Anges

Note: 3.17/5
(3.17/5 pour 47 avis)

Cent quarante deux ans sept mois et vingt deux jours ! Ce n'est rien pour moi, une poignée de secondes. Vous pensiez m'avoir fait prisonnier pour l'éternité pauvres petits humains ! Eh bien vous vous trompiez ! Regardez ! Votre brave curé n'est déjà plus qu'un jouet entre mes doigts !


Anges Diables et démons

Ainsi soient-ils ! Jéliel et Yésod sont deux anges vivant dans la jolie église de Saint-Eustache, officiellement en charge de la bonne conduite morale des ouailles de la paroisse. Leur quotidien se partage entre les conversations enjouées avec P'tit Louis, l'homme à tout faire de l'église, la surveillance discrète du curé et les petites fêtes improvisées derrière les bénitiers de Saint Eustache. Cette quiétude va être interrompue par le suicide d'un mendiant dont Yésod était religieusement responsable. La nouvelle angelette sortie du défunt est sympatique à souhait et Jéliel tombe sous le charme. Mais les autorités divines menacent Yésod de le muter à Notre Dame, endroit redouté par les anges pour sa cadence de travail ! Quant au curé, il présente des signes d'énervement suspects... Les anges ne vont pas tarder à découvrir que des entités démoniaques ont pris leurs quartiers dans Saint-Eustache et qu'il va falloir déjouer leur plan. Une délirante aventure humoristico-religieuse à lire sans confession !

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2001
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Anges
Les notes (47)
Cliquez pour lire les avis

13/12/2001 | Fubuki
Modifier


Par Loupgris
Note: 2/5

Je suis tombé sur cette BD à la bibliothèque. Le moins que je puisse dire, c’est que ma curiosité n’a pas été spécialement récompensée. L’histoire est pas mal mais cela tient surtout au premier tome. Après, cela décline petit à petit pour finir sur un troisième tome insipide qui se conclut précipitamment. Au niveau du dessin, je n’ai pas trouvé cela fantastique voire pas terrible au début. Cependant cela s’améliore au fil des tomes. Au final, je trouve cette BD bof bof voire ennuyeuse.

07/06/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Bon, ben ça va être la brève chronique d’un ratage, car je n’ai pas vraiment accroché à ce triptyque ! Le premier album n’est pourtant pas dénué de qualités, et le dessin de Boiscommun est plutôt bon. En tout cas il se laisse lire (même si je n’ai pas été convaincu par la fin de l’album). C’est en tous les cas le seul album de la série que je pourrais vous conseiller. En effet, cela va clairement en se dégradant d’album en album, le deuxième est décevant. Et que dire du dernier, que j’ai trouvé rempli de n’importe quoi ? Boiscommun a dû se débrouiller ici sans Dieter, mais il aurait pu s’abstenir, car l’histoire devient à la fois sans intérêt et ridicule (les passages avec la taupe atteignant des sommets – ou des planchers ! – de pauvreté d’inspiration). Même le dessin de Boiscommun y est moins bon, moins travaillé et précis : là aussi c’est bâclé, et totalement inutile. Note réelle 1,5/5 (j’arrondis à deux pour le premier album, qui aurait dû être retravaillé et rester un one shot. Oubliez le reste !).

21/10/2016 (modifier)
Par Thobias
Note: 3/5

Le premier tome est bon et original. On s'attache aux personnages y compris les humains et pas seulement le trio d'anges. Le décalage entre le thème religieux et l'humour ainsi que le comportement de ses anges qui n'hésitent pas à se rouler une clope ou à utiliser un langage familier est plaisant. Les tons sont variés et ce tome peu être réellement dramatique notamment avec le personnage secondaire du mendiant qui est très émouvant. En revanche l'intérêt se réduit un peu au second tome et la qualité baisse encore au dernier avec notamment un humour des plus bas de gamme (c'est du niveau: "nous avons une taupe chez les démons" et là une véritable taupe, l'animal apparaît...). Par ailleurs dans tous les cas la résolution est facile et baclée surtout dans le dernier tome. ça aurait été peut-être plus intéressant de développer davantage l'histoire du premier tome et d'en faire un diptique plutôt que 3 one shots de plus en plus faibles. Je conseille l'achat du premier tome et la lecture du second. Pour la troisième, à vous de voir.

21/12/2014 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Une série dont chaque tome est moins bon que le suivant. Le premier tome est pas mal. Les personnages sont sympathiques et à défaut d'être passionnant le scénario est sympathique. Il n'y a que la fin que je n'aime pas (je trouve que la résolution est trop rapide). Puis vient un second tome qui m'a moins intéressé quoique ce n'est pas mauvais. En revanche, je n'ai pas du tout aimé le tome 3. Déjà je trouve le dessin moins bon, mais en plus je trouve la fin trop facile et je ne suis pas sûr d'avoir complètement compris pourquoi la fin se termine de cette façon.

04/12/2014 (modifier)
Par jevy
Note: 2/5

Une série qui débute bien mais... finalement, tout se gâte à part le dessin qui reste esthétique mais la trame est non seulement ''naïve'' mais trop souvent irrationnelle... et tout ça pour ça ! Énorme gâchis car j'aurais tant aimé voir évoluer nos 3 anges dans un tout autre contexte.

20/01/2013 (modifier)
Par Pasukare
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pasukare

Mouairf... bof... L'idée n'est pas mauvaise et parfois amusante, le dessin est plutôt réussi avec des couleurs chatoyantes bien qu'un peu chargé parfois mais en fait je me suis terriblement ennuyée à la lecture des trois tomes. Une fois passé l'effet de surprise du premier tome (le contexte, les personnages, le ton un peu décalé), il ne reste pas grand chose à se mettre sous la dent, et l'opposition gentils/méchants est trop simpliste. Le moins bon reste pour moi le dernier, dans lequel je n'ai pas compris par quel miracle Blanche la démone a accepté de se ranger du côté des anges dans leur mission secrète... Le tome 2 ne sort pas plus du lot : le fin mot de l’histoire n’étonne pas le moins du monde. Heureusement, ce ne fut qu'un emprunt, que je ne conseille même pas.

17/03/2011 (modifier)
Par dut
Note: 4/5

Anges est une bd géniale ! Que ca soit dit tout de suite ! Boiscommun et Dieter nous avaient étonné avec la sortie du 1er tome, ils confirment avec le 2eme tome. De plus, la fin annonce encore de belles choses dans l'avenir ! Tout est bien dans Anges, l'histoire est rondement bien menée, tres prenante, les personnages sont plutot attachants, l'humour est fin et plein d'allusions (surtout dans le 2e tome), ca j'adore :) Quand au dessin de Boiscommun, c'est peut l'un des dessineux les plus talentueux à l'heure actuelle, un style inimitable, on reconnait tout de suite sa "patte". Je trouve qu'il assure vraiment sur Anges, tant au niveau des dessins que des couleurs (superbes !) Bref, Anges, c'est beau, c'est mignon, j'ai lu ca avec le sourire tout le long !! J'en redemande des albums comme ca ! EDIT apres le tome 3 : j'ai été moins convaincu par ce tome 3, la fin m'a laissé un peu sur ma faim, mais ca reste une BD tres sympathique avec un dessin à tomber :)

25/03/2002 (MAJ le 04/01/2010) (modifier)
Par Miranda
Note: 4/5
L'avatar du posteur Miranda

Histoire résolument drôle et légère, avec une petite touche dramatique à certains moments. On se laisse facilement embarquer dans les aventures de ces petits personnages volants. Angelots contre diablotins, du déjà vu ? Peut-être, mais le charmant dessin de Boiscommun et l'humour de Dieter forment ici un mélange original. J'ai beaucoup aimé leurs trois aventures qui sont très différentes les unes des autres. La dernière est plus légère et se lit un peu vite. En fait, j'aurais aimé avoir plus d'aventures des ces gais lurons, quelques tomes de plus…non ?

22/12/2007 (MAJ le 15/08/2009) (modifier)
Par Chalybs
Note: 3/5

Voilà une série sympathique, mignonne, agréable et à l’esprit original. Une série avec trois tomes bien distincts. Ces petits angelots de dernière catégorie, ces anges gardiens un peu J’m'en foutiste, un peu on est pénards dans notre église où personne ne passe et donc, forcément on a moins de boulot...Vont à l’opposé de l’image idyllique que l’on en a généralement. Finalement, les anges gardiens sont comme nous et dans un sens c’est rassurant…Ils ont aussi des sentiments les uns envers les autres. Et enfin, ce n’est pas parce que l’on est un homme que l’on donnera « un » ange ! Les clichés sont pris à partie et mis à mal. Pourtant, la lutte entre le bien et le mal continue. Pourtant cela fait bien longtemps que les diablotins se tenaient tranquilles et même les Archanges pètent un câble quand des évènements étranges se produisent. Vraiment, je n’imaginais pas l’au-delà de cette manière. L’histoire est bien écrite, bien menée. Loin d’être linéaire du fait quelle prend les clichés à revers il est difficile de deviner ce qui va se passer la page suivante. L’humour omniprésent est bien géré lui aussi, pertinent sans jamais devenir lourd. Le scénario n’ayant pas été écrit pas Boiscommun, il ne faut pas s’attendre ici à la poésie lyrique habituelle. Ici beaucoup moins de sentiments pour un scénario plus étoffé. On perd d’un coté ce que l’on gagne de l’autre. Chacun se fera son avis. Encore une chose, même si vous hésitez, vous pouvez toujours lire le premier tome qui, bien que faisant parti d’une histoire plus longue peu parfaitement se lire comme un one-shot. Sans sabrer le scénario, ce premier tome se finit de manière cohérente et autonome. Encore un bon point. D'ailleurs, le tome 2 est presque décevant. IL tombe dans un scénario plus facile et moins surprenant. Nous présenter direct les deux personnes concernées par l’affaire, forcément on se doute que n’est pas le méchant celui que tout le monde accuse. Alors, on lit l’histoire, on se laisse porter sans vraiment en attendre des miracles. Pourtant le scénariste a réussit à me surprendre en m’étant une touche de « Boiscommun » dans le scénario. La souffrance d’une élève est particulièrement bien gérée et les conséquences sont tout à fait inattendues. Vraiment un joli rebondissement dans ce scénario qui partait et se termine en partie vraiment trop simplement. L’humour est un peu moins présent, se fait moins sentir. La joie et l’admiration de la découverte de cet univers décalé de notre vision habituelle des anges et des démons est moins présente. Omm perd de son charme et de son caractère. La touche féminine s’estompe…L’atmosphère est donc plus classique. Et puis, malheureusement, le troisième acte ne parvient pas à amener cette série au niveau de mes espérances. Certes cela reste très sympathique, très distrayant, très décalé, mais il manquera un je ne sais quoi de plus afin de me satisfaire. Peut être suis-je trop exigeant ? Cette fois ci, nos héros sont amenés à plonger au cœur des enfers afin de sauver la race des angelots. Leurs premiers bons résultats dans la lutte contre le mal leur valant cet honneur suprême d'être choisi pour sauver leur monde. En même temps, nous revenons plus dans l'esprit du premier tome, dans la lutte réellement entre les deux factions. Pourtant, je crois que c'est l'esprit intimiste du tome 1, de ces angelots dénués d'intérêts, d'ambitions, dans cette église quelconque qui me plaisait, la lutte de tous les jours pour la survie d'angelots. Maintenant nous sommes passés dans du plus traditionnel, dans de la bonne grosse lutte entre le bien ou le mal ou la survie entière de la planète est en jeu. Trop vu, trop gros, et au final ça perd de son émotion. Le tome 1 avec son esprit plus intimiste avec ses angelots qui se battaient pour eux et pour l'amour de leur curé était plus dépaysant et on s'attichait facilement de ces angelots un poil libertins. Les auteurs à trop vouloir en rajouter on fait déborder la marmite du diable… Même si l'humour est plutôt bien dosé, que le décalage constant entre les angelots et leurs actes et pensées est plutôt bien vu, cela ne suffit pas à sauver ce cycle. Les dessins de Boiscommun sont fidèles à eux même. C'est-à-dire stylé, personnel, précis, sans être surchargé il est suffisamment détaillé. Le trait, hésitant constamment entre la rondeur et le tracé à la serpe est très personnel, reconnaissable entre tous. J’aime toujours autant. Le défaut reste le même dans toute sa production : il est super difficile de faire la différence entre garçon et fille en se fiant à la tête. Et heureusement qu’ici l’angelotte est adulte et a de la poitrine sinon elle passerait inaperçue.

10/07/2009 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Très bon dessin, surtout au niveau des décors, et dialogues bien amusants, même si parfois lourds, m’ont incité à acquérir cette petite série. Elle oscille entre humour potache et histoires plus graves tout en restant clairement dans le fantastique. L’humour est très présent dans le premier et le troisième tome, mais nettement moins dans le deuxième. Celui-ci est plus sombre et propose une évolution des personnages assez intéressante mais peut-être trop aventureuse. En effet, il me semble que Boiscommun a eu bien du mal à trouver une suite acceptable à ce deuxième tome. L’ensemble forme un agréable triptyque, qui vaut bien plus par son ambiance décalée que par la qualité des intrigues (très prévisibles).

15/04/2009 (modifier)