Vieille Amérique

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 5 avis)

Dans l'Amérique du XVIème siècle, tous les moyens sont bons pour s'enrichir. Et pour gagner quelques pièces d'Or.


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Auteurs brésiliens Nouveau Monde Paquet

Gutierrez est un véritable spécialiste en arnaques. Seulement voilà, sa nouvelle combine va l'entraîner une fois de plus vers les ennuis. Juan, son vieux compagnon, l'avait pourtant prévenu qu'il était dangereux de provoque l'homme le plus cruel de la région. Texte: Editions Paquet

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Vieille Amérique
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

03/11/2006 | Pierig
Modifier


Par Philou
Note: 4/5

Cette BD m'a bien plu. Malgré le scénario assez simple (mais intéressant et sympathique), la mise en scène et le style graphique font qu'on s'attarde sur chaque case pour contempler. Vraiment une bd sympa pour passer un agréable moment, la lecture est très fluide, on se laisse embarquer avec plaisir.

27/09/2010 (modifier)
Par Tomeke
Note: 2/5

Houlà la grosse déception ! Je m’attendais à autre chose en voyant les avis précédents… Personnellement, j’ai trouvé l’histoire plate, et n’ai jamais réussi à trouver le moindre intérêt à l’aventure. J’ai cependant continué ma lecture, tout comme je l’ai terminée, c’est-à-dire sans beaucoup de satisfaction. Le dessin particulier, un peu caricatural par moment, ne m’a pas non plus emballé. Seul point vraiment positif selon moi, c’est la colorisation assez vive et variée, sans qu’elle ne soit tape à l’œil. Bref, un one-shot vite lu et vite oublié. Essayez mais moi je n’ai pas été convaincu.

27/08/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai été époustouflé par cette lecture d'un scénariste que je connaissais pour avoir déjà apprécié Un Paradis distant ainsi que Big Bill est mort. Il est vrai que statistiquement Paquet fait curieusement partie de mes éditions favorites. La vieille Amérique du XVIème siècle n'est simplement que le décor d'une arnaque qui va mal tourner. On a un peu du mal à s'habituer au graphisme avec des gueules de personnages assez étranges et caractéristiques. Cependant, il y a quelque chose qui fait que cela passe bien. Sans doute la qualité des dialogues et un scénario hors-pair qui réserve d'ailleurs une belle chute à la fin. J'ai apprécié cette lecture. Les combats à l'épée sont remarquables quant à la fluidité des scènes. On vît l'aventure de ces deux compères et on espère qu'ils s'en sortiront de toutes ces galères. C'est un one shot. On regrette déjà de devoir les quitter. Cela aurait pu faire une bonne série.

12/07/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5 Coups de coeur expiré

Une bd au grand format captivante, avec ses grandes cases et ses protagonistes hauts en couleurs on rentre de plein pied dans cette aventure assez noire. Certes elle n'a rien ni de novateur, mais son entrain et ses personnages aux gueules cassées si particulières en font une lecture originale. Tony Sandoval a donc un style graphique assez atypique, avec une déformation volontaire des visages, où les expressions prennent une dimension exagérée accentuant ainsi le ressenti des personnages. N'étant pas une fervente adepte des couleurs informatisées je les ai trouvées ici vraiment jolies et bien adaptées, et bien qu'elles soient en contradiction avec le manque de chance des personnages, cela ne fait qu'ajouter de l'originalité au récit. L'histoire est bien menée et la narration est savoureuse. On ne s'ennuie pas un seul instant car on est totalement embarqué dans la fuite de nos deux compères - auxquels on s'attache immédiatement - en espérant à chaque instant qu'ils s'en sortiront… mais rien n'est moins sûr…

19/11/2008 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Pierig

Petit à petit, je commence à rattraper mes retards de lecture. "Vieille Amérique" faisait partie de ces bds en souffrance depuis un temps. Ce one shot a été une belle surprise, ne sachant pas trop à quoi m’attendre. J’ai beaucoup apprécié la narration enlevée de ce récit divertissant, aux dialogues jouissifs et aux situations ma fois fort inconfortables (pour nos compères). Pourtant le sujet ne prête pas à rire et ça se termine même plutôt mal pour certains ! Les auteurs parviennent à donner au récit une lecture légère sans le dénaturer. Le manque d’originalité du récit est compensé par un traitement efficace de celui-ci. Un petit bémol aux couleurs qui ne sont pas vraiment adaptées au style "caricatural" de Sandoval. Ca donne un petit côté délayé aux planches qui est regrettable. Une mise en couleur directe aurait été préférable. Mais il serait dommage de passer à côté de ce road movie avant l’heure qui reste un bon moment de lecture !

03/11/2006 (modifier)