Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Planetary

Note: 3.29/5
(3.29/5 pour 7 avis)

Ils sont les archéologues de l'étrange, les explorateurs de l'histoire secrète d'un monde fantastique dont ils dessinent les contours inédits.


Auteurs britanniques BDs controversées DC Comics Super-héros Univers des super-héros Wildstorm Warren Ellis Wildstorm

L'Univers est un monde étrange, peuplé de monstres gigantesques, de savants fous, de fourmis géantes, de cosmonautes perdus dans l'infini, de justiciers masqués, de fantômes vengeurs, de complots militaires et de secrets ancestaux. L'organisation Planetary, comme un regroupement d'archéologues du paranormal, a pour vocation de mettre à jour ces secrets, et parcourt le monde pour rassembler les informations et cartographier tous les mystères que des décennies ont dissimulés. Ses membres parcourent le monde pour rassembler les informations et éclairer tous les mystères que des décennies de secrets ont dissimulés. Elijah Snow, le nouveau "troisième homme", le Batteur et Jakita Wagner explorent les facettes cachées de l'univers : les rues magiques de Londres, les cobayes atomiques des cités gouvernementales, les espions des années 60, Sherlock Holmes, le Nautilus. Les personnages explorent les grands mythes de la culture pop du XXème siècle: les films de monstres, les polars de Hong-Kong, les super-héros. Il faut donc s'attendre à des références déguisées à Fantastic Four, Hulk, etc. De plus, le design, les logos et les couvertures US sont inspirées directement des époques et des styles qu'ils parodient.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Traducteurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2004
Statut histoire Série terminée (édition originale en 5 tomes) 2 tomes parus
Couverture de la série Planetary
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

09/01/2006 | Ro
Modifier


Par r0ud0ud0u
Note: 1/5
L'avatar du posteur r0ud0ud0u

Pour moi avec du Warren Ellis c'est soit excellent, comme avec Black Summer ou No Hero, soit indigeste comme Supergod. Ici on est dans le 2ème cas, la narration est ici fouillis, le découpage pas clair, des brides d'informations arrivent ainsi que des explications pompeuses et incompréhensibles. Ça a été relativement pénible à lire, au point de me demander ce que je faisais là. J'ai lu les tomes 1 à 4 et malgré les commentaires que j'ai lus sur le forum (expliquant que tout s'explique avec les tomes suivants) ça ne prendra pas avec moi, j'arrête là.

24/11/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Je précise que pour le moment je n'ai lu que le premier tome de la réédition chez Urban Comics. J'aime bien comment est structuré cette série: au début les chapitres semblent indépendant, mais je me doutais qu'il y avait quelque chose qui reliraient ses histoires. Puis vient les deux derniers chapitres de cet album qui sont reliées et on a droit à des révélations surprenantes qui donne bien envie de lire la suite. J'aime comment chaque chapitre est différent, notamment dans le genre et dans la structure narratif. C'est bien maîtrisé quoique pour l'instant il n'y a que deux chapitres qui m'ont réellement captivé: celui avec le policier fantôme et celui qui donne des révélations. En fait j'attends de lire la suite pour voir si c'est vraiment une série qui vaut l'achat et qui sait peut-être que je vais aimer plus ses histoires que ceux du premier tome et augmenter ma note. Il y a comme bonus deux histoires qui sont des crossover. L'une avec The Autority, qui soufre du fait que je n'ai pas encore lu cette série et donc je ne connais pas trop ses personnages et l'autre avec Batman qui montre différente version de ce personnage et c'est rigolo.

21/11/2016 (modifier)
Par Ems
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Après la lecture de la série complète soit les 5 tomes. Cette série est tout simplement énorme. Le scénario est dense et complexe tout en étant divertissant. Le marque-ta-page du tome 5 résume bien cette série : on voit le personnage central, Elijah Snow, en train de mettre la dernière pièce d'un puzzle. Chaque chapitre est une petite histoire à part entière et peut être assimilé à une pièce d'un puzzle géant. Il faut suivre pour bien comprendre les tenants et les aboutissants. Je me suis régalé, il y a quelques chapitres d'anthologie et la lecture procure un plaisir constant et tenace de bout en bout. Graphiquement, on frôle la perfection, c'est superbe en tout point. Devant une telle copie, je dois me rendre à l'évidence, c'est un 5/5 mérité. Cette série prend son sens sur la durée, il faut aller au bout pour comprendre et juger. Le récit n'est pas linéaire, de nombreuses surprises sont éparpillées au fil des chapitres au nombre de 27. L'univers Wildstorm démontre à nouveau toute sa richesse et son potentiel. Cette série est si bonne qu'il serait souhaitable d'en rester là et ne pas gâcher ce nom pour de simples raisons financières.

29/05/2011 (modifier)
Par Alix
Note: 2/5
L'avatar du posteur Alix

Bof. Ma lecture fut vraiment pénible, et j’ai eu un mal fou à terminer le 1er tome. Je n’aime pas trop l’ambiance générale, trop sérieuse et mystérieuse, et surtout trop bourrine. Les différents chapitres semblent indépendants, et l’ensemble est vraiment décousu. Je me suis quand même forcé à lire le tome 2, et sa fin apporte certaines réponses… mais trop tardivement à mon gout, et je n’ai pas spécialement envie de lire la suite pour en savoir plus. De plus les autres avis semblent indiquer que les histoires contiennent de nombreuses références et clins d’oeil à des classiques en tout genre. Ces références me sont malheureusement complètement passées au dessus de la tête… il faut dire que je ne les ai pas trop cherchées non plus. Bref, une lecture fastidieuse et finalement assez ennuyeuse. Bof bof…

30/10/2009 (modifier)
Par nemrod
Note: 4/5

Oui, je pense la même chose que mon prédécesseur. Ne vous arrêter pas au tome 1, car il est en fait assez déroutant voir décourageant... mais en fait tout ce tient !!! Lisez la suite, et vous serez séduit par la construction du scénario... servi par le dessin précis et magnifique de Cassaday.

08/07/2007 (modifier)
Par Bert
Note: 4/5

Avec la sortie du tome 3 en VF, je me suis tout relu Planetary de Ellis et Cassaday, et c'est drôlement bon, en fait. La lecture du premier tome laissait craindre un récit hautement hermétique, empli de non-dits et de fausses pistes issus de l'esprit parfois brumeux de Warren Ellis. Ajouté à ça les problèmes de l'édition française qui a distillé au compte goutte le matériel disponible : premier tome chez Soleil en 2000, la suite 4 ans plus tard chez Semic, et enfin reprise 3 ans encore après de la série chez Panini. Mais une fois le tout rassemblé c'est une histoire structurée et palpitante qui nous est offerte, les wagons se raccrochant parfaitement les uns aux autres. Les aventures de ces archéologues de l'impossible que sont les membres de Planetary raviront le plus grand nombre, en particulier les fans des grands mythes de sciences fiction du XXe siècle (toute la sous-culture engendrée par les pulp-magazines, les comics et les séries B des années 50-60), car les références y sont nombreuses et très bien exploitées. Le tome trois se permet également un tour du côté des grands feuilletons du XIXe siècle, tout aussi bien exploité, à la manière de Moore avec sa Ligue des Gentlemen Extraordinaires. De l'aventure, des super-pouvoirs, du mystère, des gentils et des méchants, le tout associé à des dialogues savoureusement outranciers : régalez-vous de Planetary !

21/05/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Ro

Ce comics de super-héros est original dans ses scénarios et dans sa construction. Il commence comme un comics classique, une organisation secrète de super-héros embauchent une nouvelle recrue, Elijah Snow, un homme centenaire qui ne vieillit plus depuis des années et est capable de geler tout autour de lui. Avec lui, Jakita Wagner, une femme indestructible et surpuissante, et Le Batteur, un jeune gars cool qui est une interface humaine avec toutes les formes de signaux informatiques et autres. Ensemble, ils vont enquêter sur des évènements étranges, paranormaux, etc... Sauf que très vite, cela part dans le très grand spectacle. Le récit se passe dans l'univers Wildstorm, on y entend donc parler d'autres séries de l'éditeur : Stormwatch, Authority, etc.. Les albums se scindent en histoires courtes d'une vingtaine de pages chacune. Successivement et presque sans aucun suivi logique, nos héros vont découvrir des monstres façon Godzilla et la mite géante Mothra, un fantôme justicier de Hong-Kong, des super-héros disparus rappelant La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, des super-complots gouvernementaux datant de la seconde guerre mondiale, des créatures issus d'un Multivers, et même des transpositions de super-héros très connus (Superman, Wonderwoman, Green Lantern, etc...). La lecture de cette série est relativement déroutante car l'accumulation d'histoires, de personnages, d'évènements tous plus impressionnants et mystérieux les uns que les autres est assez dure à assimiler en première lecture. Il faut savoir apprécier les histoires qui ne se posent pas la question du réalisme, où tout est possible pour ajouter au mystère, au fantastique, à la science-fiction et au grand spectacle. Mais au fil des histoires, des évènements se recoupent, le fil rouge de l'intrigue évolue, et en fin de tome 2, un pan du mystère se dévoile, indiquant que, même si le scénariste s'est laissé un large champ libre échappant à une cohérence très poussée de l'histoire globale, le tout finira plus ou moins par se recouper en un vrai scénario global qui se révèle assez prenant. Je ne pense pas que cette série plaise à tout le monde car sa grande liberté de récit lui fait échapper à une certaine logique linéaire et peut rebuter le lecteur qui aime que tout soit logique, suivi et réaliste. Mais Planetary a deux buts : - d'une part intéresser le lecteur par des histoires de SF/super-héros à grand spectacle, suivant un fil rouge qui se révèlera assez bien construite au final - d'autre part rendre hommage à toute la culture romanesque et de comics en offrant de nombreux clins d'oeil plus ou moins discrets à des classiques de la littérature du genre : Sherlock Holmes, les héros DC Comics, Hulk, les 4 Fantastiques, Jules Verne, et de nombreux autres. J'aime l'originalité de ce récit bien construit et assez bien dessiné. J'aime sa liberté, son ambiance de mystère et de grand spectacle sans fard. J'aime la forme que prend l'intrigue globale quand on la découvre à partir de la fin du tome 2. Franchement un comics à lire !

09/01/2006 (modifier)