Les Amis de Buddy Longway

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Collectif réalisé pour les dix ans de Buddy Longway (1983).


Auteurs suisses Cauvin Christian Godard Collectif Cosey Giraud-Moebius Hommages collectifs Institut Saint-Luc, Liège La BD au féminin Servais

Collectif réalisé aux Editions du Lombard pour les dix ans de Buddy Longway (1983). Cet album reprend les hommages de Aidans, Bédu, Blanc-Dumont, Cosey, Dany, Deliège, Dupa, Ernst, F'Murr, Follet, Franz, Gir, Godard, Goetzinger, Hausman, Hermann, Lambil et Cauvin, Macherot, Mézières, Peyo, Renoy, Roba, Rosinski, Servais, Tibet, Turk et de Groot, Walthéry et Wasterlain.

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1983
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Les Amis de Buddy Longway © Le Lombard 1983

12/09/2006 | Pierig
Modifier


L'avatar du posteur bamiléké

Les anthologies sont principalement réservées à la poésie. En effet la forme des poèmes se prête bien à un recueil de textes courts. Il peut y avoir un thème ou s'organiser autour du goût de celui qui la compose. Je trouve que la BD réussit l'exercice avec brio. Cet album, vieux de près de 40 ans, est organisé autour du dixième anniversaire de Buddy Longway et d'interviews de la trentaine d'auteurs/amis qui se sont collés à l'exercice. C'est Yvan Delporte, l'ex-rédac 'chef de Spirou qui est le maître interviewer. Cela nous propose une page où l'auteur nous raconte une anecdote sur ses débuts, ses hobby, ses relations avec Derib ou plein d'autres détails. En face de l'interview une planche dessinée par l'auteur, en relation avec Buddy ou/et Derib. C'est souvent drôle ou touchant surtout après toutes ces années. Il y a donc bien un lien avec la poésie. Quelle belle couverture avec toutes ces signatures certaines déjà stars à l'époque et d'autres en devenir. Buddy avec Red Dust ou Blueberry autour d'un feu. Derib en Vénérable des Montagnes qui essaye de tirer son coup sur Natacha. Un vrai plaisir. Mais en guise d'hommage, je me permets de reprendre la page consacrée à J.C Mézières qui nous a quitté cette semaine. " S'il fallait trouver un adjectif pour parler de Jean-Claude Mézières, celui qui conviendrait serait : solaire. Il est rayonnant, content de vivre, aussi équilibré que peut être un artiste. Dans le métier, les gens ont la dent dure, sont prompts à discerner-voire à inventer- les défauts des collègues. Jamais personne n'a entendu un mot défavorable à propos du dessinateur de Valérian." RIP l'artiste.

25/01/2022 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai beaucoup de reproches à faire à Buddy Longway et il est vrai que je ne compte pas parmi ses plus fidèles amis. Nous avons à faire au héros de l'Ouest le plus propre qui soit à la manière d'un John Wayne. On peut certes aimer une certaine nostalgie surtout dans le western mais c'est surtout cette manière de faire de la bande dessinée manichéenne que je n'apprécie pas. C'est une autre époque qui n'est pas la mienne avec ses propres codes. Pour le reste, c'est un hommage mais qui n'est pas très original sur le fond et la forme. Il faut véritablement être fan du personnage pour apprécier pleinement. Autant, j'avais été indulgent par rapport à la série mère autant je laisse exprimer une certaine exaspération à ce collectif.

17/01/2019 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Cet album constitue un bel hommage de la profession à Derib et sa saga novatrice (pour l’époque). Chaque contribution se compose d’une bio de l’auteur (assez humoristique) en vis-à-vis de sa planche (parfois cela se limite à un dessin). La plupart de ces contributions se limite à emprunter le personnage fétiche de Derib pour lui souhaiter un bon 10ième anniversaire en l’associant au personnage phare de l’auteur invité. Ce doit être certes touchant pour Derib mais bien peu passionnant pour le lecteur. Heureusement, certains hommages versent également dans l’humour . . . Parmi ces derniers, on peut citer Dany, Dupa (qui a aussi pastiché le trappeur suisse dans un album de Cubitus "l’ami ne fait pas le moine"- excellent par ailleurs), Mézières, Peyo, Rosinski et Tibet. Bref, cette bd n’intéressera que les "amis de Buddy Longway", ceux qui comme moi, suivent cette saga depuis longtemps . . .

12/09/2006 (modifier)