Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Guerre des Mondes (H.G. Wells' The War of the Worlds)

Note: 2/5
(2/5 pour 4 avis)

Une adaptation du classique d’Herbert George Wells dans lequel les Martiens envahissent la Terre.


Adaptations de romans en BD Auteurs britanniques Dark Horse Comics H.G. Wells Mars Romans de science-fiction adaptés en BD

Fin du XIXème siècle, un astronome repère des corps célestes se dirigeant vers la Terre. D’après lui, ne s’agirait pas de météorites, mais de projectiles envoyés depuis la planète Mars par une forme de vie intelligente. Quelque jours plus tard, un gigantesque cylindre métallique encastré dans le sol attire les curieux dans la campagne anglaise. Pas de doutes, il s’agit d’un artefact extraterrestre. Lorsque le cylindre s’ouvre, de monstrueuses créatures apparaissent, bientôt suivies par des robots tripodes armés de redoutables rayons incendiaires. L’extermination des humains commence sans avertissement ! Dévastant tout sur leur passage, les Martiens déciment et asservissent l’humanité dont les vaines tentatives de résistances sont vite stoppées. Quelle force parviendra à repousser le terrible envahisseur de l’espace ?

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Mars 2006
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Guerre des Mondes
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

20/05/2006 | Cassidy
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je vais joindre ma voix au concert de lamentation. J'ai l'oreille musicale et donc je comprends parfaitement que la musique jouée est totalement fausse. On ne peut être que déçu si on a été passionné par le livre de H.G. Wells ainsi que des adaptations au cinéma dont la dernière par mon réalisateur fétiche Spielberg. Dans ma jeunesse, c'était un de mes romans préférés également. Les auteurs ont voulu replacer l'action dans son contexte d'origine à savoir la fin du XIXème siècle pour donner dans l'adaptation fidèle. Ils ne sont pas parvenus à créer l'émotion qu'exige une telle situation catastrophique. L'invasion planétaire est à peine montrée. On dirait que l'action ne se passe que dans la vieille Angleterre. Pourtant, la bd aurait pu donner un champ d'action nouveau. L'angoisse a du mal à passer. C'est franchement dommage d'arriver à un tel résultat. Je me suis demandé pourquoi notre héros George avait ses horribles tâches rouges sur son visage. Les explications données pour tel ou tel phénomène sont à peine évoquées ou pire encore totalement ignorées. Et puis, plus personne ne croirait actuellement à une invasion de martiens. Les auteurs auraient pu parler d'extra-terrestres venant d'un autre monde. Y aurait-il eu une trahison de l'oeuvre ? Je ne le pense pas. Ils ont bien oublié d'autres détails. Bref, une déception palpable...

24/09/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Déçu par cette adaptation d'un de mes romans préférés. Tout d'abord l'album se lit très rapidement, on n'a pas l'impression que plusieurs semaines se passent entre l'arrivée des Martiens et leur fin. Mis à part la barbe du héros, peu de séquences laissent supposer cet écoulement temporel. Du coup la lecture est faussée, on se sent un peu floué. Je n'ai pas ressenti le sentiment de tension, de paranoïa propres au récit de Wells, si brillant. Côté dessin, je n'ai pas trouvé ça mauvais, mais cela n'a pas soulevé mon enthousiasme. Les tripodes ne sont pas trop mal dessinés, mais c'est à peu près tout au chapitre réellement positif. Bref, j'ai trouvé l'adaptation chez Adonis carrément meilleure, mieux travaillée sur tous les plans.

26/03/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Cette BD, c'est via le lien Internet donné ci-dessous par Cassidy que je l'ai lue et je ne suis pas mécontent de ne pas avoir payé pour lire cela. Non pas que ce soit très mauvais mais ce n'est clairement pas à la hauteur de la jolie couverture façon livre classique. J'étais heureux de retrouver une adaptation aussi fidèle du livre de H.G. Wells que j'avais lu il y a trop longtemps pour m'en souvenir parfaitement. Hélas, autant j'ai apprécié l'adaptation récente en film par Spielberg, autant ici je n'ai absolument pas ressenti l'angoisse et l'intensité du récit que le film et une partie du livre avaient su m'insuffler. Est-ce que cela vient de la narration trop rapide, du fait que ce soit tout simplement très moyennement raconté, je ne sais pas. Quoiqu'il en soit, le dessin, lui, n'est clairement pas bon. Presque totalement amateur par moment, j'ai mal à croire qu'un tel dessin aie pu être choisi pour une BD dont j'avais déjà entendu parler ailleurs donc qui n'est pas passée inaperçue. Seul le traitement informatique des couleurs est maîtrisé techniquement et encore leur choix n'est pas toujours très heureux. Bref, lecture inutile sauf si vous voulez vous rappeler en une vingtaine de minutes le contenu du livre de Wells sans son intensité.

20/05/2006 (modifier)
Par Cassidy
Note: 2/5

Ce pauvre vieil Howard Philip Wells n’a pas de bol avec les adaptations de son bouquin le plus célèbre. Après Orson Welles qui s’en sert pour jouer à Jean-Yves Lafesse et Spielberg qui en fait un prétexte pour jouer au réalisateur-sérieux-qui-réfléchit-sur-les-problèmes-du-monde-actuel-ah-la-la-le-11-septembre-quel-malheur, voilà que deux auteurs britannique utilisent son roman comme une vulgaire prequel à leur série "Scarlet Traces", sortie quelques années plus tôt (et disponible en France chez le même éditeur). Bien que plus fidèle au roman de John Ronald Ruel Wells que la version de Spielberg, cette adaptation un peu bâclée n’en est pas plus réussie pour autant. C’est même par excès de fidélité que pèchent les auteurs : vouloir caser TOUT le roman en 60 planches de BD petit format n’était pas une très bonne idée, il aurait mieux valu faire des choix, faire l’impasse sur certaines scènes pour pouvoir en développer d’autres. Là, tout passe trop vite, sans qu’aucune tension dramatique n’ait le temps de s’installer. Certes l’intrigue du bouquin d’origine se déroule sur à peine 3 semaines, mais là, tout semble réglé en 3 jours tant chaque passage est survolé. Du coup, difficile de se sentir impliqué dans cette intrigue où les passages les plus dramatiques sont expédiés en une demi-planche. Le scénariste n'est pas le seul à blamer pour ce ratage. Alors que, dans une BD, on peut se permettre de montrer les scènes les plus spectaculaires et cataclysmiques sans s'inquiéter pour son budget d'effets spéciaux, Matt Brook (le vrai nom de D'Israeli) se montre très "petit bras", montrant une explosion par-ci et 3 morts par-là, sans jamais parvenir à donner au lecteur l'impression qu'il assiste à une catastrophe d'envergure, à une invasion apocalyptique. Sous son crayon timoré, cette terrible guerre des mondes semble à peine plus destructrice qu'une échauffourée entre supporters de foute dans les gradins d'un stade un soir de finale, et encore. Au bout du compte, je n'irai pas jusqu'à dire que c'est un gros navet mais ce n'est clairement pas une bonne BD. A noter que, pour ceux qui lisent l’anglais et ne sont pas rebutés par la lecture de BD sur écran d’ordinateur, tout l’album est disponible gratos et légalement ici.

20/05/2006 (modifier)