

14/08/2013 (modifier)
Par fab11
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Billy Wild est une série hors norme, originale, magnifique et j'en passe. Ce n'est pas seulement le dessin de Guillaume Griffon qui me fait dire tout cela, il y a aussi le scénario qui faisait présager au départ un western classique et qui nous plonge rapidement dans le fantastique, le combat entre le bien et le mal, mais aussi dans une violence hallucinante. Hans Güt est un jeune garçon qui rêve de devenir un cow-boy, il fait la rencontre d'un personnage peu commun appelé Linus qui lui donne un curieux élixir qui va le rendre invulnérable. Ainsi naîtra Billy Wild le plus grand chasseur de primes de tous les temps. Pour en revenir au dessin il est très particulier. Je pense qu'il ne peut pas plaire à tout le monde. Mais il est vrai que le graphisme est d'une originalité assez rare. Les personnages ont des têtes et des corps difformes, ils sont pour beaucoup à la limite du "monstrueux". Mais il faut avouer ces personnages finissent par nous paraître normaux tant on est absorbé par l'histoire et la beauté du graphisme. Les doubles pages sont magnifiques, vu le nombre de détails que l'on peut y trouver, comme par exemple la tête de Guillaume Griffon accrochée au mur avec de nombreux autres trophées. Le noir et blanc s'adapte parfaitement au récit, la couleur aurait été de trop à mon avis. Mais pour moi qui adore le noir et blanc, quelle claque visuelle. Il y a un petit bémol quand même à la fin, c'est à dire la taille de Linus qui a sans doute rendu jaloux Godzilla, mais bon comme c'est un récit fantastique on n'y pensera plus. Je conseille donc vivement cette série ahurissante aux fans de westerns fantastiques et à ceux fans de dessins peu communs.

12/02/2012 (modifier)
Par jurin
Note: 4/5

Rien que pour le dessin c’est une BD (intégrale) à posséder. Un magnifique et original dessin en noir et blanc, pas de dégradé, rien que du blanc et du noir. Splendide ! Guillaume Griffon pour sa première BD impressionne. J’ai apprécié le scénario qui me fait penser aux westerns spaghetti des années 60-70, le côté fantastique apporté par les auteurs est justement dosé, une BD à lire et à relire.

18/12/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Après la lecture de l'intégrale. J'ai eu un énorme coup de coeur pour cette série hors norme. Le dessin noir et blanc est puissant et enivrant, je me suis délecté avec ces superbes planches au découpage libre et fantasque. Le contraste est brutal entre le noir black de chez black et le blanc plus blanc que blanc d'Omo. Les personnages ont des gueules cassées prononcées et expressives. Certains y verront des caricatures, j'y ai vu un style personnel, dynamique et assumé. Le scénario mélange plusieurs genres avec succès, il est clairement à prendre au second degré. Je l'ai trouvé plus que plaisant, tout simplement jouissif. L'humour est omniprésent, on voit venir le final, digne hommage aux films indépendants américains des années 90. Il n'y a pas besoin de beaucoup de neurones pour apprécier "Billy Wild", mais comme dans le cochon, tout est bon !!!! Excellent, j'en redemande.

16/08/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Ce western vire totalement au fantastique dans sa seconde partie. C'est une évolution fort intéressante mais qui n'est pas nouvelle dans le genre (voir par exemple Lune d'argent sur Providence). L'ésotérisme est une recette qui fait vendre. Pourtant, je dois bien avouer que les auteurs ne s'en sortent pas trop mal dans l'ensemble avec ce Billy Wild. J'ai été tout d'abord impressionné par la qualité du dessin en noir et blanc. Certaines planches sont véritablement magistrales. D'autres font véritablement peur avec ces visages difformes aux dents acérées. Le visuel est en tout cas hors norme. Que dire également des scènes d'action et de combat ? C'est formidablement bien orchestré avec de bons cadrages tel un film de Quentin Tarantino. On ne s'ennuie pas et c'est bien là l'essentiel. On regrettera juste que le scénario soit quasiment absent du second tome qui se résume à des scènes de combat très macabres. La lecture est bien trop rapide. Oui, le second tome se révèlera un peu décevant au vu des promesses du premier. Ma véritable note sera de 3.5 étoiles compte tenu de l'originalité et de la beauté graphique.

17/02/2010 (modifier)