Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Découpé en tranches

Note: 3.57/5
(3.57/5 pour 7 avis)

Envie de livrer un travail personnel, de s'adresser à un public autre que les enfants, des raisons qui ont amené Zep à créer un ouvrage dans lequel, se mettant en scène lui-même en tant que personnage principal, il nous raconte à sa manière unique, à la fois drôle et touchante, ses expériences de vie passées et actuelles dans un quotidien où tout un chacun peut se reconnaître.


Auteurs suisses Autobiographie

Envie de livrer un travail personnel, de s'adresser à un public autre que les enfants, des raisons qui ont amené Zep à créer un ouvrage dans lequel, se mettant en scène lui-même en tant que personnage principal, il nous raconte à sa manière unique, à la fois drôle et touchante, ses expériences de vie passées et actuelles dans un quotidien où tout un chacun peut se reconnaître. Découpé en 22 histoires courtes, ces tranches de vie à lui, intimes mais sans voyeurisme, amusantes sans chercher le gag, subtiles dans le traitement de thèmes universels, Zep nous livre un ouvrage où la tendresse et l'émotion prédominent. .

Scénariste
Zep
Dessinateur
Zep
Coloriste
Zep
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2006
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Découpé en tranches
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

01/03/2006 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je l’ai déjà dit ailleurs je crois, mais j’ai toujours du mal, lorsque Zep garde le style Titeuf (comme c’est le cas ici), à m’écarter de cette série « tête de gondole », et à « le prendre au sérieux ». Ceci étant dit, cet album se laisse lire agréablement – même si je ne sais pas si j’y reviendrais. C’est un ensemble d’histoires courtes, développant quelques réflexions, des anecdotes, en grande partie autobiographiques je pense : le quotidien, sa vie, passés au crible de Zep. C’est inégal, pas inoubliable, mais pas inintéressant non plus. Ce n’est d’ailleurs pas toujours censé être drôle. Une sorte de « carnet de notes » mis en images. A emprunter à l’occasion.

20/01/2020 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Certains passages sont amusants, d’autres font montre de plus de gravité, d’autres enfin ne m’auront pas touché. Zep cherche à se dévoiler via cet album et le constat final est que l’auteur se sent différent des autres… mais semble très proche de tout un chacun. Nombrilisme ? Il y a de ça, je pense mais comme il fait montre de beaucoup d’autodérision, cela passe plutôt bien. Reste que ce n’est pas l’album le plus drôle de Zep et que beaucoup trop de passages m’ont laissé froid. Allez ! Pas mal, mais de là à l’acheter, il y a un pas que je ne franchirai pas.

03/07/2014 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Le meilleur Zep que j'ai lu jusqu'à présent. J'ai bien aimé lire ses différentes histoires dont le propos est souvent étonnamment subtil. L'auteur prouve qu'il peut faire un humour plus intelligent que ce que l'on retrouve dans l'horrible 'Titeuf'. Habituellement, je souris à peine en lisant les autobiographies des auteurs, mais ici les anecdotes sont bien choisies et les blagues font souvent mouche. J'ai souvent ri aux éclats à la fin des différentes histoires, ce qui n'était jamais vraiment le cas lorsque je lisais du Zep. J'espère qu'il va faire d'autres trucs du même genre.

22/06/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Cette BD est à réserver aux fans de Zep, enfin du moins son achat. Il s'y dévoile au travers de petits strips non dénués d'humour. La lecture est rapide et on oublie vite le contenu. C'est divertissant sans plus. Il n'y a rien qui me fera faire une seconde lecture. Le dessin est typique de ce que fait l'auteur, il est agréable mais ce n'est pas le style que je préfère. Zep arrive à faire une BD plus consistante sans changer de style graphique démontrant que sa patte est suffisamment universelle pour se permettre ce genre d'exercice. Le prix de la BD n'est pas exorbitant mais le contenu global parait light comparé à la pagination.

26/04/2010 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 4/5

Très sympathique cette bande dessinée, peut-être même encore plus sympathique lorsqu'on s'attend à un remix de Titeuf, et qu'on tombe sur tout autre chose : des réflexions personnelles traitées avec justesse et finesse. L'ensemble oscille entre humour et sujets plus intimes, où Zep n'hésite pas à aborder tous les concepts (mort, pollution, musique, enfance...) La première pleine page d'entrée est un bon commencement : on voit l'auteur perdu au milieu d'une multitude de personnes se faisant cette réflexion : "parfois, je me demande ce que je fous sur cette planète...". Je me suis dit "tiens c'est sympa comme intro, poussons un peu notre lecture..." et ça vaut le temps passé dessus. C'est loin d'être révolutionnaire ou carrément génial, mais je trouve que le propos de Zep se révèle plein d'esprit et réellement intéressant. On sent l'implication de l'auteur, à croire que pour lui ce petit album est important et j'ai l'impression qu'il veut donner au lecteur une autre facette de sa personne. En tout cas, c'est plutôt réussi. Le dessin est de même bien réalisé, les chapitres ayant à chaque fois un fond de couleur différent. A découvrir.

04/01/2008 (modifier)
Par ArzaK
Note: 4/5

Zep prouve qu'il peut s'adresser à tous avec la même aisance. Son dessin est d'une rondeur délicieuse. Le timing de ses cases et les rapports subtils et percutants qui se tissent entre textes et images sont la preuve de l'étendue de son talent. Ne vous attendez pas non plus à une introspection profonde ou même à de l'autobiographie sacerdotale... L'ensemble reste très très léger.

03/04/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 3.5/5 Par cette BD de bonne taille (une centaine de pages quand même), Zep se livre aux lecteurs sur un ton un peu plus adulte que dans ses séries phares, notamment Titeuf. C'est une autobiographie légèrement romancée où il aborde les grands thèmes de sa jeunesse puis de sa vie d'adulte. Commençant par présenter sa vision du monde quand il était tout jeune, il nous présente ensuite ce qui a marqué sa vie : son dessin, ses amours difficiles, ses tristesses, son engagement, la musique, les beaux arts, le sexe, bref tout ce qui fait ce qu'il est devenu et tout ce qui fait qu'il ressemble à chacun de nous. Le ton est à l'humour, ou au léger cynisme. On réalise bien vite par exemple que les personnages des séries Les Filles Electriques et L'enfer des concerts, c'était bien sûr une grande partie de ce qu'était Zep lui-même dans son adolescence. Les histoires sont douces, souvent amusantes, relativement poignantes par moment. Bref, c'est sympathique et surtout agréable à lire. Les planches sont divisées en 1, 4 ou 6 dessins, dans un style qui m'a rappelé les Carnet de bord de Trondheim. Le dessin m'a bien plu, toujours dans le style typique de Zep mais joli, expressif et agréable à l'oeil. Bref, une lecture qui ne révolutionnera pas le genre de l'autobiographie mais qui est bien agréable et qui est peut-être bien mon oeuvre préférée de Zep à l'heure actuelle.

01/03/2006 (modifier)