Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Série Z

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Les classiques de la série Z (Frankenstein, les loups garous, les momies) revisités par le graphisme minimaliste de Mahler.


BD minimaliste Les momies Mimolette

Les classiques de la série Z (Frankenstein, les loups garous, les momies) revisités par le graphisme minimaliste de Mahler. Avec ces courtes histoires mettant en scène Frankenstein, la Momie ou Dracula, et les faisant se rencontrer dans les mêmes récits muets, Mahler signe un de ses livres les plus drôles. Commencé dans la revue Lapin, avec de nombreuses pages inédites. À travers ce petit recueil d’histoires, Mahler donne une vision très personnelle des monstres célèbres et personnages qui leur sont liés. Du loup-garou au vampire, sans oublier l’homme invisible, la momie ou encore Van Helsing, Mahler aborde avec humour la vie de ces créatures immortalisées par le cinéma. Les histoires sont très courtes, mais non empruntes d’un certain humour et d’un certain décalage que l’auteur manie bien.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2004
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Série Z
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

03/10/2009 | Ems
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Si je ne regrette pas forcément mon achat, je pense que seuls les fans de l’auteur peuvent le faire les yeux fermés. Pour les autres, cela restera sans doute un peu abscons. Mais c’est aussi le problème pour l’essentiel des productions de cet auteur autrichien, qui développe – comme c’est le cas ici – un univers ultra minimaliste, sans aucune fioriture. Décors quasi absents, personnages filiformes sans visage, album muet : on est ici dans un exercice commun pour Mahler, et dont L’Association – qui a publié la majorité de son œuvre en France – est très friande. L’album regroupe une série d’histoires courtes, animées par quelques personnages, qui finissent par se croiser au bout d’un moment dans les histoires finales. C’est assez inégal et parfois trop sec. Mais certaines histoires sont sympas : j’ai en particulier bien aimé la chute de la première histoire où apparaît une sorte de Zorro. Un album à réserver sans doute aux fans, ou tout du moins aux amateurs de productions minimalistes. A feuilleter en tout cas avant d’envisager l’achat si vous avez un doute.

09/05/2018 (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Les classiques de la série Z (Frankenstein, Van Helsing, les momies et autres loup garous) ont été revisités par l'auteur. Voilà pour le principe ! Le lecteur pourra sans doute être happé par le vide profond de cette oeuvre au dessin minimaliste le plus absolu. Les arrière-plans sont inexistants tout comme l'histoire ce qui est plus gênant. L'humour m'est passé totalement au-dessus de la tête. Rien ne prête à rire, ni à sourire. Oui, tout cela m'a laissé une mauvaise impression. Fort heureusement, cela se lit en 5 minutes car il n'y a rien que des pattes de mouche plutôt grotesques.

13/03/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Mahler a un style personnel que l'on reconnait entre tous. Pourtant son dessin est minimaliste. Il est presque impossible de faire plus épuré. Dans ce one shot, il s'amuse à faire des strips remplis d'humour au dépens des personnages classiques des séries Z (Loups garous, momies, vampires, etc...). L'ensemble est d'un bon niveau et justifie l'achat. Personnellement je suis fan des productions de Mahler qui arrive avec quelques traits à faire ressortir toujours beaucoup de choses. Ici c'est l'humour qui prédomine à mon plus grand bonheur. L'exercice est réussi grâce à une imagination fertile et renouvelée. J'en redemande.

03/10/2009 (modifier)