Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Eric et Artimon

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Une petite série policière pour la jeunesse.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Journal Spirou

Artimon est un jeune capitaine rêveur mais néanmoins courageux. Lui et son petit neveu Eric vont se trouver plongés au coeur d'intrigues policières contemporaines. Par leur sens de la déduction, de la débrouillardise... et par leur courage aussi, ils parviendront à résoudre ces énigmes pour lesquelles -au départ- ils n'ont aucune formation d'enquêteurs.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1976
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Eric et Artimon

07/09/2006 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

C'est encore l'exemple parfait d'une petite série jeunesse tout à fait dans l'esprit du journal Spirou où elle fait son apparition en 1962. C'est un peu naïf, c'est joli tout plein, embelli par le trait de Will, mais ça reste sympa pour de jeunes lecteurs. Will devait se changer les idées à dessiner ces 2 héros d'aventures policières humoristiques, mais accaparé par le succès de Tif et Tondu, il n'en réalisa que 2 épisodes et dut l'abandonner. Les détectives amateurs étaient très à la mode dans les années 60, "Eric et Artimon" s'inscrit dans cette catégorie, sorte de démarcation plus juvénile et plus détendue de Tif et Tondu. Un bon exemple de série distrayante qui ne cherche pas le compliqué.

23/01/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Je n’ai lu que le premier tome, à savoir « toute la gomme ». Réalisé en noir et blanc dans un style franco-belge humoristique des plus classiques, cet album est l’œuvre conjointe de deux valeurs sures du genre : Vicq et Will. L’histoire en elle-même n’est pas un chef d’œuvre d’originalité mais, dans le genre « récit aventuro-humoristique destiné à la jeunesse », elle tient la route plus qu’honorablement. C’est frais, vivant, mouvementé, amusant : tout ce que l’on est en droit d’attendre de ce genre de série. C’est très naïf aussi, mais là, c’est l’époque qui veut ça… Le dessin de Will est des plus lisibles. La couleur aurait sans doute apporté un petit plus mais le noir et blanc a l’avantage de la netteté. L’art de Will est déjà bien présent, même s’il n’est pas encore à son paroxysme. Le trait est expressif et dynamique. Les décors existent même s’ils ne sont que peu développés. Une curiosité, à réserver à de jeunes lecteurs ou à des vieux nostalgiques dans mon genre. Achat conseillé si vous les trouvez d’occasion à un prix modique.

10/10/2011 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Courte vie pour Eric et Artimon... Ce brave jeune capitaine et son neveu Eric font leur première apparition dans l'hebdo Spirou n° 1252 du 12 Avril 1962. Ils s'en vont, doucement, lors du n° 1506 du 23 Février 1967. Eric et Artimon, une belle -petite- série pour la jeunesse imaginée par Vicq (qui signe le premier album sous le pseudo de "Raymond"). Elle nous raconte, gentiment, des aventures policières sur un ton qui n'est pas dénué de poésie. C'est "joli-mignon" et bien réalisé graphiquement. La violence, pour autant qu'on puisse en parler, est masquée par des gags ; Eric étant une sorte de Benoit Brisefer mais sans la force de ce dernier. Il se sort des difficultés rencontrées par sa débrouillardise, sa vivacité... et l'aide de son tonton. Cette série éphémère dessinée par Will (Tif et Tondu) fera l'objet de deux histoires. Accaparé par cette série de Tif et Tondu, Will abandonnera assez vite Eric et son tonton. Dommage ; c'était "frais", bien scénarisé, bien mis en scène graphiquement. Les deux albums ont toujours un certain charme, malgré une bonne quarantaine d'années d'existence pour le premier. Dupuis, l'éditeur de Spirou, ne semble pas avoir été intéressé par la diffusion de ces "héros". Le premier album : "Toute la gomme", ne sortira, en édition brochée, qu'en 1976 chez Albin Michel. Le second : "Le Tyran en acier chromé", aura l'honneur d'une édition cartonnée chez Magic-Strip en 1983. Voilà. C'était une petite série bien faite, réalisée par le grand Will. Elle a existé ; ce pourquoi je vous en parle.

07/09/2006 (modifier)