Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Paul Foran

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Paul Foran ?... Un mélange de policier, de thriller, de fantastique et de paranormal dont les enquêtes sont menées par un scientifique.


Détectives privés Journal Spirou Les BDs à papa

Paul Foran est l'archétype même de l'homme de science et d'action. Grand, élancé, la carrure athlétique, la mâchoire volontaire, il va se retrouver confronté à toutes sortes d'énigmes paranormales. Au cours de ses aventures, savants fous et aristocrates déchus vont se liguer contre cet estimable homme de science.. Malgré les difficultés qu'il doit aborder, c'est grâce à sa formation scientifique que Foran parviendra à surmonter les embûches qui vont parsemer sa route d'enquêteur.

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1976
Statut histoire Une histoire par tome 5 tomes parus
Couverture de la série Paul Foran
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

05/09/2006 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Les aventures de ce physicien (aussi agent d'une brigade spéciale à Paris) flirtent avec le fantastique, ses enquêtes sont toujours mystérieuses, les ambiances inquiétantes, le ton insolite. A cela s'ajoutait le graphisme qui tranchait résolument avec l'univers du journal Spirou en 1968 lors de l'apparition de cette série, au demeurant excellente. Incomprise à son époque, et rejetée, elle dérouta le lectorat et connut en partie l'échec, Dupuis n'éditant que 4 albums brochés en 11 ans. Elle est réalisée alors par une équipe d'auteurs espagnols travaillant en Belgique et en France, qui officiellement sont Gil et Monterd; tous deux exercent sous de nombreux pseudonymes: Gil est celui de José Larraz. Sous celui de Monterd se cache Jesus Blasco. Il est probable qu'il ait dessiné et scénarisé la série à 4 mains jusqu'en 1976, aidés aussi par Jordi Bernet, qui dessinait à la même époque Dan Lacombe dans Spirou, leurs graphismes étant très proches. En 1979, un dernier récit est signé Watman, autre pseudo de José Larraz, alias Gil; de quoi s'y perdre. Il utilisera ce pseudo pour des bandes de jungle dans Pilote et Tintin ("Yves la Brousse" et "Bohango"), puis celui de Dan Daubenay pour une autre bande de jungle du nom de "Michael" encore dans Spirou. Tous ces dessinateurs au graphisme à l'américaine, font partie d'une génération de dessinateurs espagnols qui dessinaient vite à une époque où la BD n'était pas encore reconnue comme un art, d'où une production abondante pour gagner son pain. Larraz a ensuite abandonné la BD après 1976 pour devenir cinéaste de films érotiques. Pour en revenir à "Paul Foran", c'est une bande injustement méconnue qui mérite l'achat, mais il faut se lever de bonne heure pour trouver ces brochés, ils sont rares, sinon à des prix de fou.

24/06/2013 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Très spécial Paul Foran... On découvre sa dégaine dans l'hebdo Spirou n° 1591 du 10 Novembre 1968. Il tire sa révérence dans le même hebdo, n° 2151 du 5 Juillet 1979. Les lecteurs découvrent un scientifique athlétique -une sorte de Doc Savage, mais plus jeune- qui va enquêter sur des histoires paranormales particulièrement sombres, et même qui font frissonner. Pendant dix ans, Paul Foran va côtoyer les meilleures séries de l'époque. Mais le style, le trait réaliste surtout de ces histoires, choquent une partie du jeune lectorat (comme d'habitude, ce ne sont pas les lecteurs qui le disent mais l'éditeur !). Il est vrai que le graphisme, particulièrement sombre, tranche avec les "petits mickeys" dessinés à l'époque. On peut constater qu'il règne une sorte de climat vénéneux tout au long de ces histoires. Ce qui semble être à l'origine de la désaffection d'une partie du public (de l'éditeur ?...) Pourtant, les auteurs nous offrent une magnifique série, aux ambiances résolument sombres et sordides, injustement "abandonnée" après quatre histoires. Heureusement, Dupuis les éditera, sous forme brochée, de 1976 à 1979. Rares à trouver, car non rééditées, ces aventures annonçaient pourtant un graphisme nouveau dans les "spirouteries" d'alors. J'aime vraiment. Les auteurs : Les scénarios sont signés GIL (de son vrai nom José LARRAZ). L'album 1 -"Chantage à la Terre"- est signé Montero au dessin. Il s'agit en réalité de Jésus BLASCO (espagnol, né à Barcelone le 3 Novembre 1919 - décédé le 21 Octobre 1995), un des maîtres de la BD espagnole. L'album 2 - "L'Ombre du gorille"- est signé Jordi au dessin. Il s'agit de Jordi BERNET (espagnol, né à Barcelone le 14 Juin 1944), auteur de nombreuses séries très connues en Espagne et Allemagne, mais peu en France. L'album 3 -"Le Mystère du lac" - retour de Montero au dessin. L'album 4 -"La Momie"- (le plus effrayant peut-être), avec Jordi au dessin. Il est à noter qu'en 2001, un album de Paul Foran -"Le Gang des vampires" signé Gil et Larraz a été édité aux Editions Milwaukee. Tirage à 700 exemplaires. J'aimerais bien le trouver celui-là !!...

05/09/2006 (modifier)