Simon, une aventure américaine

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 10 avis)

Avec Simon, c' est toute l' histoire des luttes d' indépendance de l' Amérique du Sud qui fait son entrée en force dans l' univers de la Bd


Amérique du sud Auteurs Argentins Carlos Trillo

21 Mars 1818 “Tout est bizarre quand on arrive en Amérique du Sud. Qu'elle est loin, l'Espagne où l'on célèbre aujourd'hui l'arrivée du printemps,alors qu'ici c'est l'automne qui commence. Qu'en est-il de ce mystère que je perçois autour de mon entrevue prochaine avec le colonel Olaguer qui connait le secret de ma naissance ?" C'est ainsi que Simon commence son histoire. Arrivé d' Espagne pour rencontrer le colonel Olaguer, Simon débarque en pleine guerre d'indépendance au Chili. Jeune aristocrate immature, il va être confronté à la guerre, la mort et l'amour sous les traits de Jeanne. Jeune prisonnière qu'il aidera à s'évader en compagnie d'un déserteur, elle deviendra lors d'une bataille sa geôlière. Simon sortira grandi de son aventure américaine et apprendra la vérité sur la mort de sa mère.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1993
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Simon, une aventure américaine
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

28/11/2001 | Loïc
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime bien les œuvres de ce duo habituellement et ce one-shot m'a terrible déçu. Pourtant, je trouvais le début pas mal, mais très vite je me suis ennuyé. Ce que j'aime surtout dans les séries du duo Trillo-Rossi c'est le coté peu conventionnel des scénarios qui sont remplis de trucs étranges et originaux alors qu'ici c'est trop banal pour moi. Je me suis pas du tout attaché au personnage principal et son histoire d'amour avec une femme qui a le même nom que sa mère. J'ai fini par feuilleter les dernières pages. C'est dommage parce que les guerres d'indépendance de l'Amérique du Sud sont un sujet que je vois peu en BD, mais je n'ai pas eu l'impression d'avoir appris grand chose. À la limite l'histoire aurait pu se passer dans n'importe quel coin du monde où les gens se rebellent contre un pouvoir abusif que je n'aurais pas vu grande différence.

16/07/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Cet album relativement épais traite d’un sujet finalement peu présent dans la Bande Dessinée, à savoir la période des guerres d’indépendance en Amérique du Sud, au début du XIXème siècle. Cette période, à la fois trouble et exaltante, est ici traitée en parallèle avec la quête identitaire menée par le personnage principal, qui se trouve mêlé à divers engagements militaires ainsi qu' à diverses intrigues amoureuses. L’histoire – avec ou sans majuscule donc, se laisse lire agréablement. Mais c’est surtout le dessin que j’ai vraiment aimé. Dessin qui use très bien d’un beau Noir et Blanc, un peu à la manière de Pratt (c’est visible je trouve dès la couverture – où par ailleurs le dessin est moins bon qu’à l’intérieur du volume). Un album qui mérite le détour, et que je vous encourage à découvrir. Note réelle 3,5/5.

03/02/2016 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Une bd du tandem Trillo/Risso, ça ne se refuse pas. J’ai bien apprécié ma lecture même si j’ai mis un peu de temps pour entrer dans l’histoire. Trillo raconte avec talent la quête d’identité du jeune Simon entremêlée d’histoires d’amours contrariées par la guerre. Mais, tout comme Miranda, je ne retenterai pas une nouvelle lecture car le scénario reste en effet très conventionnel. Quant au trait de Risso, il est propre, bien fait, réussi, mais . . . je n’ai pas été sous son charme . . . A lire une fois (et c’est un belge qui le dit !).

31/12/2011 (modifier)

Le contexte de la révolution chilienne est original. Le héros, Simon Tejedor, retourne au Chili qu’il a dû quitter étant jeune. Il compte retrouver Olaguer, pour que ce dernier lui parle de sa mère, Mercedes Tejedor, décédée dans des circonstances relativement floues. Olaguer est colonel de l’armée rebelle et n’a pas vraiment de temps à consacrer à Simon, à cause des manœuvres militaires et des réunions d’état-major. Aussi le colonel propose-t-il à Simon le grade de lieutenant de l’armée révolutionnaire et le poste d’ordonnance. Entre son enquête au sujet de la mort de sa mère et la découverte de son nouveau métier de soldat, Simon aura en outre l’occasion de rencontrer Jeanne, une mystérieuse captive dont le charme ne le laissera décidément pas insensible. J’aime beaucoup le dessin de Risso. Son trait original et son noir et blanc bien tranché sont un véritable régal pour les yeux ! Note finale : 3,5/5. Et comme j’ai passé un très agréable moment de lecture avec cette aventure américaine, je ne me prive pas d’arrondir vers le haut :)

24/03/2010 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5

Sur fond d'histoire chilienne, Trillo nous présente ici plusieurs histoires d'amour torturées, vouées à destruction et à la mort, mais qui gardent au final une lueur d'espoir, un peu à l'image d'un cycle de vie, où l'une termine une autre naît. Pour ce qui est du côté historique c'est léger mais suffisant pour nous intéresser au passé du Chili et de l'Espagne. Le tout est parfaitement dosé, les scènes calmes alternent avec les scènes de guerre, le passé et le présent se mêlent à la perfection. Quant au dessin de Risso, c'est encore une fois la perfection, il fait passer les émotions des personnages avec un talent monstrueux, son noir et blanc est tout simplement envoûtant. Un récit à lire au moins une fois, quant à la relecture, pour ma part je ne la retenterai pas, une fois est suffisante car le scénario reste très conventionnel.

07/01/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

C'est une bonne BD, jolie et intéressante notamment par son décor historique et géographique. Le dessin de Risso y est souvent très beau, maîtrisé techniquement et pourvu d'une vraie "âme". Je lui reprocherais par moment un très subjectif manque de détails, quelques cases pas très faciles à déchiffrer visuellement, ainsi qu'une utilisation assez restreinte des capacités du noir et blanc. Mais certaines planches sont vraiment réussies, et globalement c'est une belle BD. Les combats qui ont ravagé le Chili au début du 19e siècle sont une totale inconnue pour moi. Choisir ce cadre est donc en principe un gage d'histoire assez neuve et intrigante. Mais au final, on y trouve l'histoire d'une guerre comme partout ailleurs, avec différents camps, des amours compliquées au milieu de tout cela, des oppositions complexes entre êtres humains, hommes et femmes. C'est bien raconté, réaliste et relativement fort par moment. Et surtout pas manichéen. L'ennui, c'est que je n'ai guère été captivé par ce récit. Tout y sonne juste mais pas de manière suffisamment prenante pour moi en tant que lecteur. Joli, intéressant, juste, mais pas indispensable à mes yeux.

05/03/2006 (modifier)

Le scénario de cette BD est fouillé, il y a des pistes multiples et c'est bien fait. En même temps je trouve qu'un seul album ça fait court pour raconter cette histoire, dommage... Par exemple ce qui hante Simon au début du récit a été bien vite expédié selon moi. Autre chose: la tournure que prend l'histoire de Jeanne et Benavidez en deux ou trois pages me paraît traité de façon un peu rapide, difficile pour moi de croire à une telle évolution des personnages (Benavidez surtout!) en si peu de temps. Les dessins de Risso, d'une manière générale ils me plaisent, son style a le mérite d'être assez unique et si je pense qu'ils sont de qualité différente selon ses oeuvres, j'avoue que là c'est d'une grande beauté. Un noir et blanc littéralement éclatant. Dans l'ensemble j'ai apprécié cet album mais j'aurais aimé que certains évènements aient un développement amené avec plus de douceur. Ce qui me pousse à dire qu'une telle histoire aurait mérité un tome de plus, cela lui aurait donné plus d'ampleur et de profondeur. Une lecture agréable quand même.

03/02/2005 (modifier)
Par Pacman
Note: 5/5

J'aime beaucoup le duo Trillo/Risso, mais là, je doit dire qu'ils ont particulièrement fait fort. Un oeuvre magistrale. Des personnages passionnés, pris dans un contexte de guerre d'indépendance, qui continuent à lutter pour des idéaux auxquels ils ne croient plus vraiment, s'affrontent, se déchirent, s'aiment... Là-dessus le dessin, noir et blanc, sert parfaitement le scénario. C'est vraiment une bd que je conseillerais à tout ceux qui aiment l'exotisme, ou qui désirent connaître ce qui se fait en bd ailleurs (les auteurs sont sud-américains)

19/04/2004 (modifier)
Par ArzaK
Note: 4/5

De l’exotisme, de l’aventure, de la passion, du romantisme, un scénario intelligent, des personnages classiques mais élaborés, un dessin d’un noir et blanc gracieux et inventif, un sens de la mise en scène particulièrement tangible, un découpage VIRTUOSE (le point fort de cet album, une vraie leçon de bande dessinée à chaque planche!)... Secouez le tout et vous aurez : « Simon », une bd argentine d’une très grande qualité, 94 pages passionnantes qui se lisent d’une traite (peu importe l’heure). Hautement recommandable ! Bonne lecture !

12/03/2003 (modifier)
Par Loïc
Note: 4/5

19/20 Une Bd au découpage quasi cinématographique, au noir et blanc envoutant. D'un gamin archi gâté, Simon se métamorphosera pendant son long cheminement semé de mort et de désolation à la découverte de la vérité sur sa mère. A découvrir de toute urgence

28/11/2001 (modifier)